Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Le bronze d'art et ses techniques

Le bronze d'art et ses techniques - vial - 9782851010193 -
Le bronze d'art et ses techniques  

Auteur : 

Editeur :  VIAL

Date parution :

La fonte du métal fut pendant des millénaires analogue à une opération magique : quand on n'explique pas la transformation de la matière, on parle magie.

C'est un rêve qu'une matière aussi tenace qu'un métal puisse se traduire, par le feu, en une féerie de couleurs et d'étincelles, et devenir fluide comme l'eau, enfin redevenir métal en refroidissant. Le feu lui-même, c'est une autre conquête millénaire, avant la fonte du métal, qui fut considéré comme un don de Dieu : le feu du ciel. Sans feu il n'y aurait pas de coulée. Très longtemps, et encore maintenant, la coulée du métal attire les esprits et les yeux.

Il n'y a pas tant d'années que les forgerons et les fondeurs africains qui voyageaient le centre de leur continent étaient des êtres à part, qu'il convenait de ne pas rapprocher des populations. Ils vivaient leur vie de fondeurs à l'écart des villages. Ils pratiquaient l'incantation. Ils gardaient cachés les lieux où ils trouvaient le minerai. Cela a persisté longtemps dans les débuts. Vivre ainsi entraîne le secret... Le Tubalcaïn de la Bible n'était pas loin, avec sa malédiction. C'est ainsi pour tout ce qui touche à la transformation de la matière : la nature nous offre des éléments que, de découverte en découverte, l'homme façonne après les avoir transformés. Après la découverte, il y a le secret, et par le brevet moderne, le secret s'est transformé en contrat.

La fonte du métal, que ce soit pour faire la statue d'un Dieu ou une arme de guerre fut, en son temps, reçue comme les efforts récents de nos chercheurs chimistes ou nucléaires. Il est vrai qu'aujourd'hui nous avons la science, qui nous permet de comprendre une partie des phénomènes. Ce sont ces découvertes qui permettent aux peuples d'acquérir la puissance qui soumet les autres.

L'ouvrage de Jean-Pierre Rama brise tous les secrets qui embrumaient encore les fondeurs, car c'est dans la tradition du livre d'éclairer le secret. Mais encore peut-on dire que le savoir-faire subsiste dans beaucoup d'opérations préliminaires ou secondaires surtout dans la fonte d'art que présente ce livre. Une fonte mal faite ruine l'oeuvre du meilleur des sculpteurs, de même dans l'industrie, elle peut ne pas répondre aux objectifs les plus réalistes. Le fondeur est le meilleur collaborateur du sculpteur. Le tour de main reste nécessaire dans de multiples opérations, donc la mise en pratique, l'enregistrement, la mémoire de la parfaite connaissance des problèmes - la maîtrise - et surtout la conscience qui entraîne la sensibilité, voire l'amour.

 Pour faire une mayonnaise, il ne suffit pas de prendre un jaune d'oeuf et de l'huile. Il faut encore connaître la suite, et ceci est question de doigté, de tact et de finesse. Alors on inventera une machine pour faire une mayonnaise à partir d'un jaune d'oeuf et de l'huile, sans comprendre : sans que la main de l'homme intervienne. On y perd beaucoup d'humanité. L'Art est ce qui permet l'expression de l'humanité, c'est en quoi il est grand. Sans expression l'humanité n'est rien. Le sculpteur veut que le fondeur aspire à cette vérité. L'industrie fait le nombre, donc la répétition, le nombre fait l'expérience et son utilisation, la routine, tandis que dans la fonte d'Art tout est problème, car chaque oeuvre est différente.

Le livre de Jean-Pierre Rama nous livre toutes les façons de faire un bronze d'Art. Il n'y en a aucune qui soit oubliée... Mais ce que recherche le sculpteur dans le fondeur, cela dépasse la science, c'est la sensibilité et l'amour. Le sculpteur veut que son oeuvre soit traduite avec plus d'humanité pour qu'elle dure : c'est la seule manière de converser à travers les civilisations. Il n'y a que l'humanité qui se transmette à travers le temps.

Jean Bernard
Président
de la Fondation de Coubertin


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Technique de sculpture.
Préface : tienne VATELOT
Reliure : Relié
Nbr de pages : 384
ISBN 10 : 2851010190
ISBN 13 : 9782851010193
100,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Le bronze d'art et ses techniques - vial -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Souvent acheté avec Le bronze d'art et ses techniques, le Anatomie du meuble
67,00 €
Souvent acheté avec Le bronze d'art et ses techniques, le Tracés et coupes des pierres
47,00 €
Souvent acheté avec Le bronze d'art et ses techniques, le Art et techniques de la forge
60,00 €
Souvent acheté avec Le bronze d'art et ses techniques, le Les clefs
40,00 €
Souvent acheté avec Le bronze d'art et ses techniques, le Gagner de l'espace
19,95 €
Dernières parutions sur Argenterie,Orfèvrerie et étain, Remy garnier
10,00 €
Dernières parutions sur Argenterie,Orfèvrerie et étain, Le couteau de Nontron
29,90 €
Dernières parutions sur Argenterie,Orfèvrerie et étain, Nouveaux regards sur le trésor des bronzes de Bavay
22,00 €
Dernières parutions sur Argenterie,Orfèvrerie et étain, Graver la Renaissance. Etienne Delaune et les arts décoratifs
32,00 €
Dernières parutions sur Argenterie,Orfèvrerie et étain, Goudji
45,00 €
Dernières parutions sur Argenterie,Orfèvrerie et étain, Christie's, archives précieuses
27,00 €

Rubriques associées pour Le bronze d'art et ses techniques :