Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La relation éducative au siècle des Lumières

La relation éducative au siècle des Lumières - l'harmattan - 9782343065434 -
La relation éducative au siècle des Lumières 

Auteur : 

Editeur : L'harmattan

Collection : Education et Philosophie

Date parution :

Depuis le collège d'Ancien Régime du Traité des études (1726) à l'éducation familiale des enfants d'Almane dans Adèle et Théodore (1782) en passant par l'anthropologie éducative, Emile ou de l'Education (1762) et l'institution princière du Cours d'étude (1776), les écrits d'éducation du XVIIIe siècle réservent une part importante à la relation éducative. Dans un monde en pleine effervescence intellectuelle où l'idée de perfectibilité s'empare des esprits, le rapport pédagogique pose question. Alors que les pratiques formatrices oscillent entre préceptorat et éducation publique, au sein d'une société qui manifeste un intérêt renouvelé pour l'enfance et la famille, on cherche à comprendre la nature du lien établi entre maître et disciple. Souvent conduite par des lettrés extérieurs à l'éducation, la réflexion éducative s'appuie sur des valeurs controversées, tantôt nouvelles tantôt issues d'un héritage ancien christianisé. Quelle relation éducative Charles Rollin évoque-t-il dans son Traité des études, 'ce livre à jamais utile', selon Voltaire ? Pour quels motifs Rousseau forme-t-il une rêverie éducative qui conduit Emile à l'état d'Homme ? Quel est le lien conçu par Condillac, au nom de l'idéal pédagogique des Lumières, pour métamorphoser Ferdinand de Parme en prince éclairé ? Pourquoi Stéphanie de Genlis, follement éprise d'éducation, prévoit-elle un rapport éducatif confiné au microcosme familial ? Toutes dissemblables, ces relations didactiques font poindre l'idée inédite au XVIIIe siècle, que l'éducation nécessite une liaison singulière entre maître et disciple pour changer le monde.

Auteurs :

Josiane Guitard-Morel, formatrice à l'Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education de Clermont-Auvergne, Directrice du Département de Didactique des Arts, Humanités et Sciences Sociales, docteur en Littérature et Langue françaises du XVIIIe siècle, enseigne les Lettres Modernes à l'Université Blaise Pascal. Elle a exploré les oeuvres de Rollin, Rousseau, Condillac et Genlis où elle a déniché une conception de la relation éducative qui pourrait faire écho à nombre de nos interrogations contemporaines. Engagée dans la préparation du Master 'Formation des formateurs de français de la francophonie', elle dirige plusieurs travaux de recherches menés par les professeurs de l'Ecole Normale Supérieure de Constantine.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Pédagogie - Orientation - BTS.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
254
Dimension :
15.5 x 24 x 2 cm
Poids :
400 gr
ISBN 10 :
2343065438
ISBN 13 :
9782343065434
26,00 €
Sur commande
Expédié sous 4 à 8 jours (en savoir+)

Avis clients sur La relation éducative au siècle des Lumières - l'harmattan - Education et Philosophie

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis