Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Pas de visuel pour  -
 

Auteur : 

Editeur : Fayard

Date parution :

La France est-elle en train de perdre sa souveraineté économique ? On pourrait le redouter à l'heure de la mondialisation des échanges et des ' firmes globales ', où les produits d'Asie inondent les marchés et où les technocrates de Bruxelles semblent dicter leurs politiques aux Etats-nations. Ces appréhensions, écrit Elie Cohen, sont mal fondées : la mondialisation n'a pas l'ampleur qu'on lui prête ; les échanges avec les pays à faible coût de main-d'œuvre sont dérisoires ; les ' firmes globales ' sont peu nombreuses et leur influence économique est la même depuis trente ans. Quant à la Commission européenne, elle n'a rien imposé et ne peut rien imposer à l'Etat français : ni le démantèlement du service public, ni la privatisation des entreprises, ni l'ouverture commerciale. L'organisation de l'Europe n'affaiblit pas notre souveraineté économique mais, au contraire, la renforce : elle donne à la France pour partenaires privilégiés des pays qui partagent le même modèle économique et social ; elle lui garantit le respect par tous d'une norme commune ; elle lui procure les moyens de marquer les règles du commerce mondial. Bref, elle lui offre des atouts que, seule, la France n'aurait pas. De fait, avec l'Europe, l'Etat français s'est donné une contrainte pour s'adapter au nouvel ordre économique, pour forcer aussi les esprits et les groupes d'intérêt à rompre avec leurs vieilles habitudes. Cet essai veut apaiser des inquiétudes légitimes, mais aussi prévenir contre les illusions d'une rhétorique incantatoire sur l'exception française.

Auteurs :

Elie Cohen, économiste, directeur de recherche au C.N.R.S., est l'auteur notamment de L'Etat brancardier (1989) et de Le Colbertisme ' hight tech ' (1992)


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Economie agricole et alimentaire.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
453
Dimension :
15.5 x 23.5 x 2.4 cm
Poids :
685 gr
ISBN 10 :
2213597316
ISBN 13 :
9782213597317
29,00 €
Sur commande
Expédié sous 4 à 8 jours (en savoir+)

Avis clients sur - Fayard -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire

Mondialisation ou régionalisation
La globalisation : un mythe récurrent
Concurrence et coopération entre firmes et nations
L'ordre commercial mondial : entre multilatéralisme et régionalisme
Intégration ou délégation
Déréglementation et service public
La protection du capitalisme national
Libéralisation : l'Europe entre marché et puissance
Souveraineté ou gouvernabilité
La reconquête de la souveraineté monétaire
Défense : monarchie nucléaire et gestion socio-industrielle.