Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Echelle(s). L'architecture comme travail d'épistémologue

Echelle(s). L'architecture comme travail d'épistémologue - Economica - 9782717843859 -
Echelle(s). L'architecture comme travail d'épistémologue  

Auteur : 

Editeur :  ECONOMICA

Collection :  la bibliotheque des formes

Date parution :

Dès lors que Philippe Boudon eût posé la notion d'échelle comme lieu d'une distinction épistémologique entre deux pensées de l'espace, l'architecture et la géométrie (fondant une voie majeure de l'architecturologie sur la question " comment l'architecte donne-t-il des mesures à l'espace ?
"), il s'est imposé d'en étudier la complexité sous les aspects les plus divers qui s'y imbriquent, allant de la perception (grandeur sensible) à la conception (espace de référence), en passant par la représentation graphique (plan, carte, maquette) ou mentale (image).
Débordant le domaine de l'architecture, il considère les questions de mesure soulevées de points de vue aussi divers que ceux de la poïétique (Edgar Poe, Jules Vernes), de la sémiotique (Charles S.
Peirce) de la phénoménologie (Maurice Merleau-Ponty, Ludwig Wittgenstein) ou - à nouveaux frais et dans un article inédit - de l'épistémologie (Gilles-Gaston Granger, Karl Popper).

Si les articles réunis ici ont, depuis 1969, accompagné constamment une recherche proprement architecturologique, le thème de l'échelle dont il est de plus en plus question par ces temps de " mondialisation " et de " village planétaire " pourrait rejoindre les questions de la mésologie (Augustin Berque) voire les interrogations d'une " politique moderne " , cet " art du possible à grande échelle " (Peter Sloterdijk) pour lequel l'architecture a pu jouer un rôle prémonitoire.
Toutefois on trouvera dans cet ouvrage, plutôt qu'une pensée globale, diverses études minutieuses portant sur les facettes d'une notion complexe qui en démultiplie les aspects.
Car pour Philippe Boudon, l'échelle est en son principe multiplicité, toujours autre : " l'échelle en soi n'existe pas ".
Existent des échelles, l'échelle cartographique, l'échelle humaine, etc.
définies comme autant de " pertinences de la mesure " .

Auteurs :

Philippe Boudon, DPLG en architecture, Docteur d'État, est Professeur d'architecture (EAPLV) et Directeur du LAREA (Laboratoire d'architecturologie et de recherches épistémologiques sur l'architecture). Il a reçu le Grand Prix de la Critique Architecturale (MELTM, 1986) et la Médaille de l'analyse d'architecture (Académie d'Architecture, 1994).


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Généralités.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 333
Dimension : 15.5 x 24 x 2.4 cm
Poids : 605 gr
ISBN 10 : 271784385x
ISBN 13 : 9782717843859
39,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 8 à 14 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Echelle(s). L'architecture comme travail d'épistémologue - Economica - la bibliotheque des formes

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis