Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La chronique / Critique de Clément DALMASSO sur

Prénom : Clément
Nom : DALMASSO
Statut : Etudiant DFASM1 (D3)
Ville : Tours
Spécialité :
Niveau d'étude : Bac + 4 ans
Chroniqueur Clément DALMASSO
« Il fait le pari de prendre la forme d’une correction « pas à pas » d’une épreuve de LCA, afin de pointer du doigts les détails qui, selon les auteursferaient la différence, et ce en s’appuyant sur des références implacables : les annales de LCA des ECNi depuis 2017 elles-mêmes. »

Les qualités de l’objet livre

Cet ouvrage est doté d’une couverture (trop ?) souple au revêtement glacé, agréable au toucher. Son format compact de 17x24cm combiné à une reliure brochée lui assure une bonne prise en main et une utilisation « passe-partout ».
Le papier est d’une épaisseur moyenne, et semble pouvoir supporter les annotations et surlignages d’un étudiant.
L’impression couleur, quant à elle, est de très bonne qualité globale.

Les qualités rédactionnelles

Ce livre intègre la collection déjà fournie des ouvrages des « Très bien classés » (Abrégé, Annales et QI), dirigée par Aymeric ROUCHAUD (ancien externe classé dans les 20 premiers aux ECNi 2017).

Il reprend les codes et la charte graphique qui ont fait le succès de ses prédécesseurs :
-    Une police de taille confortable avec des paragraphes aérés
-    L’utilisation de surlignage et de police en gras, afin d’accentuer les notions essentielles
-    Une hiérarchisation intelligente des notions abordées
Introduit par un point de méthodologie générale sur l’épreuve de LCA aux ECNi, le plan de ce livre s’articule ensuite autour de la correction des ECNi et ECNi blanches de LCA des années 2017 à 2020 (à raison d’un chapitre par année).

Pour chaque chapitre (= année), l’article du sujet de LCA est retranscrit, suivi des questions posées lors de l’épreuve. Puis, un corrigé très détaillé tente de passer au crible les rouages de l’épreuve de LCA :
-    Avis général sur la qualité de l’épreuve, ses principales caractéristiques et éventuels gros pièges.
-    Revue de l’épreuve question par question, avec correction argumentée en français (et citations du texte en anglais), rappels de cours sous différentes formes (tableaux, schémas et organigrammes) et points méthodologiques.

La qualité des illustrations

Les illustrations de cet ouvrage sont divisées en deux groupes :
-    Les illustrations directement tirées de l’article de LCA (tableaux, diagrammes, courbes de survie…)
-    Les illustrations des rappels de cours, créations originales des auteurs (tableaux récapitulatifs, organigrammes et autres algorithmes)

En tout état de cause, l’iconographie choisie, monochrome ou couleur selon les besoins, illustre bien le sujet et s’intègre parfaitement entre les paragraphes.

Le livre dans son environnement éditorial

Ce livre n’a pas la prétention de constituer un « manuel de la LCA aux ECNi » (d’autres ouvrages dans le genre existent déjà et jouissent d’une réputation solide).

Il fait plutôt le pari de prendre la forme d’une correction « pas à pas » d’une épreuve de LCA, afin de pointer du doigts les détails qui, selon les auteursferaient la différence, et ce en s’appuyant sur des références implacables : les annales de LCA des ECNi depuis 2017 elles-mêmes.

Votre avis global sur l’ouvrage

Ce 4ème ouvrage de la collection des « Très bien classés » partage donc en apparence le même objectif porté par les auteurs depuis l’abrégé des (très) bien classés : fournir une approche exigeante et méthodique de la LCA où les notions de cours de base maitrisées par tous sont abandonnées au profit de points de détails faisant la différence le jour du concours.

Matériel protégé par le droit d'auteur. Ne pas reproduire sans l'accord explicite d'Unithèque.