Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La protection des indications géographiques
Europe, France, Inde

La protection des indications géographiques - quae  - 9782759217786 -
La protection des indications géographiques  

Auteur : 

Editeur :  QUAE

Collection :  Matière à débattre & décider

Date parution :

Depuis la signature de l'Accord sur les aspects de droit de propriété intellectuelle touchant au commerce (ADPIC), les membres de I'OMC doivent protéger les indications géographiques qui identifient un produit dont la qualité, la réputation  ou toute autre caractéristique peuvent être attribuées àson origine géographique. Ainsi en est-il des indications Champagne, Roquefort, café de Colombie, Darjeeling, Basmati ou encore Pashmina du Cachemire. ..

Or l'Inde, pays émergent à l'histoire millénaire, a adopté un cadre juridique pour la protection des indications géographiques qui éclaire d'un jour nouveau le concept de lien entre un produit et son origine, formalisé en France au début du xxe siècle avec l'appellation d'origine, puis homogénéisé au niveau européen en1992.

à travers une analyse comparée, cet ouvrage montre comment l'Inde protège ses produits artisanaux en réponse aux menaces de la mondialisation. L'expérience indienne questionne le droit français et européen quant à l'existence d'un « lien  à l'origine »  par les seuls savoir-faire traditionnels, en l'absence d'influence de la nature.

Par ailleurs, le rôle omniprésent de l'État en Inde, notamment en tant que déposant-propriétaire d'indications géographiques contraste avec le retrait des pouvoirs publics en France. Ceci interroge la nature juridique de l'indication géographique, que ce soit son caractère collectif ou sa dimension de droit public. Aussi, l'auteur propose-t-il de qualifier l'indication géographique de droit d'usage, plus précisément d'une chose commune, rejetant le concept de propriété.

Cet ouvrage s'adresse aux experts, décideurs, professionnels, chercheurs, universitaires et étudiant qui s'intéressent aux liens entre produits de terroir et mondialisation, pays émergents, règles internationales et propriété intellectuelle.

Auteurs :

Delphine Marie-Vivien est chercheur en droit au Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Diplômée en chimie et en droit de la propriété intellectuelle, elle intègre le Cirad comme juriste-conseil en droit du vivant puis soutient sa thèse sur le droit comparé des indications géographiques Inde/Europe/international, après trois années en Inde à la National Law School de Bangalore.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Droit de l'environnement.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 240
Dimension : 14,5 cm × 21,0 cm × 1,1 cm
Poids : 402 gr
ISBN 10 : 2759217787
ISBN 13 : 9782759217786
35,00 €
Sur commande , expédition sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur La protection des indications géographiques - quae - Matière à débattre & décider

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis