Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Calcul des structures en bois
Guide d'application de l' Eurocodes 5 (structures bois) et de l'Eurocode 8 (séismes)

Calcul des structures en bois - eyrolles / afnor éditions - 9782212139969 -
Calcul des structures en bois 
Voir la nouvelle édition
Calcul des structures en bois
Année : 09/2019 

Auteur : 

Editeur : Eyrolles / Afnor éditions

Date parution :  (3ème édition)


La validation d'un projet de bâtiment soumis à des charges repose sur deux critères: la véri­fication de la résistance et la vérification de la déformation.


L'objectif étant d'assurer le confort des personnes et de limiter les déformations du bâtiment, on sait que les états limites ultimes (RU) associés aux différentes formes de défaillance structurale visent à assurer la sécurité des personnes et des biens tandis que les états limites de service (ELS) correspondent à des conditions de fonctionnement des ouvrages et de confort des usagers. Solidement établies dans ce manuel professionnel de formation initiale et continue, ces connaissances y sont également illustrées par de nombreuses applications résolues.

Pour sa troisième édition, ce livre de référence a été complété par la construction para­sismique en bois. En effet, malgré la réglementation particulière dont le calcul des structures pour leur résistance aux séismes fait l'objet (Eurocode 8), les manuels actuels n'en proposaient pas encore d'application spécifique aux structures bois.

Le bois - déjà très apprécié pour les maisons individuelles - devient pourtant de plus en plus présent dans l'habitat collectif, les bâtiments industriels et le génie civil, bien que le béton et les structures métalliques y demeurent majoritaires.


Ingénieurs et architectes pourront enfin trouver ici de quoi mesurer l'incidence de l'EC8 sur leurs projets depuis que le nouveau zonage sismique de la France étend son application à 60 % des communes, soit 21000 communes contre 6000 avant 2014.


Auteurs :

Professeur au lycée des Métiers du bâtiment (LMB) à Felletin, dans la Creuse, Yves Benoit est également formateur auprès des entreprises. II est l'auteur de nombreux livres tous parus chez Eyrolles dont, en particulier, Construction de maisons à ossature bois (4' éd. conforme à la RT 2012) et La maison à ossature bois par les schémas: manuel de construction visuel. Bernard Legrand, ancien élève de l'ENS Cachan, agrégé de génie civil, enseigne au lycée des métiers Le Garros à Auch en formation initiale et par apprentissage ainsi qu'en formation pour adultes. Vincent Tastet est enseignant au lycée Haroun Tazieff de Saint-Paul-lès-Dax et responsable de la plate-forme technologique Aquitaine Bois. Tous trois enseignent notamment en BTS Systèmes constructifs bois et habitat.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Bâtiment.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
510
Dimension :
17 x 24 x 2.6 cm
Poids :
837 gr
ISBN 10 :
2212139969
ISBN 13 :
9782212139969
59,00 €
Epuisé
Cet ouvrage n'est plus commercialisé
par l'éditeur
 (en savoir+)

Acheter la nouvelle édition

Avis clients sur Calcul des structures en bois - eyrolles / afnor éditions -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire

Table des matières

Introduction XXI
1 Pour aborder l'eurocode 5.

1.
Organisation des eurocodes 1

2.
Les actions appliquées aux structures........................................................ 2

2.1
Actions permanentes G 3

2.2
Actions variables Q 3

2.2.1
Charges d'expluùation....................................................... 3

2.2.2
Charges de neige 5

2.2.3
Effets du vent 7

2.3
Actions accidentelles AEQ.................................................................... 34

2.4
Actions sismiques S.. 34

3.
Conditions de vérifications: les états limites 34

3.1
État limite ultime (ELU) 34

3.2
État limite de service (ELS) 36

4.
Combinaisons d'actions appliquées aux structures.................................... 37

4.1
État limite ultime............................................................................... 37

4.2
ELS.................................................................................................... 37

4.3
Composantes des combinaisons 38

4.3.1
Convention 38

4.3.2
Applications résolues 39

5.
Classes de résistance du bois massif et du bois lamellé-collé 40

6.
Recherche des valeurs des résistances du bois 43

6.1
Facteur kmod (modificatif) 43

6.2
Coefficient yM.................................................................................... 45

6.3
Calcul de la résistance 45

6.4
Applications résolues.......................................................................... 45

64.1
Résistance en flexion d'une solive en résineux classé C24

supportant un plancher dans une maison
(combinaison 1,35 G + 1,5 Q classe de service 1)............... 45

6.4.2
Résistance en flexion d'une solive en bois lamellé-collé classé

GL28h supportant un plancher
(combinaison 1,35 G + 1,5 Q classe de service 1)............... 46

6.
4.3 Résistance m compression axiale d'un poteau en résineux

classé C24 supponant une toiture de préau.......................... 46

6.4.4
Résistance en compression transversale d'une traverse

d'un aménagement extérieur (combinaison 1,35 G, classe
de service 3) 46

7.
Valeurs limites de flèches 46

7.1
Convention........................................................................................ 47

7.2
Applications résolues.......................................................................... 49

8.
Variations dimensionnelles 49

9.
Différence entre le principe de justification du critère de sécurité
des Règles CB 71 et des ELU de l'EC 5........................................................ 50

9.1
Principe de vérification du critère résistance des Règles CB 71 50

9.2
Principe de justification aux états limites ultimes des eurocodes 5 51

9.3
Différence entre l'eurocode 5 et les Règles CB 71 52

V, 'f' l '
2 en 1er es sections . 53
1.
La compression et la traction parallèle, perpendiculaire et d'un angle

quelconque par rapport au fil du bois ;................................................ 53

1.1
Traction axiale 53

1.1.
1 Système............................................................................ 53

1.1.2
Justification....................................................................... 53

1.1.3
Applications résolues....... 54

1.2
Traction transversale, perpendiculaire aux fibres 57

1.3
Compression axiale avec risque de flambement.................................. 57

1.3.
1 Système............................................................................ 58

1.3.2
Justification 58

1.3.3
Applications résolues... 60

1.4
Compression axiale des poteaux moisés.............................................. 67

1.5
Compression avec flambement des structures assemblées 68

1.5.
1 Les arcs à deux ou trois articulations................................... 68

1.5.2
Les portiques avec jambes de force....................................... 68

1.5.3
Les portiques à deux ou trois articulations (inclinaison

des poteaux < à 15°)......................................................... 69

1.6
Compression transversale, perpendiculaire aux fibres 70

1.6.1
Système............................................................................ 70

1.6.2
Justification 71

1.6.3
Applications résolues.......................................................... 72

1.7
Compression oblique.......................................................................... 76

1.7.1
Système............................................................................ 76

1.7.2
Justification............................................ .......................... 77

1.7.3
Application résolue............................................... ............. 77

2.
La flexion simple des poutres droites. 79

2.1
Vérification de la résistance (ELU) .. 80

2.1.1
Système............................................................................ 80

2.1.2
Justification............................................. ......................... 80

2.2
Vérification des déformations (ELS) 83

2.2.1
Justification ,. 83

2.2.2
Combinaison des actiom pour vérifier la flèche imtantanée
V;nw............................................................................... 84

2.2.3
Combinaison des actiom pour déterminer la flèche différée
Wcr~'P .....•.............................••......................................... 84

2.3
Applications résolues 86

2.3.1
Solive d'un plancher d'une chambre.................................... 86

2.3.2
Solives d'un plafond donnant sur un comble non habitable... 90

2.3.3
Panne d'aplomb sur trois appuis......................................... 95

3.
Le cisaillement 99

3.1
Vérification des contraintes (ELU) 100

3.1.1
Système 100

3.1.2
Justification.............................................. ........................ 100

3.2
Applications résolues 103

3.2.1
Solive d'un plancher d'une chambre.................................... 103

3.2.2
Panne d'aplomb sur trois appuis......................................... 106

4.
Les sollicitations composées 110

4.1
Flexion composée, flexion et traction.................................................. 110

4.1.1
Vérification des contraintes (ELU) III

4.1.2
Application résolue: chevron-arbalétrier bloqué
sur la pannefaîtière 112

4.2
Flexion composée, flexion et compression 115

4.2.1
Vérification des contraintes (EL U) 116

4.2.2
Vérification des déformatiom (ELS).................................... 117

4.2.3
Application résolue: chevron-arbalétrier bloqué
sur la panne sablière.......................................................... 117

4.3
Flexion déviée..................................................................................... 120

4.3.1
Vérification des contraintes (ELU) 121

4.3.2
Vérification des déformatiom (ELS).................................... 122

4.3.3
Application résolue: panne déversée.................................... 122

4.4
Flexion déviée et comprimée 126

4.4.1
Vérification des contraintes (ELU) 127

4.4.2
Vérification des déformations (ELS) 128

4.4.3
Application résoLue: panne déversée reprenant une poussée

provoquée par Le vent 128

4.4.4
Vérification des défOrmations (ELS) 131

5.
La flexion des poutres à inertie variable et des poutres courbes 131

5.1
Poutres à simple décroissance............................................................. 132

5.1.1
Vérification des contraintes (EL U) 132

5.1.2
Vérification des défOrmations (ELS) 134

5.1.3
Applications résoLues: poutre à simple décroissance............... 136

5.1.4
Vérification des défOrmations (ELS) 138

5.2
Poutres à double décroissance, courbes et à inertie variable................ 139

5.2.1
Vérification des contraintes (ELU) 139

5.2.2
Vérification des défOrmations (ELS) 145

5.2.3
Applications résoLues: poutre à double décroissance 145

5.2.4
Vérification des défOrmations (ELS) 150

5.2.5
Applications résoLues: poutre à intrados courbe
et à inertie variabLe.. 151

5.2.
6 Vérification des défOrmations (ELS) 158

5.2.7
Applications résoLues: poutre courbe à inertie constante........ 158

5.2.8
Vérification des déformations (ELS) 162

3 Vérifier les assemblages par contact direct,
ou à entaille, vérifier la section du bois
autour de l'assemblage........................................................... 165

1.
Assemblages par contact direct ou à entailles 165

1.1
Assemblage par embrèvement 166

1.1.1
Système............................................................................ 166

1.1.2
Justification 168

1.1.3
AppLication résoLue: assemblage par embrèvement avant
en pied de firme 172

1.1.4
Justification 177

1.2
Assemblage par tenon-mortaise 177

1.2.1
Systématisation................................................................. 177

1.2.2
Justification 178

1.3
Application résolue: assemblage d'un arbalétrier
et d'une contrefiche par tenon-mortaise 181

2.
CisaiUement et fendage............................................................................. 185

2.1
Cisaillement 185

2.1.1
-rd: contrainte de cisaiLlement induite par La combinaison

d'action des états Limites uLtimes en MPa............................. 185

2.1.2
Iv.d: résistance de cisaiLlement calculée en MPa.................... 185

2.2
Fendage.......... 185

2.3
Vérification du cisaillement et du fendage
d'un assemblage poteau moise-traverse bois lameUé-coUé 186

2.3.1
CisaiLLement 188

2.3.2
Fendage 188

2.4
Vérification du cisaiUement et du fendage d'un assemblage
poutre BLC-ferrure métallique 189

2.4.1
CisaiLlement..................................................................... 190

2.4.2
Fendage 190

4
Assemblages par tiges.............................................................. 193

1.
Principe général de conception aux ELU 194

1.1
Caractériser l'assemblage 194

1.2
Calculer la valeur caractéristique de la capacité résistante FV•Rk 194

1.3
Définir le nombre de tiges.. 194

1.4
Conditions de pince 195

1.5
Vérifier la rupture de bloc, le cisaillement et le risque de fendage 195

2.
Calcul des glissements d'assemblage aux ELS............................................ 196

2.1
Relation glissement d'assemblage-effort 196

2.2
Prise en compte du fluage............................ 196

2.3
Jeu de perçage 196

2.4
Valeurs du module de glissement I
2.5
Assemblage de deux pièces de bois (ou dérivé) de nature différente 197

3.
Vérifications indépendantes du type de tige 197

3.1
Valeur caractéristique de la capacité résistante des tiges
en fonction du mode de rupture pour un chargement latéral.............. 197

3.1.1
Assemblages bois-bois ou bois-panneaux 198

3.1.2
Assemblages bois-métaL 204

3.2
Valeur de calcul de la capacité résistante des tiges
en fonction du mode de rupture pour un chargement latéral.................... 211

4.
Rupture de cisaiUement de bloc 212

4.1
Résistance en traction......................................................................... 212

4.2
Résistance en cisaillement................................................................... 213

4.3
Résistance en cisaillement de bloc 214

404 Vérification d'un assemblage avec risque de rupture de bloc 214

4.4.1
Résistance en traction........................................................ 214

4.4.2
Résistance en cisaillement 215

4.4.3
Résistance en cisaiLlement de bLoc............................. 216

5 Assemblages par pointes et agrafes 217

1.
Assemblages par pointes 217

1.1
Valeur caractéristique de la capacité résistante (chargement latéral

et pointes perpendiculaires au fil du bois) 218

1.1.1
Pénétration des pointes dam Le bois..................................... 218

1.1.2
Portance locale dam Le bois et ses dérivés fi,k........................ 219

1.1.3
Moment d'écoulement pktique de La tige
(moment maximaL que peut supporter La pointe).................. 221

1.1.4
VaLeur caractéristique de La capacité résistante des tiges
en fonction du mode de rupture.......................................... 222

1.1.5
Nombre efficace de pointes................................................. 222

1.2
Pointes en bois de bout (pointes enfoncées parallèlement au fil du bois

mais avec un chargement latéral) 223

1.3
Condition sur les espacements et distances......................................... 223

lA Valeur caractéristique de la capacité à l'arrachement (chargement axial

et pointes perpendiculaires au fil du bois) 225

1.5
Chargement combiné (chargement latéral et axial)............................. 226

2.
Applications résolues: exemples d'assemblage sur ferme 227

2.1
Simple cisaillement: clous de 70 mm................................................. 227

2.1.1
Vérification des conditiom de pénétration:
Bdpour Lespointes Lisses..................................................... 227

2.1.2
Valeur caractéristique de La capacité résistante Fv,Rk 227

2.1.3
Définir Le nombre de pointes.............................................. 229

2.1.4
Conditiom de pince 229

2.2
Calcul des déplacements (clous de 70 mm) 231

2.2.1
CaLcuL du module de gLissement d'assemblage....................... 231

2.2.2
Effort par pointe et par plan de cisaillement 232

2.2.3
GLissement imtantané par pointe........................................ 232

2.2.4
GLissement imtantanépour L'assemblage.............................. 232

2.2.5
GLissementfinaLparpointe................................................ 232

2.2.6
GLissementfinaLpour L'assemblage...................................... 232

2.3
Double cisaillement: clous de 100 mm.............................................. 232

2.3.1
Vérification des conditiom de pénétration;
6dpour Les pointes torsadées............................................... 233

2.3.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv,Rk............. 233

2.3.3
Définir le nombre de pointes 234

2.3.4
Conditions de pince............................. 234

2.4
Calcul des déplacements (clous de 100 mm)....................................... 236

2.4.1
Calcul du module de glissement d'assemblage....................... 236

2.4.2
Effort par pointe et par plan de cisaillement......................... 236

2.4.3
Glissement imtantané par pointe 236

2.4.4
Glissement instantané pour l'assemblage.............................. 236

2.4.5
Glissement final par pointe 237

2.4.6
Glissementfinalpourl'assemblage 237

2.5
Simple cisaillement: clous de 70 mm avec effet de corde 237

2.5.1
Calcul de Fax,Rk : capacité caractéristique à l'arrachement..... 238

2.5.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv• Rk 238

2.5.3
Définir le nombre de pointes 239

2.5.4
Conditions de pince........................................................... 240

2.6
Calcul des déplacements (clous de 70 mm avec effet de corde) 241

2.61
Calcul du module de glissement d'assemblage 241

2.62
Effort par pointe et par plan de cisaillement (EIS)............... 241

2.63
Glissement instantané par pointe 242

2.64
Glissement instantané pour l'assemblage.............................. 242

2.65
Glissementfinalparpointe 242

2.66
Glissementfinalpourl'assemblage 242

2.7
Simple cisaillement: pointes lisses de 50 mm..................................... 243

2.7.1
Vérification des conditions de pénétration:
Bdpour les pointes lisses 243

2.7.2
Calcul de Fax,Rk: capacité caractéristique à l'arrachement... 244

2.7.3
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv,Rk' 244

2.7.4
Définir le nombre de pointes 245

2.7.5
Conditions de pince (distances et espacements) 247

3.
Applications résolus: justification d'un élément de contreventement 250

3.1
Clouage perpendiculaire à l'élément de contreventement 250

3.1.1
Simple cisaillement: clous de 140 mm................................ 250

3.1.2
Calcul des déplacements (clous de 140 mm perpendiculaire

à l'élément de contreventement) 255

3.2.
Clouage perpendiculaire à la panne 256

3.2.1
Simple cisaillement: clous de 140 mm................................ 256

3.2.2
Calcul des déplacements (clous de 140 mm perpendiculaire

à
la panne)....................................................................... 257

4.
Assemblages par agrafes 258

4.1
Valeur caractéristique de la capacité résistante (chargement latéral
et agrafes perpendiculaires au mdu bois) 259

4.1.1
Pénétration des agrafes dans le bois..................................... 259

41.2
Portance locale dans le bois et ses dérivés jh,k....................... 260

4.1.3
Moment d'écoulement plastique de la tige
(moment maximal que peut supporter l'agrafe).................... 261

4.1.4
Valeur caractéristique de la capacité résistante des tiges
en fonction du mode de rupture.......................................... 261

4.1.5
Nombre efficace d'agrafes 261

4.2
Agrafes en bois de bout (agrafes enfoncées parallèlement au mdu bois

mais avec un chargement latéral) 262

4.3
Condition de pince (distances et espacement) 262

4.4
Valeur caractéristique de la capacité à l'arrachement (chargement axial

et agrafes perpendiculaires au mdu bois) 264

4.5
Chargement combiné......................................................................... 265

4.6
Application résolue 265

6
Assemblages par boulons et broches......................... 267

1.
Assemblages par boulons 267

1.1
Valeur caractéristique de la capacité résistante lorsque le chargement
est latéral et les boulonsperpendiculaires au fil du bois............................. 268

1.1.1
Portance locale dans le bois et ses dérivésIv........................ 268

1.1.2
Moment d'écoulement plastique de la tige 269

1.1.3
Valeur caractéristique de la capacité résistante des tiges
en fonction du mode de rupture................. ......................... 269

1.1.4
Nombre efficace de boulons................................................ 269

1.2
Distances et espacements 270

1.3
Valeur caractéristique de la capacité à l'arrachement

lorsque le chargement est axial................................................................. 271

1.4
Mode de calcul des boulons selon l'eurocode 3.................................. 272

1.
4.1 Disposition des boulons (vocabulaire) 272

1.4.2
Cisaillement..................................................................... 273

1.4.3
Traction 274

1.4.4
Chargement combiné: cisaillement + traction 275

2.
Assemblages par broches........................................................................... 275

2.1
Valeur caractéristique de la capacité résistante des broches 276

2.1.1
Résistance au cisaillement de la broche...... 276

2.1.2
Résistance en pression diamétrale........................................ 276

2.2
Distances et espacements 277

3.
Application résolue boulons broches: la recherche du nombre efficace ..... 278

3.1
Première étape: calcul pour une file................................................... 279

3.2
Seconde étape: calcul pour l'assemblage 279

4.
Applications résolues: vérification d'un assemblage entrait-arbalétrier 279

4.1
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv,Rk 280

4.1.1
Portance locale de la pièce 1 (entrait) :

angle effortlfil du bois = 40° 280

4.1.2
Portance locale de la pièce 2 (arbalétrier) 280

4.1.3
Moment d ëcoulementplastique.......................................... 281

4.1.4
Calcul de Fax,Rk: capacité caractéristique à l'arrachement... 281

4.1.5
Calcul de l'effet de corde 281

4.1.6
Résistance pour chaque mode de rupture pour un plan
de cisaillement......... 282

4.2
Définir le nombre de boulons............................................................. 282

4.2.1
Résistance de calcul Fu,Rd................................................... 282

4.2.2
Nombre de boulons de calcuL........................................... 282

4.2.3
Premier choix: deux files de deux boulons 283

4.2.4
Secondchoix: deuxfiles de deux boulonsplus un boulon central
soit cinq boulons 283

4.3
Distances et espacements.................................................................... 284

4.3.1
Nombre efficace de boulons de la pièce 1 (entrait),
l'effort est incliné à 40°...................................................... 287

4.3.2
Nombre efficace de boulons de la pièce 2 (arbalétrier),
l'effort est parallèle au fi!.................................................... 287

4.3.3
Conclusion 287

4.4
Résistance caractéristique de l'ensemble des cinq boulons
en double cisaillement 288

4.5
Assemblage avec six boulons............................................................... 288

4.5.1
Nombre efficace de boulons de la pièce 1 (entrait),
l'effort est incliné à 40°...................................................... 288

4.5.2
Nombre efficace de boulons de la pièce 2 (arbalétrier),
l'effort est parallèle au fi!... 288

4.5.3
Conclusion 288

4.6
Calcul des déplacements pour cinq boulons 289

4.61
Calcul du module de glissement d'assemblage....................... 289

4.62
Effort par boulon par plan de cisaillement (ELS) 289

4.63
Glissement instantané par boulon ou pour l'assemblage......... 290

4.64
Glissementfinalpar boulonoupourl'assemblage................. 290

5.
Applications résolues: vérification d'un assemblage poteau moise­traverse bois lamellé-collé 290

5.
1Vérification à l'ELU 290

5.1.1
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv,Rk 291

Portance locale............. 291

Moment d'écoulement plastique 292

5.1.2
Calcul de Fax,Rk : capacité caractéristique à l'arrachement.. 292

5.1.3
Calcul de l'effit de corde 292

5.1.4
Distances et espacements 295

5.1.5
Pièce 1: poteau moisé 295

5.1.6
Pièce 2: traverse............................................................... 297

5.1.7
Conclusion....................................................................... 298

5.1.8
Troisième choix: quatre boulons sur deux files................ 299

5.1.9
Pièce 1: poteau moisé 299

5.1.10
Pièce 2: traverse.............................................................. 300

5.2
Calcul des déplacements pour cinq boulons 303

5.2.1
Calcul du module de glissement d'assemblage....................... 303

5.2.2
Effort par boulon par plan de cisaillement (ELS)................. 303

5.2.3
Glissement instantané par boulon ou pour l'assemblage .....~.. 303

5.2.4
Glissementfinal par boulon ou pour l'assemblage................. 304

6.
Applications résolues: vérification d'un assemblage tirant-ferrure
métallique..................................................................................................... 304

6.1
Vérification à l'ELU 304

6.1.1
Valeur caractéristique de la capacité résistante FV,Rk 304

Portance locale................................... 304

Moment d'écoulement plastique 305

6.1.2
Calcul de Fax,Rk : capacité caractéristique à l'arrachement.... 305

6.1.3
Calcul de l'effet de corde.................................................... 305

6.1.4
Cisaillement..................................................................... 306

6.1.5
Résistance en pression diamétrale........................................ 307

6.1.6
Nombre de boulons de calcul............................................. 307

6.1.7
Premier choix: trois files de trois boulons 308

6.1.8
Second choix: trois files de quatre boulons........................... 310

6.2
Calcul des déplacements pour neuf boulons....................................... 313

6.2.1
Calcul du module de glissement d'assemblage....................... 313

6.2.2
Effort par boulon par plan de cisaillement (ELS)................ 313

6.2.3
Glissement instantané par boulon ou pour l'assemblage ........ 313

6.2.4
Glissementfinalparboulon oupourl'assemblage................. 313

7.
Applications résolues: vérification d'un assemblage poutre BLC-ferrure
métallique..................................................................................................... 314

7.1
Vérification à l'ELU 314

7.1.1
Valeur caractéristique de La capacité résistante Fv,Rk........ 314

Portance locale.................................................................. 314

Moment d'écoulement plastique.......................................... 315

7.1.2
Calcul de Fax,Rk : capacité caractéristique à l'arrachement..... 315

Calcul de l'effèt de corde 315

7.1.3
Calcul des différentes valeurs de résistance
en double cisaillement................ 315

7.
1.4 Conditions des pinces dans La poutre 316

7.1.5
Conditions des pinces dans La flasque métallique 317

7.1.6
Cisaillement selon /'EeJ.................................................... 318

7.1.7
Résistance en pression diamétrale 319

7.2
Calcul des déplacements pour cinq broches 319

7.2.1
Calcul du module de glissement d'assemblage....................... 319

7.2.2
Effort par broche par plan de cisaillement (EIS).................. 319

7.2.3
Glissement instantané par broche ou pour l'assemblage 320

7.2.4
Glissementfinalpar brocheoupourl'assemblage.................. 320

7 Assemblages par tire-fonds, anneaux
et crampons...................................................................................... 321

1.
Assemblages par tire-fond 321

1.1]ustification
lorsque le chargement est latéral...................................... 321

1.2
Valeur caractéristique de la capacité à l'arrachement
lorsque le chargement est axial 322

1.2.1
Condition de pince pour un chargement axiaL................... 323

1.2.2
Condition de pince pour un chargement combiné................. 324

2.
Applications résolues: vérification d'une ferrure de contreventement....... 325

2.1
Vérification des conditions de pénétration du côté
de la pointe de la partie filetée 326

2.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante FV.Rk 327

2.2.1
Valeur de La pénétration de La tige 327

2.2.2
Portance locale.................................................................. 327

2.2.3
Moment d'écoulement plastique.......................................... 327

2.2.4
Effit de corde.................................................................... 327

2.2.5
Résistance pour chaque mode de rupture.............................. 328

2.3
Résistance de calcul FV.Rd (effort latéral) 328

2.4
Résistance de calcul Fax.Rd (effort axial) 329

2.5
Conditions de pince 329

2.5.1
Choix d'une disposition en deux files de deux colonnes.......... 331

3.
Assemblages par anneaux.......................................................................... 331

3.1
Justification d'un anneau 334

3.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante d'un anneau 334

3.2.1
Capacité résistante Fv,a,Rk pour un effort incliné
par rapport au fi!...................................................... ........ 334

3.2.2
Capacité résistante Fv,o,Rk pour un effort parallèle au fil....... 334

3.2.3
Nombre efficace d'anneaux................................................ 336

3.3
Conditions d'espacement et de distance 337

3.3.1
Anneaux en quinconce 338

3.3.2
Réduction supplémentaire sur kal . al................................ 339

4.
Assemblages par crampons :.......................... 339

4.1
Justification........................................................................................ 340

4.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante d'un crampon double
face ou d'un crampon simple face 341

