Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La justice face à ses réformateurs (1980-2006). Entreprises de modernisation et logiques de résistances
Entreprises de modernisation et logiques de résistances

La justice face à ses réformateurs (1980-2006). Entreprises de modernisation et logiques de résistances - puf - presses universitaires de france - 9782130559719 -
La justice face à ses réformateurs (1980-2006). Entreprises de modernisation et logiques de résistances 

La cause de la justice française semble désormais entendue : elle est aujourd'hui " en crise ".
" L'affaire Outreau " aura porté un coup final à une longue suite de rapports, chiffres et palmarès qui forment un inventaire sans concession des multiples " lenteurs ", " archaïsmes ", " dysfonctionnements " et " erreurs judiciaires ".
Cet ouvrage décode ce qui se joue dans cette crisologie et dans l'impératif réformateur qui en découle.
Objet pendant longtemps d'une attention qui débordait rarement les " milieux judiciaires ", la justice intéresse en effet désormais des réformateurs de toutes sortes qui en font un véritable laboratoire et travaillent à redéfinir le " pouvoir judiciaire ", les conditions de sa légitimité et les missions dont il est investi dans l'espace public.
Fondé sur l'analyse de vingt-cinq années de controverses sur la justice, ce livre, en retraçant l'histoire de ce champ réformateur depuis les années 1980, montre la formation d'un horizon commun fondé sur un ensemble de standards de droit (" procès équitable ") et de gestion ( " bonnes pratiques " et " qualité de la justice ") qui servent aujourd'hui de point de repère aux différents réformateurs.
Il souligne les transformations qui en découlent : la dépolitisation et la technicité croissantes des enjeux ; la valorisation d'un modèle de justice où priment le professionnalisme du magistrat, les garanties procédurales et l'efficacité managériale aux dépens des formes alternatives de légitimité de la justice fondées sur l'élection (conseils de prud'hommes, tribunaux de commerce) ou le tirage au sort (cours d'assises).
Il identifie enfin un risque propre à ces mutations qui est de fragiliser la légitimité politique et sociale de la justice au moment même où celle-ci est appelée à jouer les premiers rôles.

Auteurs :

Antoine Vauchez est chercheur en science politique au CNRS (CURAPP). Ses travaux portent notamment sur l'analyse des processus de " juridicisation " et, d'une manière générale, sur la sociologie des institutions et de l'action publique. Laurent Willemez, maître de conférences en sociologie à l'Université de Poitiers (SACO - CURAPP). Ses travaux portent sur le droit du travail et le militantisme juridique, en particulier dans le champ syndical.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Institutions judiciaires.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
267
Dimension :
15.5 x 22 x 1.5 cm
Poids :
380 gr
ISBN 10 :
2130559719
ISBN 13 :
9782130559719
25,50 €
Sur commande
Expédié sous 4 à 8 jours (en savoir+)

Avis clients sur La justice face à ses réformateurs (1980-2006). Entreprises de modernisation et logiques de résistances - puf - presses universitaires de france - Droit et justice

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire

Une justice aux normes; arènes et acteurs d'un sens commun réformateur
Des juridictions sur la sellette ; les mondes sociaux de la justice face aux entreprises de normalisation