Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Henri Sauvage. Ou l'exercice du renouvellement

Henri Sauvage. Ou l'exercice du renouvellement - Editions Norma - 9782909283630 -
Henri Sauvage. Ou l'exercice du renouvellement  

Auteur : 

Editeur :  EDITIONS NORMA

Date parution :

Déterminé dans sa vocation par la lecture de Viollet-le-Duc et par son amitié avec le sculpteur Alexandre Charpentier et avec l'architecte et critique Frantz Jourdain, dès 1894 Henri Sauvage dessine des pochoirs pour l'entreprise paternelle de tentures décoratives.
La villa Jika qu'il construit à Nancy de 1898 à 1902 pour le maître ébéniste Louis Majorelle, la décoration de deux salons au Café de Paris en 1899, le théâtre de la danseuse Loïe Fuller à l'Exposition universelle de Paris en 1900, puis l'aménagement du magasin du tapissier Jansen en 1902 et celui de la galerie de la revue L'Art décoratif en 1904 le consacrent comme l'un des maîtres de l'Art nouveau européen.
De 1902 à 1916, associé avec son ami de jeunesse Charles Sarazin (1873-1950), il réalise plusieurs groupes d'habitation à bon marché dont, en 1903, l'immeuble novateur du 7, rue de Trétaigne à Paris.
Parallèlement, les deux architectes construisent des immeubles bourgeois et réalisent des établissements hôteliers dans les stations balnéaires et thermales françaises.
Ils ouvrent des succursales de leur agence à Monterrey (Mexique), à Madrid et à Biarritz, où ils signent, en 1904 et 1907, deux opulentes villas, Océana et Natacha, qui allient l'Art nouveau et le régionalisme.
En 1909, Henri Sauvage invente le système de construction à gradins, dont il dépose le brevet en 1912, au moment où il réalise le célèbre immeuble revêtu de carrelage " métro " du 26, rue Vavin à Paris.
Peu après, il entame les études de l'immeuble HBM du 13, rue des Amiraux, achevé en 1930.
Il illustre les possibilités de ses immeubles à gradins par des projets de rues entières et de mégastructures pyramidales, tels le Giant Hotel et l'immeuble Metropolis, imaginés en 1927 et 1928.
L'Exposition des arts décoratifs de 1925 consacre le changement de manière qu'Henri Sauvage avait esquissé dès 1913 avec l'immeuble Majorelle, au 124-126, rue de Provence à Paris.
Parmi les luxueux immeubles qu'il construit dans la capitale au cours des années vingt, le Studio-building, édifié en 1927 au 65, rue La Fontaine, démontre par son audacieuse polychromie l'extraordinaire capacité de renouvellement de l'architecte, qui conjugue magistralement, avec la construction des nouveaux magasins de la Samaritaine entre 1925 et 1930, l'esthétique Art déco et les performances techniques.
À la même époque, il oriente ses recherches vers des procédés de construction rapide, dépose de nombreux brevets, réalise des prototypes de maisons en tubes d'amiante-ciment.
En 1931, un an avant sa disparition, il édifie en trois mois les grands magasins Decré à Nantes, aux façades transparentes.
Avec cette dernière œuvre, Henri Sauvage s'affirme comme l'un des très rares architectes à avoir parcouru, avec une rigueur et un talent jamais démentis, l'arc créatif qui va de l'Art nouveau au Style international.

Auteurs :

Né en 1964, Jean-Baptiste Minnaert est maître de conférences en histoire de l'art à l'université François -Rabelais de Tours. En 1991, il a publié une monographie consacrée à l'architecte Pierre Barbe (Liège, éditions Mardaga). De sa thèse soutenue à l'université de Paris IV-Sorbonne en 1994 sous la direction de Bruno Foucart, sont issus le catalogue raisonné des archives d'Henri Sauvage, The Architectural Drawings of Henri Sauvage (New York, Londres, Garland Publishing), ainsi que le présent ouvrage. Spécialisé dans l'histoire de l'architecture du XXe siècle et dans les études du patrimoine architectural et urbain, l'auteur a publié en 1998 un ouvrage consacré au faubourg Saint-Antoine, Le Faubourg Saint-Antoine, architecture et métiers d'art (Action artistique de la Ville de Paris). Jean-Baptiste Minnaert partage aujourd'hui ses recherches entre Le Caire et Paris.
Né en 1950, Dominique Delaunay est chargé de mission à l'Institut français d'architecture à Paris. Il a signé les photographies contemporaines d'une cinquantaine de livres consacrés à des villes, des paysages, des monuments, des architectes, des plasticiens et des sculpteurs.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Architectes.
Reliure : Relié
Nbr de pages : 414
Dimension : 24 x 32 x 3.7 cm
Poids : 2585 gr
ISBN 10 : 2909283631
ISBN 13 : 9782909283630
87,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Henri Sauvage. Ou l'exercice du renouvellement - Editions Norma -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Architectes, Le plan libre de Le Corbusier
22,00 €
Dernières parutions sur Architectes, Thomas Jefferson - Architect
17,00 €
Dernières parutions sur Architectes, Architecture for Health
39,90 €
Dernières parutions sur Architectes, Renzo Piano
17,00 €
Dernières parutions sur Architectes, Jean Dubuisson
34,00 €
Dernières parutions sur Architectes, Atlas Tadao Ando
49,00 €