Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La chronique / Critique de Clément DALMASSO sur

Prénom : Clément
Nom : DALMASSO
Statut : Etudiant DFASM1 (D3)
Ville : Tours
Spécialité :
Niveau d'étude : Bac + 4 ans
Chroniqueur Clément DALMASSO
« Ce livre vient se placer directement en face de la référence en infectiologie pour les ECNi : le Pilly pour les étudiants. Il en possède en effet toute l’exhaustivité, et son contenu est totalement en accord avec les dernières recommandations. »

Les qualités de l’objet livre

Cet ouvrage est doté d’une couverture souple au revêtement glacé, agréable au toucher. Son format de 21x27cm combiné à une reliure brochée reprend les côtes des référentiels de spécialité et ne déroutera donc pas l’externe qui y est habitué.

Le papier est d’une épaisseur moyenne et semble pouvoir supporter les annotations et surlignages d’un étudiant.

L’impression, quant à elle, est de très bonne qualité globale bien que monochrome.

Les qualités rédactionnelles

L’organisation de ce livre est totalement en adéquation avec la volonté de l’auteur : regrouper le maximum de notions en rapport avec les maladies infectieuses en étant le plus exhaustif possible pour affronter les notions d’infectiologie le jour du concours.

Quatre chapitres introductifs nous servent de rappel sur la bactériologie, la mycologie, les affections à helminthiases et les protozooses.
Les chapitres suivants traitent un à un les items relevant de près ou de loin de l’infectiologie : le lecteur peut ainsi facilement trouver les notions se rapportant à telle ou telle pathologie. Il peut pour cela s’aider du sommaire de début d’ouvrage.

Chaque item est traité avec détail, et au plan classique du cours d’infectiologie s’ajoutent de nombreux ajouts très utiles :
-    Des tableaux récapitulatifs (signes de gravité, scores, diagnostics, comparaison entre deux germes, etc.).
-    Des algorithmes décisionnels (très intéressants pour les indications des traitements selon les situations cliniques par exemple).
-    Des encadrés « à savoir » ou « à retenir », où l’auteur insiste sur les notions qu’il lui semble indispensables à maitriser le jour des épreuves.
-    Des encadrés « réflexe transversal » qui permettent de prendre du recul sur certaines notions d’infectiologie en les incluant dans un cadre plus global de prise en charge.
-    Des explications physiopathologiques et pratiques.

Tous ces éléments, très appréciables, s’articulent de manière fluide dans la mise en page aérée du livre.
Enfin, l’auteur Hippolyte Lequain (ancien externe arrivé dans le top 100 aux ECNi 2019) propose un corrigé détaillé des annales d’infectiologie tombées aux ECNi de 2018, 2019 et 2020.

La qualité des illustrations

L’infectiologie étant une matière où la clinique est riche, elle doit être traitée avec une iconographie qui l’est tout autant.

L’étudiant pourra profiter d’un bon nombre de coupes d’imagerie au fil des pages de l’ouvrage et ne sera alors pas gêné par l’usage d’une impression monochrome.

Cela deviendra par contre bien plus gênant lorsque l’iconographie en question présente des signes cliniques cutanés (furoncle, candidose, purpura, fasciitenécrossante, etc.), pourtant assez nombreux en infectiologie dermatologique… Dommage.

Le livre dans son environnement éditorial

Ce livre vient se placer directement en face de la référence en infectiologie pour les ECNi : le Pilly pour les étudiants. Il en possède en effet toute l’exhaustivité, et son contenu est totalement en accord avec les dernières recommandations.

Sa mise en page est bien plus avenante et les contenus additionnels sus-cités (tableaux, encadrés etc.) représente un vrai plus pour l’étudiant en quête de maitrise de l’infectiologie.

Cependant, le Pilly reste une référence absolue dans la tête des étudiants, et il aura du mal à perdre cette place…

Votre avis global sur l’ouvrage

En définitive, je pense donc que « Tout sur les maladies infectieuses » est un support parfait sur lequel travailler l’infectiologie : il allie une mise en page soignée, un contenu à jour et des explications complémentaires précieuses.

Cependant, l’étudiant averti saura garder le Pilly dans un coin de son bureau en complément, afin de parer à toute éventualité !

Matériel protégé par le droit d'auteur. Ne pas reproduire sans l'accord explicite d'Unithèque.