Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

eaV n° 152009/2010
Enseignement architecture ville

eaV  n° 152009/2010 - de la villette - 9782915456288 -
eaV n° 152009/2010 
Livre Epuisé, voir article similaire
Architecture et design d'intérieur : dessin à main levée
Année : 10/2019 0

Auteur : 

Editeur : DE LA VILLETTE

Date parution :

Sept portraits et sept noms d'architectes restés dans l'ombre d'un article jamais publié: Renée Boczani, Agnès Chaussemiche, Yvonne Dupuy, Jeanne-Marie Fratacci, Jeanne Surugue, Marie Sapareva et Lucie Dumbraveanu.

On sait qu'elles furent diplômées de l'École des beaux-arts, peut-être même les sept premières. Mais on ne sait pas qui elles sont: seuls deux visages sont identifiés et l'on ignore presque tout de leur vie après l'École. La trouvaille est à l'image de la méconnaissance que l'on a de l'histoire des femmes architectes en France. Elles constituent pourtant plus de la moitié des étudiants d'aujourd'hui, confiantes en leur égalité, sûres que l'avenir ne sera pas discriminant. Cependant, leur passé est inexistant et c'est pourquoi ce thème est au centre de ce numéro: une incitation à s'interroger sur le silence. Meredith Clausen le dénonce, en cherche les raisons, débute l'enquête et encourage à la poursuivre.

Le «document» livre, en vrac, des pièces ne servant aucune conviction sinon qu'il est temps d'écrire une histoire qui prenne en compte cette moitié oubliée du genre humain. Il réunit la première conférence qui aborda ce sujet en France, «La femme et l'architecture» faite par Madame Frank Fuller en 1900; l'ébauche de l'article d'Émile Maigrot pour lequel furent réunis ces sept portraits ainsi que le projet de diplôme que Geneviève Bechmann présenta à l'École des beaux-arts en 1926.

Fidèle à sa vocation, la revue continue de promouvoir de jeunes auteurs et donne également une mesure du chemin parcouru en quinze ans. Hubert Lempereur, qui, encore étudiant, signait une brève dans le numéro 2, nous donne aujourd'hui un «portrait de l'architecte en archéologue», s'appuyant sur la personnalité de Guy Desgrandchamps. Un thème dont on retrouve des échos dans le texte de Céline Venue Coutard, très jeune diplômée, qui évoque la dernière rénovation de la villa Médicis, scrutée lors de son passage à Rome dans le cadre d'un échange erasmus. Israël Venue et Virginie Chabrol, juste diplômés eux aussi, prolongent le sillon largement creusé des études urbaines, spécialité longtemps réputée de cette école.

Le premier propose une contribution à l'étude typologique des cours anglaises, la seconde une enquête sur l'impact du remembrement urbain dans la reconstruction d'une ville détruite durant la Seconde Guerre mondiale, Yvetot. Deux auteurs confirmés abordent des sujets inédits. Frédéric Bertrand, passionné de longue date par l'oeuvre de Robert Auzelle, en évoque l'un des aspects les plus originaux, la conception des cimetières. Quant à l'étude de la correspondance entre le jeune Jeanneret et Amédée Ozenfant, elle pourrait apparaître un sujet rebattu. On connaît, en effet, la trilogie préparée par Marie-Jeanne Dumont: les lettres du futur architecte à ses trois maîtres, Auguste Perret, Charles L'Eplattenier et William Ritter, dont deux volumes sont déjà parus Cependant, l'article de Françoise Ducros, auteure d'une biographie du peintre, présente des courriers inédits et, tout en s situant dans le sillage de la mise à jour de formation de Le Corbusier, en éclaire un nouvel aspect.

Ce numéro sera le dernier de l'équipe qui anime cette revue depuis sa création. Anne-Marie Châtelet a quitté Versailles pour rejoindre l'École nationale supérieur d'architecture de Strasbourg et Michel Denès a saisi cette opportunité pour rendre son tablier avant que l'âge ne vienne décider pour lui. Ce moment est opportun pour saluer l'apport du Comité de lecture et le remercier chaleureusement de son soutien compétent et efficace. C'est aussi le temps de remercier tous les auteurs qui ont offert leurs travaux à cette revue.

Enfin, nous adressons une reconnaissance plus qu'amicale à son fondateur, David Mangin, sans lequel elle n'aurait pu vivre, et à Susanna Shannon qui lui a donné une part de l'identité qui a assuré son succès. Nous avons essayé de confier son destin à d'autres qui souhaitaient prolonger l'aventure. L'avenir dira ce qu'il en adviendra. Aux suivants !

Special thanks to John Crisp, our very appreciated and faithful translator.

Anne-Marie Châtelet et Michel Denès


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Généralités.
Reliure : Revue
Nbr de pages : 96
ISBN 10 : 2915456283
ISBN 13 : 9782915456288
20,00 €
Epuisé , cet ouvrage n'est plus commercialisé par l'éditeur (en savoir plus)

Voir article similaire

Nouvelle édition Architecture et design d'intérieur : dessin à main levée
19,00 €

Avis clients sur eaV n° 152009/2010 - de la villette -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Généralités, Pas de visuel pour
16,00 €
Dernières parutions sur Généralités, Immeubles à partager
13,00 €
Dernières parutions sur Généralités, AMC n° 294 mars 2021
19,50 €
Dernières parutions sur Généralités, Ici par ailleurs
15,00 €
Dernières parutions sur Généralités, Le visiteur - numero 26
20,00 €
Dernières parutions sur Généralités, D'Architectures n°287 - Mars 2021
16,00 €