Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Pas de visuel pour  -
 

Auteur : 

Editeur : Economica

Date parution :

La France engluée ? Au point de vue économique, social, psychologique même, qui aujourd'hui le nierait ? Pour tenter d'en sortir, les projets de réforme pertinents ne sont pas légion. Cela tient sans doute à l'exigence d'un double diagnostic qui constitue l'indispensable préalable à la réorientation.
D'abord, accepter de reconnaître qu'une économie de moyenne dimension comme la nôtre subit de plein fouet la dure loi des marchés. Les Français n'ont pas encore bien compris qu'on ne saurait prétendre passer ses vacances aux Seychelles, capter CNN ou utiliser les derniers gadgets de la concurrence internationale. De tous côtés (produits financiers, services, délocalisation des productions), la tyrannie des marchés se fait toujours plus prégnante.
Parallèlement, on assiste aussi à une saisissante montée de l'économie virtuelle : partout gagnent les produits-images dématérialisés et de plus en plus coupés des biens qu'ils sont censés représenter. Cela est manifeste pour la finance (produits dérivés), les services, l'information, les activités libérales, etc. Ainsi se constitue une sphère d'activités nouvelles propice à un véritable jeu de miroirs parfois un peu trompeur et susceptible, si l'on n'y prend pas garde, de se déconnecter de l'économie réelle.
Quelle marge de manœuvre, pour nos responsables, dans ce contexte renouvelé et toujours plus mobile ? En fait, en ces temps de chômage et de crise, un chemin de crête extrêmement étroit et, surtout, un impératif catégorique : ne jamais oublier qu'il s'agit de concilier à tout prix ce qu'apporte le vent du large et le maintien de ce qui fait le sel et la force profonde de nos vieilles nations.

Auteurs :

Henri de BOURGUINAT est professeur à l'université de Bordeaux et directeur du Laboratoire d'analyse et de recherche économiques (LARE). Il est en outre responsable, au niveau national, du GDR ' Economie et finance internationale ' du CNRS.
Il est l'auteur, entre autres, de Vertiges de la finance internationale, Economica, 1987 et de Finance internationale, PUF, 1992.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Economie agricole et alimentaire.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
169
Dimension :
15.3 x 24 x 1.5 cm
Poids :
310 gr
ISBN 10 :
2717827838
ISBN 13 :
9782717827835
15,00 €
Sur commande
Expédié sous 8 à 14 jours (en savoir+)

Avis clients sur - Economica -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire

L'économie de spéculation
La finance virtuelle
La pression des marchés financiers
Les marchés émergents
Le grand partage du commerce international
La querelle des délocalisations
Perspectives de la régionalisation
La pérennité du système monétaire européen
L'impératif de cohérence.