IRM de l'hypophyse

IRM de l'hypophyse-sauramps medical-9791030301281
IRM de l'hypophyse 


Editeur : SAURAMPS MEDICAL

Année : 10/2017
Ce livre consacré à l'IRM de l'Hypophyse est le dernier tome d'un tryptique résumant une très longue expérience de l'approche diagnostique des lésions de la région hypophysaire. Après Radiology of the Sella Turcica puis Computed Tomography of the Pituitary Gland, les auteurs transmettent ici 25 années de pratique clinico-radiologique des maladies de la région sellaire.
A côté des adénomes hypophysaires, des kystes de la poche de Rathke et des hypophysites, une place originale est réservée aux variantes anatomiques et aux incidentalomes qui sont autant de pièges diagnostiques.
Par l'abondance et la qualité de l'iconographie, la précision des légendes, l'actualisation des données cliniques, l'IRM de l'Hypophyse constitue un indispensable outil de
référence pour les radiologues et les endocrinologues, les neurochirurgiens et les internistes.
Reliure : Relié
Dimension : cm
ISBN 10 : 103030128x
ISBN 13 : 9791030301281
95,00 €
En réapprovisionnement , expédition à 0.01€ sous 4 à 6 jours (en savoir plus)
Alerte disponibilité
Avis clients sur IRM de l'hypophyse - sauramps medical -
(Tous les avis sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Prénom : Antoine
Nom : TOMYS
Statut : Interne
Ville : Lille
Spécialité : Radiodiagnostic et imagerie médical
Niveau d'étude : Bac + 10 / 6eme semestre
Chroniqueur Antoine TOMYS

La chronique de Antoine TOMYS

« Ce livre constitue à lui seul une base de données largement suffisante pour la pathologie hypophysaire. »

Les qualités de l’objet livre :

Ce livre de radiologie spécialisé vous accompagnera partout en stage, à la bibliothèque universitaire car facile à transporter du fait de sa taille.
Les pages sont très solides et ne plieront pas facilement.

Les qualités rédactionnelles :

IRM de l’hypophyse est clairement destiné à un public averti, allant de l’interne de radiologie validant sont stage de neuroradiologie aux radiologues généraux et à tout médecin…amenés à traiter de la pathologie hypophysaire (endocrinologue, chirurgiens…).

De prime abord, au vu du nombre de pages et à la spécificité de la pathologie hypophysaire, je m’attendais clairement à un ouvrage indigeste !!

Mais cet ouvrage est en fait divisé en une quarantaine de chapitres courts (maximum 2 pages) sous la forme de situations cliniques précises (l’adénome hypophysaire chez la femme enceinte, chez l’homme etc.). Les mots clés mis en exergue et une iconographie riche et complète, permettent de le rendre « ludique ». Dans la vie de tous les jours du neuroradiologue ou de l’interne, il offre la possibilité de se référer à un chapitre précis en fonction de la situation clinique.

La qualité des illustrations :

Comme précisé précédemment ce livre est richement illustré en fonction du chapitre et caractéristiques de la situation clinique. On retrouve donc de nombreuses images d’IRM avec des légendes complètes, précises et concises.

Ce livre constitue à lui seul une base de données largement suffisante pour la pathologie hypophysaire.

Les illustrations sont en noir et blanc ce qui ne pose bien sûr aucun problème avec une taille suffisante pour voir les anomalies décrites.

Le livre dans son environnement :

La première qualité de ce livre est tout d’abord l’expérience et l’expertise de spécialistes de la pathologie hypophysaire, fruit de longues années sur le terrain.

Le radiologue ou l’interne de radiologie trouvera une méthode clairement didactique pour appréhender les pathologies de l’hypophyse à travers des chapitres courts, sans se noyer dans un flot d’explications, de descriptions et de références bibliographiques que l’on peut retrouver dans des bouquins hyper spécialisés

Cet ouvrage est dans l’ensemble optimisé pour favoriser l’apprentissage simple et concis.

Chaque chapitre est indépendant des autres et peut donc être appréhendé sans avoir lu les précédents.

Votre avis global sur l’ouvrage :

Ce livre je pense est un incontournable pour les neuroradiologues juniors comme séniors et pour les radiologues généraux voulant acquérir des connaissances un peu plus poussées que la pathologie générale de ville.

Malgré ces 400 pages ce livre favorise clairement un apprentissage rapide et clair ce qui est quand même la première qualité d’un livre qui se veut didactique. Il synthétise des années d’expérience de spécialiste en la matière.

Quels sont les pages, parties et illustrations qui sont pertinentes pour qualifier cet ouvrage

Prenons une situation clinique fréquente : l’hyperprolactinémie chez la femme ; celle-ci peut entrainer des troubles de la fécondité. Dans le cadre du bilan systématique, l’IRM de la région hypophysaire a toute sa place.

Ce chapitre tient sur une page ! Avec 10 illustrations se rapportant à des explications précises et concises.

On n’apprend donc qu’au-delà d’un certain seuil de prolactinémie, il faut bien sûr évoquer les diagnostics différentiels (iatrogénie …), que les micro-adénomes sont les plus fréquents, qu’ils sont plutôt hypoT1 et hyperT2 et que l’injection de gadolinium n’est pas systématique.

En clair des notions simples et précises, faciles à retenir, divisées en situations cliniques…tout est fait pour favoriser l’apprentissage. Chapeau bas les artistes !!

Matériel protégé par le droit d'auteur. Ne pas reproduire sans l'accord explicite d'Unithèque.

Rubriques associées pour IRM de l'hypophyse :