Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Le capitalisme, sans rival

Le capitalisme, sans rival - la découverte - 9782348055584 -
Le capitalisme, sans rival 

Auteur : 

Editeur : La Découverte

Date parution :

Branko Milanovic cible le coeur même du capitalisme, à travers les dérives de ses deux modèles - méritocratique et libéral aux Etats-Unis, d'une part ; politique en Chine, de l'autre. A défaut d'une politique radicale de réduction des inégalités, l'avenir s'annonce des plus sombres. Après avoir analysé l'évolution des inégalités (la fameuse courbe de l'éléphant) dans Inégalités mondiales, Branko Milanovic s'interroge sur les tendances structurelles qui orientent le destin du monde. Cela le conduit à privilégier comme grille d'analyse la dynamique du capitalisme, système qui domine désormais sans partage. Il confronte deux modèles, celui du capitalisme libéral (américain) et celui du capitalisme politique (chinois), dont il étudie les dérives, l'un vers la ploutocratie, l'autre vers une corruption accrue. L'argumentation repose sur de nombreuses données statistiques mises en perspective. L'analyse audacieuse du rôle fonctionnel du communisme dans certains pays de l'ex-tiers monde l'illustre : les révolutions communistes ont permis la modernisation de ces pays en détruisant le mode de production féodal et en luttant contre la domination extérieure qui entravait leur développement. La conjugaison des données et de l'Histoire sert ici à réfuter une ancienne vulgate marxiste : les régimes communistes, d'autant plus efficaces que les pays étaient moins développés, apparaissent désormais comme une transition entre féodalisme et capitalisme. Autre contribution importante du livre : la caractérisation du capitalisme politique, ou autoritaire (un Etat qui contrôle le secteur privé, une bureaucratie efficace au service de la croissance, l'absence d'Etat de droit) et de ses contradictions (une élite technocratique vs. un pouvoir discrétionnaire ; une corruption endémique vs. la légitimation du pouvoir). Enfin, Branko Milanovic s'interroge sur l'avenir du capitalisme globalisé, qui s'annonce sombre si les tendances actuelles se prolongent (ploutocratie, marchandisation de tous les domaines de l'existence et corruption, démultipliée par la globalisation). La bifurcation vers un horizon plus radieux exige une politique radicale de réduction des inégalités (notamment de capital, financier ou humain).

Auteurs :

Traducteur Préfacier Auteur Branko Milanovic, économiste serbo-américain, est l'un des meilleurs spécialistes des inégalités. Longtemps économiste en chef à la Banque mondiale, il est actuellement professeur au Graduate center de l'université CUNY (Université de la ville de New York) et chercheur associé au LIS (Luxembourg income study center), un centre de recherche sur les inégalités. Il est l'auteur d'Inégalités mondiales (La Découverte, 2019).


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Economie agricole et alimentaire.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
300
Dimension :
15.4 x 24
ISBN 10 :
2348055589
ISBN 13 :
9782348055584
22,00 €
Sur commande
Expédié sous 4 à 8 jours (en savoir+)

Avis clients sur Le capitalisme, sans rival - la découverte -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis