Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La propriété des droits

La propriété des droits - LGDJ - 9782275038537 -
La propriété des droits  

Auteur : 

Editeur :  LGDJ

Collection :  Bibliothèque de Droit privé - 537

Date parution :

La définition que donne le Code civil du droit de propriété et le développement de l'économie de l'immatériel suggèrent la possibilité d'une appropriation des droits.
Pourtant, une telle perspective continue de se heurter, en doctrine contemporaine, à une série d'objections qui expliquent le faible écho d'une telle analyse alors que maintes règles et solutions de droit positif illustrent l'appropriation des droits.
Il n'est que d'évoquer la cession ou l'usufruit de créance, la négociabilité des "droits de polluer" ou la consécration de la fiducie en droit commun laquelle, aux termes de l'article 2011 du Code civil, peut être constituée sur des "droits".
Cette thèse mène d'abord une analyse critique de la taxinomie des droits subjectifs en proposant d'opposer radicalement les droits qui sont des biens à ceux qui permettent leur rattachement au sujet.
Dans cette nomenclature, la propriété joue un rôle fondamental.
Instrument unique de l'appropriation des choses dans le système du Code civil, le droit de propriété est le moyen par lequel le sujet s'approprie l'ensemble des choses corporelles et incorporelles et, parmi ces dernières, les droits qui sont des choses.
En raison de cette singularité, il est le seul droit qui ne soit pas approprié par le sujet : puisqu'il n'est pas une chose.
Sur cette base, cette thèse se propose ensuite de vérifier le rattachement au régime de la propriété des multiples mécanismes du droit positif qui appréhendent les droits comme des biens sans qu'un tel rattachement ne soit assumé officiellement.
Outre que les règles qui gouvernent les droits s'inscrivent harmonieusement dans le régime de la propriété, qu'il s'agisse de leur acquisition, de leur exercice ou de leur extinction, l'application du prisme du droit des biens à l'ensemble des droits réels ou personnels permet de considérer sous un jour profondément renouvelé les mécanismes traditionnels du droit des obligations comme la stipulation pour autrui, la cession de créance, la responsabilité contractuelle ou le paiement.

Auteurs :

Préfacier Julien Laurent est Docteur en droit de l'Université Panthéon-Sorbonne et Maître de conférences à l'Université de Cergy-Pontoise. Thierry Revet est professeur à l'Université Panthéon-Sorbonne.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Droit des biens.
Préface : Thierry REVET,
Reliure : Broché
Nbr de pages : 568
Dimension : 15.5 x 24 x 2.6 cm
Poids : 830 gr
ISBN 10 : 2275038531
ISBN 13 : 9782275038537
61,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 8 à 14 jours (en savoir plus)

Avis clients sur La propriété des droits - LGDJ - Bibliothèque de Droit privé

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis