Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Faut-il brûler les HLM ? De l'urbanisation libérale à la ville solidaire
De l'urbanisation libérale à la ville solidaire

Faut-il brûler les HLM ? De l'urbanisation libérale à la ville solidaire - l'harmattan - 9782296048867 - https://fr.calameo.com/read/005370624e5ffd8627086
Faut-il brûler les HLM ? De l'urbanisation libérale à la ville solidaire  

Auteur : 

Editeur :  L'HARMATTAN

Date parution :

L'horreur économique répand sur toute la planète le même modèle urbain productiviste et hyperdense qui nourrit la menace d'un rapide effondrement écologique.
En 2005, leurs habitants ont mis le feu à 750 grands ensembles de la charte d'Athènes dont les formes carcérales et répétitives les transforment en ghettos.
Des politiques veulent depuis les karchériser voire les raser.
Dans l'après-mai 68, quelques exemples d'urbanisation humaine avaient pourtant été avancés, inspirés à la fois des habitats primitifs et du meilleur mouvement moderne de l'architecture.
Des formes urbaines proxémiques, empathiques, sensibles devraient pouvoir désormais se brancher sur les réseaux prothétiques et communicationnels, sans s'y subordonner.
Elles sont écartées par des " spécialistes " du bavardage mercantile et de l'insignifiance architecturale.
La production d'une ville équilibrée devrait s'effectuer dans un conflit dialectique ternaire et positif entre l'habitant, l'architecte et le maçon - la démocratie, l'esthétique, l'économie.
Aujourd'hui l'économie dicte sa loi prédatrice aux deux autres termes.
Il en résulte une antiville planétaire, impropre à la bonne vie.
Une esthétique libérée constituerait le maillon délicat mais décisif de la résistance.
Son alliance avec une démocratie avivée permettrait d'équilibrer les tendances prédatrices de la machine économique.
Des premières expériences dans cette direction ont été réalisées en banlieue dans les années soixante-dix, il serait urgent de les revisiter.

Auteurs :

Jean-Pierre Lefebvre : étudiant, il s'engage contre les guerres coloniales d'Indochine et pour l'union à gauche, notamment au sein de l'UNEF. Ingénieur chimiste, il devient chercheur aux Ponts-et-Chaussées puis bifurque en 1965 vers la gestion politique de nouvelles municipalités où il ferraille contre la bureaucratie. De 1974 à 1994, il dirige la société d'économie mixte de la Seine-Saint-Denis. Il y aménage des quartiers innovants et trente collèges avec certains des meilleurs architectes du moment. A la Caisse des Dépôts, il essaie de développer la qualité urbaine et la remolition des ZUP. Il a visité de nombreuses architectures vernaculaires et savantes et en a tiré cinquante films. Il a écrit livres et articles sur la philosophie politique et l'architecture urbaine.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Urbanisme.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 387
Dimension : 15.5 x 24 x 2.3 cm
Poids : 720 gr
ISBN 10 : 2296048862
ISBN 13 : 9782296048867
39,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Faut-il brûler les HLM ? De l'urbanisation libérale à la ville solidaire - l'harmattan -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Urbanisme, La ville résiliente
25,00 €
Dernières parutions sur Urbanisme, Explorons nos futurs (heureux)
20,00 €
Dernières parutions sur Urbanisme, Métropoles mobiles
25,00 €
Dernières parutions sur Urbanisme, China Goes Urban
52,00 €
Dernières parutions sur Urbanisme, The Ideal City
35,00 €
Dernières parutions sur Urbanisme, Faire la ville ? Quelle Ville ?
11,90 €