4.2.1
Capacité résistante Fv.a.Rk 341

4.2.2
Exigences sur le diamètre des bouLom 342

4.2.3
Nombre efficace de crampom 343

4.3
Conditions d'espacement et de distance 343

8
Composant et assembleur................................................... 345

1.
Murs à ossature bois de type plate-forme.................................................. 345

1.1
Justification des murs vis-à-vis des charges verticales.......................... 345

1.2
Justification des murs vis-à-vis des actions horiwntales...................... 345

1.2.1
Panneaux participant à la reprise des actiom horizontales.... 346

1.2.2
Calcul de la résistance totale du mur 347

1.2.3
Effort de compression et de traction (soulèvement)
de chaque panneau 348

1.2.4
Conditiom de pince (distance et espacement entre les organes
d'assemblage}.... 348

1.3
Application résolue. 348

1.3.1
Valeur de résistance au simple cisaillement.......................... 349

1.3.2
Définir la résistance du mur 350

1.3.3
Actiom à reprendre par l'ancrage des murs 351

2.
Encastrement: la couronne de boulons 352

2.1
Comportement d'une couronne circulaire 353

2.1.1
Composante horizontale 353

2.1.2
Composante verticale 353

2.1.3
Moment........................................................................... 354

2.1.4
EfJortrésultant................................................................. 354

2.1.5
Justification...................................................................... 355

2.2
Comportement d'une double couronne.............................................. 357

3.
Application résolue: assemblage d'un rein de portique par couronne
de boulons 357

3.1
Rayon de la couronne, nombre et effort sur les boulons 359

3.1.1
Validation du rayon de la couronne.................................... 359

3.1.2
Nombre de boulons sur la couronne 359

3.1.3
Recherche des efforts sur les boulons..................................... 359

3.2
Vérification des boulons dans le poteau.............................................. 360

3.2.1
Boulon de la ligne médiane le plus sollicité dans le poteau ..... 360

3.2.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv,Rk............. 361

3.2.3
Résistance de calcul Fv,Rd.............................. 364

3.2.4
Justification... 364

3.3
Vérification des boulons dans la traverse 365

3.3.1
EfJort maximal (théorique) sur la ligne médiane
dans la traverse 365

3.3.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv,Rk............. 365

3.3.3
Résistance de calcul Fv,Rd........ 368

3.3.4
Justification...................................................................... 368

3.4
Vérification en cisaillement 368

3.4.1
Contrainte de cisaillement induite par la combinaison
d'action des états limites ultimes en MPa............................. 369

3.4.2
Résistance de cisaillement calculée en MPa 369

3.4.3
Justification.............................................. ........................ 369

4.
Application résolue: variante avec 12 anneaux 095................................. 369

4.1
Rayon de la couronne, nombre et effort sur les anneaux..................... 370

4.1.1
Validation du rayon de la couronne.................................... 370

4.1.2
Nombre d'anneaux sur la couronne 370

4.1.3
Recherche des efforts sur les ensembles 370

4.2
Vérification du poteau........................................................................ 371

4.2.1
Ensemble le plus sollicité dans le poteau............................... 371

4.2.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv,Rk............. 372

4.2.3
Justification.............................................. ........................ 374

4.3
Vérification de la traverse 374

4.3.1
Ensemble le plus sollicité dans la traverse........ 374

4.3.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv,Rk............. 375

4.3.3
Justification.................................................... .................. 376

4.4
Vérification en cisaillement 376

4.4.1
Contrainte de cisaillement induite par la combinaison
d'action des états limites ultimes en MPa 377

4.4.2
Résistance de cisaillement calculée en MPa.......................... 377

5.
Méthode simplifiée................................................................................... 377

5.1
Effort maximal théorique 378

5.2
Résistance minimale lorsque l'effort est perpendiculaire

à la ligne moyenne du poteau (pièce 1) 378

5.3
Résistance minimale virtuelle lorsque l'effort
est perpendiculaire à la ligne moyenne de la traverse (pièce 2).................. 379

5.4
Reprise de l'application 1 : assemblage d'un rein
de portique par couronne de boulons 380

5.4.1
Rayon de la couronne, nombre et effort sur les boulons.......... 381

5.4.2
Valeur caractéristique de la capacité résistante Fv,RK............ 381

6.
Poteaux moisés......................................................................................... 385

6.1
Justification de la résistance axiale du poteau 388

6.2
Justification des organes d'assemblages 392

6.3
Justification du cisaillement induit dans les goussets ou les fourrures 393

6.4
Application résolue 393

6.
4.1 Justification des membrures 394

6.4.2
Justification des organes d'assemblages................................. 399

6.4.3
Définir le nombre de pointes.............................................. 401

7.
Éléments d'anti-flambement et d'anti-dévers............................................ 404

7.1
Cas des éléments comprimés: éléments d'anti-flambement 404

7.2
Cas des éléments fléchis: éléments anti-dévers................................... 405

7.3
Application résolue: effurt dans des liens d'anti-flambage de poteaux........ 406

7.4
Application résolue: effort dans un lien d'anti-dévers
d'une poutre travaillant en flexion inversée 407

7.
4. 1 Vérifier la contraintedeflexion auxétatslimites ultimes(ELU)

de la poutre non contreventée 408

7.4.2
Calcul de l'effort normal dans la membrure comprimée

à équilibrer...................................................................... 410

9
Justification des structures au feu.................................. 411

1.
Justification des sections 411

1.1
Composantes de la combinaison accidentelle 412

1.2
Calcul de la section efficace non protégée........................................... 413

1.3
Application résolue 415

1.3.1
Calcul de section résiduelle............................ 415

1.3.2
Panne d'aplomb sur trois appuis......................................... 415

2.
Vérifications des assemblages.................................................................... 417

2.1
Assemblages non protégés avec des éléments latéraux en bois............. 418

2.2
Assemblages non protégés avec une plaque métallique intérieure 419

2.2.1
Plaque métallique avec rives exposées au feu 419

2.2.2
Plaques métalliques plus étroites que l'élément en bois........... 420

2.3
Assemblages protégés 420

10 Effet du séisme sur les structures................................... 423

1.
Bâtiments concernés par la vérification sismique 423

2.
Principes de conception 426

3.
Disposition constructive 427

4.
Méthode de calcul..................................................................................... 430

4.1
Collecte des données 431

4.2
Conditions pour appliquer la méthode d'analyse par furces latérales 433

4.3
Calcul de l'effort tranchant à la base de la structure
et à chaque niveau de la structure 435

4.3.1
Accélération horizontale de calculpour un soldonné, ag 436

4.3.2
Ordonnée maximale du spectre de réponse élastique de calcul
pour la période tl' S/T).................................................... 436

4.3.3
Calcul de la masse du bâtiment.......................................... 437

4.3.4
Effort tranchant à la base de la structure FB 438

4.3.5
Force horizontale pour chaque niveau................................. 438

4.3.6
Effits de la torsion............................................................. 438

5.
Vérifications de sécurité.. 439

6.
Application résolue 439

6.1
Collecte des données 441

6.2
Vérifications pour appliquer la méthode d'analyse par forces latérales...... 441

6.3
Calcul de l'effort tranchant à la base de la structure
et à chaque niveau de la structure 441

63.1
Accélération horizontale de calculpour un soldonné, ag 441

63.2
Ordonnée maximale du spectre de réponse élastique de calcul
pour la période Tl' Sd(T) 442

63.3
Calcul de la masse du bâtiment.......................................... 442

63.4
Effort tranchant à la base de la structure FB 442

63.5
Force horizontale pour chaque niveau................................. 442

63.6
Effits de la torsion............................................................. 444

7.
Glossaire 445

11 Tableaux de synthèse............................................................... 447

1.
Les actions appliquées aux structures 447

1.1
Charges d'exploitations 447

1.2
Charges de neige 448

2.
Combinaisons d'actions appliquées aux structures.................................... 450

3.
Classes de résistance du bois massif et du bois lamellé-collé...................... 452

4.
Recherche des valeurs des résistances du bois............................................ 454

5.
Valeurs limites de flèches.............................. 455

6.
Traction, flexion, coefficient ~ 457

7.
Flambage, coefficient kc,y ou kc,z............................................................... 458

8.
Compression oblique................................................................................ 459

9.
Déversement, coefficient kcrit.................................................................... 459

10.
Entaillage dans du bois massif, coefficient kv 460

Il.
Entaillage dans du bois lamellé-collé, coefficient kv 461

12.
Assemblage par boulons, résistance caractéristique 462

13.
Assemblage par boulons, nombre efficace de boulons dans une file 463

14.
Assemblage par boulons, nombre efficace de boulons en fonction
de l'angle entre l'effort et le fil du bois.......................................................... 464

15.
Assemblage par pointes, Kser................................................................... 466

16.
Assemblage par boulons, broches ou tire-fond, Kser................................ 466


ANCIENNE EDITION

Calcul des structures en bois
Guide d'application
Editeur : EYROLLES
Année : 09/2009 

NOUVELLE EDITION

Calcul des structures en bois
Guide d'application des Eurocodes 5 (structures bois) et 8 (séismes)
Editeur : EYROLLES
Collection : Eurocode
Année : 09/2019