Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Aux origines de la chimie organique
Méthodes et pratiques des pharmaciens et des chimistes (1785 - 1835)

Aux origines de la chimie organique - presses universitaires de rennes - 9782753510180 -
Aux origines de la chimie organique 

Auteur : 

Editeur : Presses Universitaires De Rennes

Collection : Carnot

Date parution :

La mutation de la chimie végétale et animale en chimie organique résulte de l'application et du perfectionnement de deux voies d'analyses complémentaires héritées du siècle des Lumières : l'analyse immédiate et l'analyse élémentaire.

Chimistes et pharmaciens, savants célèbres et illustres inconnus, sont les principaux acteurs de cette aventure. Ils forment une communauté des analystes internationale active, dans laquelle la France et l'Allemagne occupent une position dominante.

Les analystes vont tout d'abord réformer l'analyse immédiate en démultipliant l'usage des outils fondamentaux du laboratoire qu'ils ne cessent d'enrichir de nouveaux instruments et réactifs. Une nouvelle méthodologie de l'analyse organique, fondée sur le croisement des pratiques naturalistes et instrumentales, se met en place. L'efficacité de cette méthode d'investigation se mesure à la découverte de nombreux « principes immédiats », ancêtres de nos molécules organiques, dont le nombre augmente d'un ordre de grandeur et passe de quelques dizaines à quelques centaines entre 1785 et 1835. L'exploration de la « matière médicale » par les pharmaciens en quête de « principes actifs » aboutit en particulier à partir de 1817, à la découverte capitale d'une série d'alcaloïdes.

Ce triomphe des pharmaciens-chimistes - point d'orgue de l'évolution de l'analyse immédiate - a deux conséquences majeures. Ces nouveaux composés à la pureté garantie permettent aux pharmaciens de fonder une industrie pharmaceutique fabriquant des produits à haute valeur ajoutée; et aux chimistes de mettre au point un système d'analyse élémentaire performant. La composition chimique des « principes immédiats » expliquée dans le cadre de la « théorie des radicaux » et leur redéfinition en « espèces organiques » donnent naissance au début des années 1830 à une spécialité à l'avenir prometteur, la chimie organique.

Au-delà de cet aspect disciplinaire, ce livre aborde de manière transversale la question de la culture hybride. La collaboration entre chimistes et pharmaciens montre que le modèle d'une subordination des seconds par les premiers n'est pas tenable. L'échange de méthodes et de pratiques s'accompagne d'une perpétuelle renégociation des rapports qui va finalement profiter aux deux disciplines.

Auteurs :

Sacha Tomic est agrégé de sciences physiques, professeur de physique chimie en lycée et chercheur à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne. Chimiste de formation, il est titulaire d'un doctorat d'histoire et d'épistémologie des sciences. Ses travaux portent sur l'histoire de la chimie et de son enseignement de la in du XVIIIe au début du XXe siècle.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Chimie et culture.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
322
Dimension :
15.5 x 24 x 1.8 cm
Poids :
557 gr
ISBN 10 :
2753510180
ISBN 13 :
9782753510180
20,00 €
Sur commande
Expédié sous 8 à 14 jours (en savoir+)

Avis clients sur Aux origines de la chimie organique - presses universitaires de rennes - Carnot

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire

TABLE' DES MATI?ES
Abr?ations 9

Avant-propos Il
Introduction 13

Chapitre [
Un laboratoire de chimie typique 23

Physionomie g?rale 23
Les ar??es, entre laboratoire et industrie 4S
La production d'?ers: des proc?s « scientifiquement» fond?So

Br? historiographie du laboratoire de chimie 23

Vue d'ensemble............. . 25

L'environnement physique 30

Vases, ustensiles et verrerie: entre tradition et modernit?0

Les instruments de mesure: entre universalit?t sp?ficit?5

Le r?contrast?e la balance 45

Les principales innovations 52

L'environnement chimique 57

Les r?tifi, clef de vo?de l'analyse 57

Un savoir pratique qui se formalise 57

Tradition et modernit?es « teintures v?tales» 66

Les solvants et leurs pr?rations 74

L'eau et l'alcool: un couple indissociable 74

Chapitre JI
Les « nouveaux principes» de l'analyse imm?ate 93

Les performances des r?tifs 93

Les d?s de la soci? 93

Lutter contre la fraude 94

Lutter contre le crime 99

Rationaliser l'action des solvants 103

L'eau et l'alcool, un syst? de solvant performant 104

Les ?ers et leur application ?'analyse organique lOS

La m?ode analytique critique de Chevreul. III

Le li? et le digesteur distillatoire III

De l'indigo commercial ?'indigo des chimistes 116

Le bois de Camp?e et le g?e du chimiste 119

L'extractif: une chim? de l'analyse imm?ate 122

L'?boration des crit?s de puret?30

AUX ORIGINES DES LA CHIMIE ORGANIQUE
Les deux dimensions de l'analyse imm?ate............................ ...136

Une approche naturaliste.............................................. .. 138

Une approche instrumentale. . . 148

Chapitre JI!
Les alcalo?s ou le triomphe des pharmaciens 157

Une d?uverte inattendue.................................... ... 160

Avant la morphine.................................................... ...160

Le secret de l'opium r?l?........... .......................... 165

Les fluctuations de la classe des alcalo?s............................... 169

Classer et nommer les akalo?s. ........................................ .... 170

La question de la basicit?t la pol?que PelletierlBonastre .......... ..177

Les enjeux des alcalo?s............. .. 181

Rationaliser la mati? m?cale.. .. ..... .. 182

Les performances de l'analyse imm?ate raisonn?187

Du principe imm?at au m?cament. ... ............. . 196

La course aux proc?s, source d'innovations et de d?uvertes 207

Chapitre IV

Naissance d'une discipline. . 219

Uniformisation des techniques d'analyse ?mentaire. . 219

La th?ie atomique en chimie organique. .. .219

De Lavoisier au syst? Gay-Lussac-7henard ......... . 221

Le syst? Gay-Lussac-Berzelius
: l'?euve de l'indigo 226

Le syst? Liebig-Dumas: l'?euve des akaloides. .............. .230

Chimistes versus pharmaciens.................................. .237

?etgence de la chimie organique. ............................................ .243

Une « philosophie sp?fique ?a chimie organique» 244

Mat?aux, produits ou principes imm?ats? . . 244

L'esp? chimique et la synth? de Chevreul. 251

La th?ie des radicaux appliqu?aux compos?organiques 257

Une classification « rationnelle» ........... .................. ..257

La contribution des pharmaciens... . 263

La synth? des chimistes 268

Les fondements de la chimie organique 270

Une sciencefaite ou une science ?aire? 270

Substances naturelles et substances artificielLes.. . 272

Th?ie et pratique. ................................................ . 276

Conclusion. ................ . 283

Annexe: La communaut?es analystes 289

Glossaire. ........ . 295

Bibliographie 299

Index nominum 307

Table des tableaux et des figures 317