Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La passion de détruire
Anatomie de la destructivité humaine

Pas de visuel pour La passion de détruire -
La passion de détruire 

Auteur : 

Editeur : Robert Laffont

Collection : Réponses

Date parution :

Nous vivons dans un monde de violence. Et nous ne pouvons que nous interroger sur ce besoin de cruauté propre à l'homme. Erich Fromm dissèque ici tous les aspects de cette destructivité en faisant appel à toutes les disciplines qui peuvent jeter une lumière nouvelle sur la question : la neurophysiologie, la préhistoire, l'anthropologie, la psychologie animale, la psychanalyse. Fromm va au-delà de la controverse entre les instinctivistes, tel Lorenz, qui voient dans la destructivité humaine l'héritage de nos ancêtres animaux, et les behavioristes, tel Skinner, pour qui il n'y a pas de traits humains innés, ceux-ci résultant du seul conditionnement social. Fromm distingue plusieurs types d'agressivité : une agressivité défensive que l'homme partage avec l'animal et qui assure sa survie. Et une agressivité maligne - qu'il appelle destructivité -, qui incite l'homme à tuer sans but social ni nécessité biologique et qui est spécifiquement humaine et non instinctive. Faisant partie du caractère de l'homme, elle serait l'une de ses passions, comme l'amour, l'ambition, l'avidité. La destructivité est vue à travers les rêves et associations des patients de Fromm et à travers l'étude de personnages tels que Staline - remarquable exemple de sadisme -, Himmler - sadique bureaucrate -, Hitler enfin, en qui Fromm voit un nécrophile ; la nécrophilie étant l'une des formes de l'agressivité maligne. Cette étude du caractère de Hitler représente certainement l'une des plus originales et brillantes contributions à la connaissance du Führer. La Passion de détruire demeure un ouvrage de référence pour tous ceux qui, comme Erich Fromm, souhaitent, à travers un nouvel humanisme, susciter une évolution positive et défendre la dignité de l'homme.

Auteurs :

Erich Fromm, psychanalyste, philosophe, écrivain, est né en Allemagne, à Francfort, le 23 mars 1900. Il a fait ses études à Heidelberg et appartenu à l'Institut psychanalytique de Berlin. En 1934, il émigre aux Etats-Unis. Naturalisé citoyen américain, il est nommé professeur de psychiatrie à l'université de New York. La Suisse, où il vivait depuis 1969, l'avait fait citoyen d'honneur. Son œuvre de philosophe est l'une des plus importantes de ce temps. Il a publié plus de vingt ouvrages dont La Passion de détruire, Avoir ou Être, Grandeur et limites de la pensée freudienne et De la désobéissance, dans la collection ' Réponses '. Il est mort à Muralto, en Suisse, le 18 mars 1980.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Jung.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
524
Dimension :
15.3 x 24 x 3.4 cm
Poids :
655 gr
ISBN 10 :
2221094875
ISBN 13 :
9782221094877
24,55 €
Sur commande
Expédié sous 4 à 8 jours (en savoir+)

Avis clients sur La passion de détruire - robert laffont - Réponses

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire

INSTINCTIVISME, BEHAVIORISME, PSYCHANALYSE
Les instinctivistes
Environnementalistes et behavioristes
Instinctivisme et behaviorisme : différences et similitudes
Approche psychanalytique pour la compréhension de l'agressivité
PREUVES A L'ENCONTRE DE LA THESE INSTINCTIVISTE
La neurophysiologie
Le comportement animal
La paléontologie
L'anthropologie
LES DIFFERENTES FORMES D'AGRESSIVITE
L'agressivité bénigne
L'agressivité maligne : prémisses
L'agressivité maligne : cruauté et destructivité
L'agressivité maligne : la nécrophilie
L'agressivité maligne : Adolf Hitler, un cas clinique de nécrophilie