Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales Vol.3
Guide de diagnostic des sols

L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales Vol.3 - promonature - 9791091115001 -
L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales Vol.3 

Auteur : 

Editeur : PROMONATURE

Date parution :
L'Encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales existe depuis 2003.

Deux tomes "L'Encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales Vol.1" et "L'Encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales vol.2" sont déjà parus présentant les bases de la botanique permettant de comprendre le concept de diagnostic de sols grâce aux plantes qui poussent à un endroit donné et présentant déjà plus de 500 espèces végétales.
Le troisième tome de l'Encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales présente plus de 260 espèces nouvelles pour faire le diagnostic des sols du bord de mer à la montagne. Il propose des études de cas concrets permettant de mieux comprendre la relation entre les plantes, le sol et les interactions humaines. Apparemment contradictoire, la présence de certaines espèces végétales peut apporter un éclairage renforçant la nécessité de bien appréhender et ainsi mieux comprendre le rôle des plantes comme moyen d'information sur ce qui se passe à un endroit donné en fonction des activités humaines ou agricoles, passées ou présentes. L'importance de la biodiversité est mise en évidence par des suivis de parcelles réalisés depuis des années, car le risque de l'érosion, voire de la disparition de celle-ci pose problème au niveau de la conservation des variétés cultivées, du maintien de la vie des abeilles...

Des solutions de bons sens existent, qu'il convient d'appliquer au plus vite pour maintenir la vie des sols et leur capacité à produire naturellement afin de pouvoir tous nous nourrir durablement.
Les plantes sauvages peuvent aussi nourrir l'humanité : elles ont accompagné l'Homme tout au long de son évolution, cueillies quand il était chasseur-cueilleur, puis sélectionnées et cultivées quand il est devenu sédentaire, elles apportent un complément vital en période de disette. Dans le Capitulaire de Villis édicté sous Charlemagne, certaines herbes ont été cultivées pour être utilisées uniquement en période de famine.

Dans ce volume 3, de très nombreuses photos originales permettent d'identifier pus de 270 plantes nouvelles.
Les fiches précisent les caractères bio-indicateurs permettant de réaliser un diagnostic de sol à partir des espèces présentes sur un terrain. Un nouveau logo permet encore d'affiner la compréhension des plantes selon différents points de vue de l'agronomie et de l'écologie. Les propriétés médicinales et alimentaires des espèces sont présentées et un cahier de recettes, ainsi qu'un guide des plantes utiles lors de disette, permettent de découvrir les subtilités de ces trésors de la nature. 

Il apporte un complément d'informations dans des domaines variés : biologie, histoire de la botanique, diversité des milieux naturels, législation sur les habitats et les espèces protégées, les plantes invasives, la cueillette des plantes, les usages alimentaires et médicinaux, permettant une connaissance approfondie du monde végétal, source d'émerveillement et de respect.

Les plantes se sont adaptées à leur environnement naturel au fil des temps, selon les contraintes de sol, les conditions climatiques, la concurrence végétale et animale.
Des associations se sont créées en fonction des affinités des végétaux capables de vivre ensemble à un endroit particulier, des écosystèmes ont mis en relation animaux et végétaux. Puis l'Homme a inventé l'agriculture, sélectionnant à son profit les espèces, les modelant pour qu'elles produisent toujours plus. Les pratiques agricoles génèrent de nouvelles conditions de vie auxquelles les plantes s'adaptent. En connaissant leur milieu naturel primaire, celui dont elles sont originaires, nous pouvons comprendre comment le sol évolue, s'il est équilibré ou s'il est en train de devenir un désert.
Les plantes rééquilibrent le sol comme elles peuvent rééquilibrer l'homme en apportant des minéraux, des substances chimiques variées qui les composent et qu'elles échangent avec leur biotope grâce à leur système racinaire. En les mangeant ou en les utilisant comme remède nous pouvons améliorer notre qualité de vie et renforcer notre « terrain », source de bonne santé. Un terrain sain et équilibré permet une vie saine et en bonne santé : c'est vrai pour les hommes et pour les végétaux et les animaux qui vivent sur ce terrain.

Pour chaque espèce, vous trouverez une description illustrée par de nombreuses photographies de détails botaniques, une présentation des milieux de vie naturels et induits par l'homme, ainsi que les caractères indicateurs qui en découlent, les usages médicinaux et les utilisations alimentaires traditionnelles et actuelles.

Aide mémoire :

Pour affiner les caractères bio-indicateurs des espèces et répondre ainsi aux demandes des utilisateurs afin de les aider à mieux comprendre ce principe, nous avons créé deux logos distinctifs pour la biodiversité et l'agriculture: un rond et un triangle de couleur : vert, jaune et rouge.

Le rond montre ce qu'indique l'espèce quand on la trouve dans un milieu naturel. Il permet d'apprécier la dynamique du milieu et son état de conservation présent.

Le rond vert indique des milieux naturels non dégradés, avec des espèces patrimoniales abondantes et une importante biodiversité.

Le rond jaune indique que les milieux naturels sont en cours de dégradation, la biodiversité diminue dangereusement.

Le rond rouge signale que les milieux naturels sont anthropisés, dégradés par l'homme. Les espèces patrimoniales sont disparues ou en cours de disparition.

Le triangle permet d'apprécier les caractères indicateurs de qualité de vie dans les milieux agricoles.

Le triangle vert indique les sols équilibrés, stables et fertiles, riches en humus et en vie microbienne aérobie.

Le triangle jaune indique que les sols sont en cours de dégradation, de moins en moins fertiles.

Le triangle rouge signale que les sols sont dégradés, pauvres, en danger d'érosion et/ou de désertification.

Par exemple le Géranium robert a un rond vert et un triangle rouge. En effet dans son milieu naturel, dans son biotope primaire il est abondant et dynamique dans les lisières et clairières forestières en bonne santé, en parfait état et non polluées, il indique un milieu naturel non perturbé. Si vous le trouvez, avec un coefficient de recouvrement de 1 ou supérieur à 1  dans une parcelle agricole,  sa présence indiquera un engorgement en humus archaïque, voire en matière organique fossile et une évolution de votre parcelle vers la forêt. Cela peut être du à un excès de matière organique déséquilibrée, avec un C/N supérieur à 30. Il faudrait rapporter du compost animal équilibré, riche en azote, avec un C/N compris entre 10 et 30.


La permaculture est une nouvelle technique de culture qui s’inspire de la nature afin de développer de nouveaux systèmes. Elle permet d'entreprendre des modes de vie et de développement respectueux de l'environnement et de la biodiversité. Cette méthode instaure un retour aux sources vers lequel il faut se diriger pour trouver un équilibre écologique nécessaire afin de protéger la planète et ses ressources.

Le but de la permaculture est d'utiliser le sol sans l'épuiser en en prenant soin et en produisant ses ressources de manière efficace et respectueuse. La permaculture regroupe la culture de potager, de légumes et de fruits, de plantes, d'arbres et arbustes.

La première partie de cet ouvrage relate des cas concrets que l’auteur a observé dans les divers domaines des activités humaines allant de la construction de grands ouvrages tels les barrages, à la généralisation des pesticides de synthèse ou à la gestion dite "écologique” de milieux naturels fragiles.
Pour chaque cas, il relate les faits, et effectue des relevés floristiques avant l’intervention humaine et aujourd’hui après l’apparition des conséquences. Les chiffres sont parlants, si nous ne prenons pas les problèmes à bras le corps aujourd’hui, nous allons à brève échéance vers des problèmes irréversibles de santé altérée, de stérilité, des famines, pour faire simple ‘ il y aura des pleurs et des grincements de dents ’.
 
En seconde partie de ce volume 3, 268 nouvelles fiches de plantes bio-indicatrices viennent compléter celles déjà publiées, afin de nous aider à créer ou maintenir des oasis de vie dynamique, ou nous aider à restaurer des milieux abimés ou en cours de dégradation.

Si nous voulons nous sauvez nous-mêmes, sauvons nos amis les plantes, les animaux, les micro-organismes. L’auteur disait dans le volume 2 : Devenons responsable.

Aujourd’hui il dit :Devenons enfin un être humain !

Ces trois volumes "L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales Vol.1, "L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices Vol.2 et "L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales Vol.3” sont des outils indispensables considéré comme la Bible des plantes sauvages. Ils sont consacrés à toutes personnes passionnées ayant des passerelles ou des terres agricoles.

Auteurs :

Gérard Ducerf, botaniste de terrain depuis 1979, ancien paysan-éleveur-cueilleur de plantes médicinales, a développé une connaissance du terrain et des plantes qui lui a permis d'élaborer le principe de plantes bio-indicatrices pour réaliser des diagnostics de sols. Il a mis en place des formations à destination des agriculteurs, techniciens et de toute personne désirant améliorer ses pratiques pour maintenir la vie dans ses parcelles et produire des aliments de qualité dans la compréhension et le respect de la Nature dont chacun fait intimement partie.
Il est l'auteur, entre autres, de l'ouvrage « Les plantes bioindicatrices : guide de diagnostic des sols », paru en 2003, premier ouvrage présentant cette vision innovante.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Plantes médicinales.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 351
Dimension : 29 x 22 cm
Poids : 1490 gr
ISBN 10 : 1091115001
ISBN 13 : 9791091115001
60,00 €
En stock , expédition à 0.01€ demain (en savoir plus)
Réservation pour achat ou consultation en librairie (en savoir plus)
1 ex. en librairie à Tours au prix de 57,00 € (-5%)
5 / 5 | ( 3) avis
Qualité du texte 5 / 5
Illustrations 5 / 5
Ergonomie 5 / 5
Donnez votre avis

Avis clients sur L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales Vol.3 - promonature -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
5 / 5
Qualité du texte   5 / 5
Illustrations   5 / 5
Ergonomie   5 / 5
Par : le

Envoi rapide livre très très intéressant - L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales Vol.3

livre très très intéressant, complet, une mine d'informations très détaillées, on voit que celui qui a écrit ce livre est un expert.

5 / 5
Qualité du texte   5 / 5
Illustrations   5 / 5
Ergonomie   5 / 5
Par : le

Bel ouvrage de référence - L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales Vol.3

Un excellent travail de recensement des espèces. Une lecture facile grâce à la structure de cet ouvrage et la qualité des photos.

5 / 5
Qualité du texte   5 / 5
Illustrations   5 / 5
Ergonomie   5 / 5
Par : le

Super livre - L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales Vol.3

complément aux volume 1 et 2, super livre

Donnez votre avis