Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La nouvelle séparation de biens : entre évolution et révolution. Aspects civils et fiscaux
Aspects civils et fiscaux

La nouvelle séparation de biens : entre évolution et révolution. Aspects civils et fiscaux - Anthemis - 9782807205604 -
La nouvelle séparation de biens : entre évolution et révolution. Aspects civils et fiscaux 

De plus en plus de couples adoptent le régime matrimonial de séparation de biens pure et simple qui leur est présenté comme étant simple et souple, alors qu'en pratique la simplicité et la souplesse disparaissent souvent, lors d'un divorce ou d'une succession un peu complexes : cela procède généralement du non-respect - ou de la méconnaissance - par les époux des principes fondateurs du régime qu'ils ont adopté, parfois combiné à la rédaction hasardeuse de leur contrat de mariage.
La réforme des régimes matrimoniaux, portée par la loi du 22 juillet 2018, a complété les textes légaux relatifs à la séparation de biens, notamment pour rappeler que le contrat de mariage peut ajouter aux règles légales de base toutes les clauses compatibles avec ce régime, consacrant ainsi, avec force, le principe de cohérence, qui doit présider à la rédaction de tout contrat de mariage.
Le régime de la participation aux acquêts est désormais codifié, ce qui ouvre l'espoir d'un plus grand engouement pour ce régime - à bien des égards idéal.
Autre innovation majeure : la preuve des créances entre époux a été libérée, dans la perspective de simplifier l'épineuse question des comptes de créances entre époux séparés de biens.
Mais la réforme la plus notable porte sur l'application, à la séparation de biens pure et simple, de la théorie des avantages matrimoniaux, ce qui ouvre de nouvelles perspectives de transmission de biens entre époux.
Enfin, le séparatisme rigoureux de ce régime peut désormais être atténué par une correction en équité qui, si elle est généreuse dans son principe, fait déjà débat chez les praticiens.
Toutes ces innovations, de même que leur impact fiscal, sont examinées par des spécialistes.
Cet ouvrage s'adresse dès lors à tous ceux – avocats, notaires, autres conseillers patrimoniaux ou magistrats – qui sont impliqués dans cette matière.

Auteurs :

Auteur Auteur Auteur Auteur Hélène Casman : Notaire honoraire, professeur émérite de la VUB-ULB, professeur à l'Université de Gand. Aurélie Cassiers : Assistante à l'UHasselt. Philippe De Page : Avocat honoraire, professeur honoraire de l'ULB. Charlotte Declerck : Avocat, professeur à l'Université d'Anvers. Nicolas Geelhand de Merxem : Avocat, professeur à l'Université d'Anvers. Pierre Van den Eynde : Notaire honoraire, professeur invité à l'UCLouvain. Thomas Van Halteren : Avocat, assistant à l'ULB.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Droit des régimes matrimoniaux.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 160
Dimension : 17 x 24 x 1 cm
Poids : 316 gr
ISBN 10 : 2807205607
ISBN 13 : 9782807205604
89,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur La nouvelle séparation de biens : entre évolution et révolution. Aspects civils et fiscaux - Anthemis - Patrimoines & fiscalités

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis