Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La chapelle Saint-Barthélemy de Wiesenbach
De la légende à l'Histoire

La chapelle Saint-Barthélemy de Wiesenbach - institut du patrimoine wallon - 9782875220769 -
La chapelle Saint-Barthélemy de Wiesenbach 

Auteur : 

Editeur : INSTITUT DU PATRIMOINE WALLON

Collection : Etudes et documents - 26

Date parution :

Lieu de culte et centre de pèlerinage de temps immémorial, site d'un ancien sanctuaire païen dédié à la déesse Visuna, bâtie sur un cimetière d'époque franque..., la chapelle Saint-Barthélemy de Wiesenbach (Saint-Vith) jouit d'une tradition historique emblématique.

Faisant partie des plus anciens édifices classés de Belgique, décorée de splendides peintures murales du XVe siècle redécouvertes par hasard en 1982, son origine remonterait au IXe siècle.
Les fouilles archéologiques et les recherches pluridisciplinaires menées depuis 1994 ont livré des résultats inattendus. Remettant en question la plupart des données publiées auparavant, ils permettent de retracer l'évolution complexe de l'édifice qui - pourtant totalement isolé de tout habitat jusqu'il y a peu - a constamment fait l'objet d'importants travaux d'agrandissement et d'embellissement.

La première occupation du site de Wiesenbach remonte au XIe siècle : le cimetière alors aménagé est affecté aux hameaux de la vallée du Prümerbach, situés à trop grande distance de leur église-mère. Le plus ancien édifice identifié par les fouilles archéologiques, une petite chapelle à chevet plat, remonterait au milieu du XIIIe siècle. Au XIIIe ou au XIVe siècle, cette chapelle est pour la première fois rénovée : le choeur est agrandi, puis recouvert d'un enduit portant un décor de faux-joints : la nef est en partie reconstruite. La seconde transformation débute après 1425 et s'achève peu après le milieu du XVe siècle. On construit un choeur polygonal et on modifie la nef, qui est pourvue de fenêtres-hautes.

L'aultel Saint Bartholomé est mentionné pour la première fois en 1575-1576, dans une enquête sur les biens et revenus du clergé luxembourgeois. La troisième transformation entamée avant 1680 ne cible cette fois que la nef, partie laïque de l'édifice. Interrompu par la guerre de Succession d'Espagne, le chantier s'achève au plus tôt en 1721. Le coût des travaux est alors probablement déjà financé grâce au pèlerinage à saint Barthélemy, dont une supplique inédite de 1730 témoigne indirectement.

L'attachement inaltérable des pèlerins puis, plus tard, des habitants de Wiesenbach à la chapelle Saint-Barthélemy a ainsi assuré la pérennité de l'un des monuments les plus remarquables de la région de l'Eifel.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Architecture sacrée.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 173
Dimension : 30 x 21 cm
Poids : 705 gr
ISBN 10 : 2875220764
ISBN 13 : 9782875220769
25,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 8 à 14 jours (en savoir plus)

Avis clients sur La chapelle Saint-Barthélemy de Wiesenbach - institut du patrimoine wallon - Etudes et documents

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Archéologie, Civilisations disparues
19,95 €
Dernières parutions sur Archéologie, Bulletin monumental N° 178-4, janvier 20
20,00 €
Dernières parutions sur Archéologie, Les premières traditions techniques du Paléolithique ancien
35,00 €
Dernières parutions sur Archéologie, Barzan IV
60,00 €
Dernières parutions sur Archéologie, Le sanctuaire osirien de Douch
54,00 €
Dernières parutions sur Archéologie, La céramique antique et médiévale de Termez et de Khaitabad (Ouzbékistan)
53,00 €