Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La maison du peuple de Clichy-la-Garenne. Un bijou mécanique
Un bijou mécanique

La maison du peuple de Clichy-la-Garenne. Un bijou mécanique - Monografik éditions - 9782360080212 -
La maison du peuple de Clichy-la-Garenne. Un bijou mécanique  
Livre Epuisé, voir article similaire
Villas de la côte Vendéenne
Année : 06/2020 0

Auteur : 

Editeur :  MONOGRAFIK EDITIONS

Collection :  Ecrits

Date parution :

Qui est le père de la Maison du Peuple de Clichy ?
Issue de l'idéologie du Front populaire (d'où le choix de son nom), la Maison du peuple présente des caractéristiques de conceptions architecturales tout à fait novatrices.
Construite en 1939, elle est l'oeuvre conjointe de Jean Prouvé (1901-1984), en collaboration avec les architectes Marcel Lods, Eugène Beaudoin, et de Vladimir Bodianski, ingénieur.
Fils de l'artiste Victor Prouvé (École de Nancy), Jean Prouvé fût ferronnier d'art, ingénieur et métallurgiste.
Il s'inscrit dans le courant de l'architecture moderne, inspiré du Bauhaus, désirant réconcilier architecture et industrie.
Il s'agit pour lui de créer un bâtiment à usage polyvalent entièrement transformable, comprenant un marché, une salle polyvalente de 1000 places susceptible d'être transformée en salle de cinéma, en salles de réunions et de bureaux.
Cette construction, associant le métal et le verre, est la première réalisation de type mur-rideau en tôle d'acier.
Des cloisons coulissantes, des planchers amovibles et un toit ouvrant à verrières mobiles censé distribuer un maximum de lumière, font de la Maison du peuple un édifice tout à fait original.
Cette brève présentation " officielle " sur la paternité de ce monument de l'architecture préfabriquée moderne est au coeur de tout le récit de Béatrice Simonot.
L'auteure dissèque et analyse tous les tenants et les aboutissants de l'histoire d'un bâtiment devenu icône de l'architecture du XXe siècle.

Auteurs :

Auteur Béatrice Simonot est docteur en psychosociologie et Présidente du Comité d'experts pour l'accompagnement artistique du tramway de Brest, de 2010 à 2012. Elle a été successivement Professeur à l'Ecole d'Architecture de Normandie de 1970 à 1998 ; Fondatrice et directrice de l'Usine Fromage, Centre d'art contemporain labellisé par l'Etat de 1985 à 1994, dans le cadre de cette école ; Chargée de la diffusion de l'architecture à la Direction de l'architecture et du patrimoine. Ministère de la Culture et de la Communication de 1998 à 2000 ; Commissaire d'ArchiLab en 2001 et 2002 et du Pavillon français à la Biennale d'architecture de Venise en 2002. Auteur de nombreux articles et catalogues d'exposition concernant l'art et l'architecture. Dernier ouvrage publié Le Fou de la Diagonale, Claude Parent architecte, éditions Actes Sud, Arles 2008.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Architecture en France et en région.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 104
Dimension : 14.8 x 21 x 0.9 cm
Poids : 198 gr
ISBN 10 : 2360080210
ISBN 13 : 9782360080212
12,70 €
Epuisé , cet ouvrage n'est plus commercialisé par l'éditeur (en savoir plus)

Voir article similaire

Nouvelle édition Villas de la côte Vendéenne
39,90 €

Avis clients sur La maison du peuple de Clichy-la-Garenne. Un bijou mécanique - Monografik éditions - Ecrits

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis