Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Le canton, un territoire au quotidien ?

Le canton, un territoire au quotidien ? - presses universitaires de rennes - 9782753508309 -
Le canton, un territoire au quotidien ? 

EN 1789, l'Assemblée constituante raya d'un trait de plume les complexes divisions territoriales de l'Ancien Régime. Elle institua, d'une part, les ,départements, qui ont subsisté jusqu'à nos jours, et, à l'autre extrémité, elle donna le statut de « commune » à près de 38000 collectivités, paroisses et communautés. Le maillage communal a lui aussi perduré jusqu'à l'époque actuelle : c'est là une particularité unique en Europe mais apparemment indestructible.
Cet émiettement frappa tout de suite les contemporains. Si certains le regrettèrent, ce fut trop tard. Mais on imagina très tôt de regrouper certaines fonctions à un échelon supérieur. Les juges de paix, les brigades de gendarmerie, les curés doyens; ne pouvaient exercer leur action dans le cadre d'une seule commune. Certains scrutins exigeaient un regroupement minimum des électeurs. Ainsi naquit le canton. Mais, structure intermédiaire entre la commune et le district, puis, après 1800, entre la commune et l'arrondissement, on se garda de lui donner une vraie personnalité et un mode de représentation. Le faire aurait diminué l'importance des maires et des communes, relais essentiel, maillage majeur de l'administration et du gouvernement de la France, et, après 1800, l'importance des sous-préfets, piliers de l'administration territoriale, et des arrondissements. Seul le Directoire tenta, entre 1795 et 1799, de substituer le canton à la commune. Ce fut un échec, définitif.
Ainsi, pendant deux cents ans, le canton survécut comme base électorale de certaines carrières politiques, siège de justice, voire de police, circonscription de recrutement pour les grandes armées permanentes naissantes, territoire indispensable pour le droit, l'administration, les habitus institutionnels français, carrefour de routes, lieu de foires et de marchés, centre d'artisanat et de commerce. Et pourtant, malgré d'innombrables propositions de réformes, jamais il ne fut reconnu comme un véritable échelon politique.
C'est cette histoire - peut-être en voie d'achèvement - que ce colloque, organisé en septembre 2006 à l'université Rennes 2, voudrait tirer de l'ombre.

Auteurs :

Yann Lagadecestmaître de conférences en histoire moderne et médiévale à l'université Rennes 2 et membre du CERHIO (Centre de recherches historiques de l'ouest) - UMR CNRS 6258.



Voil un territoire rgulirement dcri et qui, malgr dinnombrables propositions de rforme, n'a jamais t reconnu comme un vritable chelon politique. Il continue...

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
389
ISBN 10 :
2753508305
ISBN 13 :
9782753508309
19,00 €
Sur commande
Expédié sous 8 à 14 jours (en savoir+)

Avis clients sur Le canton, un territoire au quotidien ? - presses universitaires de rennes - Histoire et Patrimoine en Touraine

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire

Table des matières
Jean LE BIHAN , Plaidoyerpour une réhabilitation. Petit essai sur l'histoire du canton dans la France contemporaine 7
Première partie LA NAISSANCE DU CANTON
Yann LACADEC , Laformation des cantons en Bretagne: une représentation des territoires (J790-an IX) 23
Serge BIANCHI , L'expérience des cantons en milieu rural dans la décennie de la Révolution jrançaise : pertinenceet problèmes d 'unegreffe électorale, judiciaire, militaire et administrative 37
Marie-France M ONTEL, Municipalité cantonale rurale contre municipalitécantonale urbaine: le cas de Fontainebleau (an III-an VIII) 49
Nicola Peter T ODOROV, Le transfert du canton dans l'Allemagne napoléonienne 61
Deuxièmepartie LE CANTON, TERRITOIRE ADMINISTRATIF
Corinne MARACHE, Unepetite ville à la campagne? Le statut intermédiaire du chef lieu de canton à travers l'exemple du monde ruralaquitain (milieu X/X'-milieu XX'siècle) 75
Alp Yücel KAYA, Les commissions cantonales de statistique sous le Second Empire 89
Vincent BERNAUDEAU , La loi d'avril 1919 sur la réunion des cantons judiciaires et la délégation des magistrats de paix 103

LE CAN TON, UN TERRI TOIRE D U QUOTID IEN ?
Étude de cas. Canton et maintien de l'ordre au XIX' siècle
Aurélien LIGNEREUX, Un moment 1850? L'implantation cantonale des brigades de gendarmerie dans la France du premier X IX' siècle 119
Arn aud-Dominique H a UTE, Le territoire du métier: réflexions de la BeLLe Époque sur la cantonalisation de La gendarmerie .133
Jean -Fran çois T ANGUY, Un essai cohérent mais avorté depolice rurale : la brèvehistoire des commissairescantonaux .145
Laurent LOPEZ, Le canton entre 1870 et 1914, territoire de redéfinition des rapports entregendarmes et policiers 159

Troisième partie
LE CANTON, TERRITOIRE POLITIQUE
Henri COURRIÈRE,
Lesconseillersgénérauxet Lesélectionscantonalesdans LesAlpes-Maritimes à lafin du Second Empire (1860-1870) 173
Jean-Paul PELLEGRINETTI,
Les conseillersgénéraux en Corse,
de La reconnaissance au pouvoir (1870-1914) 187

Fabien NICOLAS,
Lecanton: unespaceoubliédespartispolitiques souslaTroisièmeRépublique? Étude de L'emprise électorale du Parti républicain radical et radical-socialiste en Biterrois 199
Thomas MARTY,
Entrepaysagepolitique et espace ëlectoral :
Le canton comme ressourcepréfectoraLe
dechangementdumodedescrutin Législatif(1907-1927) 2 11

Michel BUSSI,
Les ambiguïtés démocratiques des elections cantonales 225

TABLE DES MATIÈRES
Quatrième partie UN VIEUX PROJET: LA RÉFORME CANTONALE
Marie-Vic OZOUF-MARIGN IER, Unité territoriale et catégorie sociale : le canton dans la loi Martignac sur l'organisation départementale et communale (J829) 237
Michel LE GUËNIC, Le canton dans lesprojets de régionalisation sous la Troisième Rép ubliqu e 251
Gildas TANGUY, La réforme cantonale et les sciences administratives internationales :

circulationsdessavoirsetdespratiques administratives(vers191O-vers 1930) ... .265
Cinquième partie
INTERROGATIONS CONTEMPORAINES
Marie-Vic OZOUF-MARIGNIER et Nicolas V ERDIER,
Lecantond'hieràaujourd'hui:étude cartographiqued'unmaillage 281
G uillaume BAlLLY,
Cantonset établissements publicsde coopérationintercommunale:
de l'analyse spatiale aux jeux d 'acteurs 297

Emmanuel CHERRIER,
Lecantonpeut-ilresterou redevenirun territoirepolitique? .309

Olivier D EDIEU,
Le canton est mort, vive le canton!
Quellepérennitédu canton commeespacepolitico-institutionnel? .325

Marie-Vic OZOUF-MARIGNIER,
Conclusion .337

Dossier documen taire 341
Orientation bibliographique 375
Les auteurs 385