Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

De la construction à l'architecture - Tome 2
Les structures en portiques

De la construction à l'architecture - Tome 2 - eyrolles - 9782212135862 -
De la construction à l'architecture - Tome 2  

Auteur : 

Editeur :  EYROLLES

Date parution :

Dans cet ouvrage novateur d'histoire des formes, l'architecture est expliquée par les impératifs de la construction, schémas, photos et dessins à l'appui.
Les édifices dont le système constructif est celui de structures en portiques figurent de longue date dans presque toutes les familles d'ouvrages : l'une, très courante, est celle des marchés de plein air et des manifestations éphémères.
Une autre s'incarne dans les installations traditionnelles de production (ateliers d'artisans, petites fabriques, entrepôts ou bâtiments agricoles).
Le monde de l'industrie et du commerce a engendré des manufactures et des marchés couverts, des serres et des halles d'exposition et aussi les bâtiments de transport - gares et aéroports - qui furent précédés par.
.
.
les caravansérails.
Le sport ne fait pas exception avec ses stades ou, plus modestement, les salles fermées et les piscines municipales.
Du côté de l'enseignement, écoles, collèges, lycées et universités ont également adopté les structures en portiques, quoique plus tardivement Après les immeubles de bureaux, les logements y viennent aussi à la faveur de panneaux d'habillage capables de gérer naturellement l'énergie, même si l'antériorité des colombages en avait ouvert la porte.
Dans le domaine des ouvrages conçus pour traverser les siècles, là où les châteaux et palais n'avaient guère adopté les portiques que pour leurs galeries et leurs loggias, la plupart des édifices religieux témoignent de ce système constructif : temples de l'Antiquité et temples en bois des pays d'Asie, cathédrales et mosquées.
On a qualifié cette architecture de transparente, de légère - au sens esthétique du mot - laissant voir du dedans vers le dehors et inversement, car les murs se sont évidés pour laisser entrer la lumière, la nature puis la ville, et les planchers sont devenus acteurs essentiels de la stabilité des bâtiments.

Auteurs :

Architecte, enseignant à l'Ensap-Bordeaux (où il a fondé le DPEA "Risques naturels majeurs et architecture") et à l'Ensa-Paris/Belleville (coresponsable du DSA "Architecture et risques majeurs"), Alain Billard — qui a reçu une formation d'ingénieur — est aussi docteur en archéologie ; il a exercé un rôle d'expert ou de chargé de mission pour le compte du ministère de la Culture et celui de l'Environnement. Invité dans de nombreux colloques internationaux à traiter de l'enseignement de la construction et, par ailleurs, de la stabilité des bâtiments anciens, il est aussi l'auteur de deux manuels techniques (Risque sismique et patrimoine bâti et Confortement du patrimoine bâti coédités par Eyrolles et l'Afnor dans la prestigieuse collection "Eurocode").


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Structures.
Reliure : Broché
Dimension : 17 x 23 cm
ISBN 10 : 2212135866
ISBN 13 : 9782212135862
37,50 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur De la construction à l'architecture - Tome 2 - eyrolles -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur BTP et  Architecture, La gestion des risques
65,00 €
Dernières parutions sur BTP et  Architecture, Transport, énergie, climat : comment mobiliser la prospective territoriale ?
85,00 €