Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici

MAJBOOK, le livre du Major
Tout l'iECN par le Major

MAJBOOK, le livre du Major-med-line-9782846782371
MAJBOOK, le livre du Major 


Editeur : MED-LINE

Année : 04/2019

Travailler efficacement l’iECN avec les fiches du Major

  • Les fiches actualisées du Major
  • Tout l’IECN par UE et par Item
  • Un support homogène et complet en un seul volume

Votre nouvel outil pour mettre toutes les chances de votre côté

  • Un contenu organisé, synthétique et adapté à la réponse aux QCM
  • Les explications utiles pour comprendre et mémoriser
  • Des couleurs pour hiérarchiser les connaissances et faciliter la lecture
  • Les points essentiels, schémas, tableaux, pour mieux comprendre
  • Une iconographie en couleurs

Un livre pour avoir tout le programme en tête le jour J.




Les Auteurs :

Alexis Maillard, Major aux iECN 2018.

Lina Jeantin, 71e aux iECN 2018.

Coordination : Dr Sylvain Bodard, 7e à l'ECN 2013, conférencier d'Internat.

Préface du Pr Claire Le Jeunne, Professeur de Thérapeutique à l'Université Paris Descartes, Ex vice doyen à la pédagogie.
Préface : Pr Claire LE JEUNNE
Reliure : Relié
Nbr de pages : 1951
Dimension : 21 × 29,7 × 5.5 cm
Poids : 3000 gr
ISBN 10 : 2846782377
ISBN 13 : 9782846782371
105,00 €
En stock , expédition à 0.01€ demain (en savoir plus)
Réservation pour achat ou consultation en librairie (en savoir plus)
10 ex. en librairie à Tours au prix de 99,75 € (-5%)
Avis clients sur MAJBOOK, le livre du Major - med-line -
(Tous les avis sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Prénom : Clément
Nom : DALMASSO
Statut : Etudiant DFASM1 (D2)
Ville : Tours
Spécialité :
Niveau d'étude : Bac + 4 ans
Chroniqueur Clément DALMASSO

La chronique de Clément DALMASSO

« Il est évident que le MajBook ne va pas révolutionner le concept du livre de fiches, mais il est certain, à mon sens, qu’il propose un contenu d’une qualité et d’une présentation inédite. Le travail de rédaction et de synthèse des items réalisé par les auteurs est indéniable - travail d’autant plus qualitatif qu’il suit les dernières recommandations, et qu’il s’appuie sur les dernières éditions de référentiels pour les ECNi »

Les qualités de l'objet livre

Les éditions Med-Line nous fournissent un ouvrage aux caractéristiques techniques impressionnantes (1951 pages au format A4 pour une masse totale dépassant les 3kg). Pour être plus précis :
-    La couverture est sobre dans sa présentation. Dotée d’un revêtement glacé, elle reste souple à l’usage.
-    La reliure est en dos carré collé, et semble assez fragile tant l’épaisseur du livre est importante… Raison pour laquelle je me suis empressé de la renforcer à l’avant comme à l’arrière.
-    L’impression du texte couleur est très appréciable (cf ci-dessous), mais ne profite malheureusement pas d’un papier assez qualitatif : les pages sont très fines et sont à manipuler avec précaution. Il semble impossible de surligner la moindre phrase sans transpercer le papier.
Nous avons donc, au total, affaire à un ouvrage assez difficile à manipuler, et qui peut s’avérer encombrant à l’usage… Mais il ne semblait pas pouvoir en être autrement lorsque l’on connait l’ambition initiale de cet ouvrage, à savoir : réunir en un support unique l’ensemble des connaissances exigibles pour les ECNi, et ce de la manière la plus exhaustive et qualitative possible.
Se pose alors la question suivante : les qualités de fond de cet ouvrage sont-elles assez importantes pour nous faire oublier les concessions qui ont été choisies par l’éditeur sur sa forme ? Réponse dans la suite de cette fiche.

Les qualités rédactionnelles

Le sommaire en début d’ouvrage reprend ni plus ni moins la liste des 362 items au programme des ECNi, repartis en 11 Unités d’Enseignement. Il est suivi d’une liste des abréviations utilisées par les auteurs. On regrette l’absence d’index en fin d’ouvrage, qui aurait permis de retrouver facilement une notion/un mot.
Lorsque l’on se penche à proprement parler sur le contenu du Majbook, le lecteur remarque rapidement le travail d’uniformisation du plan de chaque item qui a été réalisé par les auteurs : les subdivisions en parties et sous-parties sont standardisées (dans la mesure du possible : Généralités – Diagnostic – Évolution - Traitement), ce qui favorise un apprentissage organisé et cohérent.
Chaque subdivision est quant à elle rédigée en « tiroir », avec une vraie hiérarchisation de l’information : elle plaira aux adeptes de fiches concises, mais déplaira aux étudiants ne pouvant se passer de phrases bien construites.
Le lecteur remarquera également l’usage d’une police d’écriture assez petite (8-9 tout au plus), avec peu d’espace entre chaque paragraphe : il en résulte des pages au contenu assez dense et parfois difficile à assimiler. Cela a tout de même le mérite de condenser en quelques pages un item complexe (avantage certain avec une rapidité de relecture lors des révisions).  
Enfin, l’usage d’un code couleur facilite la lecture en faisant ressortir les informations importantes, mais pourra déranger les adeptes de la personnalisation au surligneur (du moins ceux qui s’y risqueront malgré la finesse des pages).

La qualité des illustrations

L’iconographie du Majbook est globalement de bonne qualité, provenant d’ouvrages de référence (iKB, Med-Line), et sa pertinence est excellente (mention spéciale aux nombreux clichés de radiographie/TDM/IRM présents).
Les tableaux récapitulatifs sont synthétiques et clairs.
Cependant, les illustrations ne sont pas assez nombreuses, et manquent cruellement dans certains items où elles sont pourtant capitales (exemple parmi tant d’autres : item 158 – IST. Voir l'illustration des formes cliniques d’IST chez l’homme/la femme ?). Il s’agit d’un gros point faible quand on sait que l’iconographie et les questions qui s’y rapportent sont très courantes et discriminantes dans les dossiers qui tombent aux ECNi.

Le livre dans son environnement éditorial

Le Majbook vient se placer dans un segment éditorial dense, aux côtés des Mikbook, fiches Codex et autres ouvrages « Tout-en-un » de préparation aux ECNi (sans parler des fiches de prépas privées).
Ne connaissant pas tous lesdits ouvrages, je ne peux me prononcer avec certitude sur l’originalité du Majbook. Il est évident que ce dernier ne va pas révolutionner le concept du livre de fiches, mais il est certain, à mon sens, qu’il propose un contenu d’une qualité et d’une présentation inédite. Le travail de rédaction et de synthèse des items réalisé par les auteurs est indéniable (par exemple, l’item 304 – Tumeurs des os primitives et secondaires, traité en rhumatologie, orthopédie-traumatologie et chirurgie maxillo-faciale, est ici un condensé de ces trois matières). Ce travail est d’autant plus qualitatif qu’il suit les dernières recommandations, et qu’il s’appuie sur les dernières éditions de référentiels pour les ECNi (iKB, Med-Line, UE ECN).

Votre avis global sur l'ouvrage

Dès le début de mon externat il y a quelques mois, j’ai cherché un support de travail unique, fiable et synthétique regroupant l’ensemble des informations nécessaires à ma réussite aux ECNi.
Malgré mes recherches et tentatives sur les ouvrages cités ci-dessus, je n’ai jamais réussi à leur faire suffisamment confiance (en termes d’exhaustivité et de qualité) pour franchir le pas : j’ai donc décidé de tout ficher moi-même (travail long et chronophage).
À la sortie du Majbook, j’ai décidé de comparer des items « clés » du programme que j’avais moi-même fiché avec les fiches proposées par les deux auteurs, et j’ai été impressionné par la proximité de contenu entre ces deux supports !
C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité lire cet ouvrage et écrire une chronique à son sujet.
Au total, je pense que cet ouvrage ne dérogera pas à la règle de ses semblables : certains l’adoreront, d’autres le détesteront… Tout est question de convenance personnelle et de façon d’apprendre. Le prix élevé du Majbook pourra en faire hésiter plus d’un. Mais il n’est par exemple qu’une trentaine d’euros plus cher qu’un Mikbook…
Je pense cependant que l’étudiant qui recherche un livre très complet, bien organisé et synthétique pour préparer ses ECNi, et pour qui la présentation en « tiroir » n’est pas un problème, trouvera son bonheur en utilisant ce Majbook, et pourra (presque) en oublier son format XXL.

Quelles sont les pages, parties et illustrations qui sont pertinentes pour qualifier cet ouvrage

Prenons l’item 233 – Péricardite aiguë (page 1230 à 1232), qui illustre parfaitement l’organisation stéréotypée de l’ouvrage :
•    Plan clair et logique : Diagnostic – Étiologies – Complications – Traitement
•    Code couleur facilitant la hiérarchisation des données
•    Iconographie adaptée et cohérente

Matériel protégé par le droit d'auteur. Ne pas reproduire sans l'accord explicite d'Unithèque.
Pneumologie

Pneumologie

Référentiel pour la préparation de l'ECN
40,00 €
Le répertoire des indispensables pour réussir les ECNi

Le répertoire des indispensables pour réussir les ECNi

Scores, classifications, normes, pièges QCM classés de A à Z
19,90 €

Rubriques associées pour MAJBOOK, le livre du Major :