Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La relation d'aide et la psychothérapie

La relation d'aide et la psychothérapie - esf - 9782710121176 -
La relation d'aide et la psychothérapie 
Voir la nouvelle édition
La relation d'aide et la psychothérapie
Année : 02/2019 0

Auteur : 

Editeur : Esf

Collection : Art de la psychothérapie

Date parution :

De nouveaux lecteurs continuent de découvrir cet ouvrage paru il y a plus d'un demi-siècle et traduit en français il y a vingt-huit ans.

Si Counseling and Psychotherapy est indémodable, c'est peut-être parce que Rogers est un esprit libre, qu'il a su se tenir à l'écart des modes, que sa théorie s'enracine dans le concret de sa vaste expérience pratique. C'est peut-être aussi parce que c'est un bon livre qui tient ses promesses. Source du rogérisme et d'une partie importante de la psychothérapie moderne, il peut se lire comme un livre origine. Il est aussi un recueil précieux de cas et d'idées qui ont permis à quelques-uns d'assumer directement certaines de leurs difficultés propres.

C'est d'abord une confiance qui fonde la relation d'aide. Notre intimité est la source de nos élans les plus bienfaisants pour nous-mêmes. Nos meilleures forces sont en nous. L'intériorité est réhabilitée. Nos profondeurs sont thérapeutiques. À condition d'y avoir accès.
Mais ni le désir de l'aidé, ni la bonne volonté de l'aidant ne suffisent. L'aide effective suppose l'institution d'un organisme bicéphale unique : la relation d'aide. Elle consiste en une coopération ayant pour but ultime la prise progressive de son pouvoir sur lui-même par l'aidé. Ce livre la décrit en détails.
La méthode requiert du thérapeute qu'il contrôle bien des comportements irréfléchis en usage. Pas de conseil donc, ni de félicitation, ni de critique: aucun jugement. Les jugements tendent à ralentir la cure et sont parfois cause de son interruption. Le thérapeute écoute, comprend, reformule autant les sentiments que les idées. L'aidé est peu à peu conduit à cesser de s'apparaître de l'extérieur comme objet d'un certain spectacle où il était contraint mais commence à se vivre comme recueilli par un autre lui-même qui pourrait non seulement accepter ses pensées et ses sentiments mais les ressaisir dans une organisation unifiante. Une réaction de branchement sur soi est comme catalysée par l'aidant.

Un climat de confiance s'instaure peu à peu. La relation d'aide, déjà en elle-même thérapeutique, s'installe. L'aidé parle plus authentiquement de lui-même et corrélativement ose affronter ses vraies difficultés. Il arrivera que le constat de sa situation réelle le paralyse pour un temps. Il sera comme sidéré par sa réalité aperçue telle quelle pour la première fois. Il aura l'impression désespérante qu'il ne peut rien y changer. C'est pourtant ce choc qui amorce le changement : la perception qu'il avait de lui-même, de ses difficultés, de ses atouts, de sa situation, se modifie.

L'acceptation du thérapeute aura été le facteur déclenchant et le modèle d'autres acceptations. Elle aura permis l'ouverture qui a rendu possible la vision en soi-même et l'acceptation de soi-même.

Loin, comme on le croit parfois, d'être soumission, l'acceptation conditionne, facilite et permet au contraire tous les changements. L'adaptation devient possible. Celle-ci n'est pas non plus refus de changer, obéissance. Elle est la mise en oeuvre de sa liberté.

J.-P. ZIGLIARA avril 1999

Auteurs :

Traducteur Psychologue américain né en 1902, Carl Rogers étudie à l'université du Wisconsin à l'Union Theological Seminary et au Teachers College de l'université de Columbia. Diplômé en 1920 à la College University, il obtient son doctorat en 1931, et occupe un premier poste important à la Rochester Guidance Center, à Rochester dans l'Etat de New York. Cette expérience lui inspire son premier livre : Clinical Treatment of the Problem Child, en 1939. Après deux ans à l'Ohio State University, il publie en 1942 Counseling and Psychotherapy. La même année, il sera directeur du Counseling Center (centre de consultation) de l'université de Chicago et il est nommé président de l'American Psychological Association dès 1946. Ses oeuvres - Client centered Therapy ; The current Practice ; Implication and Theory - ainsi qu'un grand nombre d'articles parus dans les revues scientifiques exposent sa théorie centrée sur la personnalité dite la théorie du " Self ".

Descriptif : 

Reliure :
Broché
ISBN 10 :
2710121174
ISBN 13 :
9782710121176
23,00 €
Epuisé
Cet ouvrage n'est plus commercialisé
par l'éditeur
 (en savoir+)

Acheter la nouvelle édition

Avis clients sur La relation d'aide et la psychothérapie - esf - Art de la psychothérapie

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire

CONSIDERATIONS GENERALES
La place de l'aide psychologique
Points de vue anciens et point de vue nouveau dans l'entretien d'aide en psychothérapie
PROBLEMES INITIAUX RENCONTRES PAR L'AIDANT
Quand l'aide psychologique est-elle indiquée ?
La création de la relation d'aide
Approche directive et approche non-directive
LA METHODE DE LA RELATION D'AIDE
Liberté d'expression
L'avènement de la nouvelle perception de soi
Les phases finales

NOUVELLE EDITION

La relation d'aide et la psychothérapie
Auteur : Carl ROGERS |
Editeur : ESF
Année : 02/2019