Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Le goût chinois du cardinal Louis de Rohan. Les collections extrême-orientales du musée des Arts décoratifs
Les collections extrême-orientales du musée des Arts décoratifs

Le goût chinois du cardinal Louis de Rohan. Les collections extrême-orientales du musée des Arts décoratifs - Editions des Musées de Strasbourg - 9782351250600 -
Le goût chinois du cardinal Louis de Rohan. Les collections extrême-orientales du musée des Arts décoratifs 

Le goût pour la Chine, qui passionne l'Europe sans discontinuer de la fin du XVIIe siècle à la Révolution, voit se succéder la mode des cabinets de porcelaine, celle des céramiques ornées d'inventives montures de bronze doré rocaille, puis néo-grecques, celle des chinoiseries rococo à la Boucher et, finalement, celle des jardins anglo-chinois peuplés de pavillons et pagodes à l'architecture inspirée par l'Empire céleste.
Cette recherche d'évasion vers un Orient lointain et fantasmé trouve un écho particulièrement abouti à Saverne, où le cardinal de Rohan, grand aumônier de France et prince-évêque de Strasbourg, initie un fastueux programme de reconstruction de son château de campagne anéanti par un incendie en 1779.
La vaste résidence néoclassique conçue d'après les plans de Nicolas Alexandre Salins de Montfort est, en effet, complétée par un monumental kiosque chinois du même architecte.
II s'agit de l'une des réalisations les plus originales parmi ces extravagantes " fabriques " commanditées pour l'agrément des jardins des résidences souveraines et aristocratiques, où la fascination pour l'exotisme trouvait son terrain de prédilection.
A la même époque, le cardinal réunit un spectaculaire ensemble d'objets d'Extrême-Orient dont certaines pièces sont dignes de figurer dans une demeure royale.
Fondée sur un principe de série et de monumentalité se démarquant étonnamment des collections du temps, celle du prince-évêque n'a jamais été démantelée.
Déclarée bien national par les commissaires de la Révolution et transférée en 1793 du château de Saverne au Muséum départemental de Strasbourg, elle constitue, au sein du musée des Arts décoratifs, depuis les années 1930, une évocation tangible de ce que fut au XVIIIe siècle le goût pour la Chine.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Aquitaine Limousin Poitou-Charentes.
Préface : Joëlle PIJAUDIER-CABOT,
Reliure : Broché
Nbr de pages : 143
Dimension : 22 x 26 x 1 cm
Poids : 680 gr
ISBN 10 : 2351250605
ISBN 13 : 9782351250600
29,40 €
Sur commande , expédition sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Le goût chinois du cardinal Louis de Rohan. Les collections extrême-orientales du musée des Arts décoratifs - Editions des Musées de Strasbourg -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Connaissance des Arts Hors-série N°  : Atelier del Boca
10,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, René Crevel. Peintre, architecte, décorateur
240,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Cahiers de résidence. