Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici

2014 : l'année économique laitière. Perspectives 2015
2014, du rebond de la production... à l'équilibrisme en 2015

2014 : l'année économique laitière. Perspectives 2015 - technipel / institut de l'elevage - 2224579453052
2014 : l'année économique laitière. Perspectives 2015 

Auteur :

Editeur : TECHNIPEL / INSTITUT DE L'ELEVAGE

Collection : Economie de l'élevage - 454

Date parution :

A la veille de la suppression des quotas laitiers, 2014 a mis en évidence l'exceptionnel potentiel de production européen. L'UE occupe désormais une position centrale dans l'équilibre des marchés mondiaux. 2015 s'annonce comme une année encore plus incertaine que les précédentes.

De très bonnes conditions fourragères, un prix du lait stimulant et des cheptels étoffés ont provoqué dans toute l'UE un bond sans précédent de la collecte laitière et du produit lait.

 

Les exploitations laitières françaises n'ont pas été en reste. Elles ont pu ainsi, notamment les spécialisées, améliorer leur revenu agricole avant impôt et charges sociales et, pour les autres, limiter l'effet de la baisse des produits viande et grandes cultures. Des résultats bienvenus pour renflouer les trésoreries et affronter des conjonctures moins favorables.

 

Partout la transformation laitière a poursuivi ses investissements au moins au même rythme que depuis 2008. En France, la concentration se poursuit et les investissements concernent toujours prioritairement les ingrédients secs pour valoriser l'afflux de lait attendu dans les 5 ans. En 2014, les transformateurs ont vécu une année compliquée et contrastée selon les produits. Ils ont dû en début d'année arracher avec difficulté des hausses de tarifs à la grande distribution, ensuite gérer l'afflux de lait supérieur aux débouchés du moment, puis affronter le retournement des marchés des ingrédients laitiers.

 

2014 a mis en lumière la position centrale qu'occupe désormais l'Union européenne dans l'équilibre des marchés mondiaux. Avec les États-Unis, elle est LE grand bassin laitier excédentaire en mesure de répondre à la demande croissante des grands bassins déficitaires. Cela ouvre des opportunités aux opérateurs, mais cela présente aussi des risques de déséquilibres croissants des marchés. Car la fin des quotas libère un important potentiel de production qui réagira désormais au seul signal prix du lait et des intrants. De plus, elle exacerbe la compétition entre les bassins, les transformateurs et les éleveurs...

 

2015 s'annonce comme une année encore plus incertaine que les précédentes, tant les facteurs déterminant l'équilibre des marchés sont nombreux. Amorcé cet hiver, le redressement des marchés sera-t-il durable ? Face à cette incertitude, nous évaluons les impacts de deux scenarii de conjoncture au 2ème semestre, un morose et un plus favorable, sur le niveau de la production européenne.



En suivant ce lien, retrouvez tous les livres Production animale dans la collection Economie de l'élevage.
En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Production laitière et dérivés.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 44
ISBN 10 : 4579453050
ISBN 13 : 2224579453052
18,00 €
Sur commande , expédition sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur 2014 : l'année économique laitière. Perspectives 2015 - technipel / institut de l'elevage - Economie de l'élevage

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Rubriques associées pour 2014 : l'année économique laitière. Perspectives 2015 :