Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La perdi(c)tion de Georges Bataille

La perdi(c)tion de Georges Bataille - stilus - 9791095543022 -
La perdi(c)tion de Georges Bataille 

Auteur : 

Editeur : Stilus

Date parution :

Quelle expérience décerne un Nom propre ?
Le risque de donner un nom, déjà évocateur par son patronyme, tient à l'affection longtemps portée par Georges Bataille à des noms, anonymes, qui cachent, car le nom est imprononçable.
Quelque visage connu aux yeux bleu acier et au sourire carnassier se cache derrière ces noms ironiques : Pierre Angélique lorsque le roman met en scène "le diable au corps", Lord Auch dénonçant l'être de Dieu et le père, Louis Trente (XXX) le voeu hérétique d'une royauté déchue : autant de masques batailliens.
Ne confondons pas l'auteur et le sujet Bataille dont on peut lire aujourd'hui l'immense travail des Oeuvres complètes.
Actualité de Bataille en ces temps d'horreur collective et de douleurs, opportunité de remettre en chantier la question religieuse, supportée par la question de l'érotisme, qui va du rire aux larmes.
Actualité de Bataille, opportunité de Bataille, humanité de Bataille.
Comment ne pas parler d'un Bataille avec Lacan ?
Michel Surya et Christophe Bident ont noté une " proximité " peut-être supérieure à une affinité : c'est d'une communauté qu'il convient de parler : communauté conceptuelle sous la commande de l'expérience, de l'analyse pour l'un, dans l'écriture pour l'autre, chacun donnant les repères nécessaires pour s'y retrouver, pour que le sujet et le désir ne se contredisent pas, pour que le rapport de chacun au savoir réalise cette impossibilité que j'appellerai : "Horrire de savoir".

Auteurs :

Albert Nguyên est psychanalyste à Bordeaux, membre de l'Internationale des Forums du Champ lacanien et de son Ecole de psychanalyse (Ame). Enseignant du Collège de clinique psychanalytique du Sud-Ouest.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Essais.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
248
Dimension :
14 x 21.5 x 2 cm
Poids :
313 gr
ISBN 10 :
1095543024
ISBN 13 :
9791095543022
22,00 €
Sur commande
Expédié sous 4 à 8 jours (en savoir+)

Avis clients sur La perdi(c)tion de Georges Bataille - stilus -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis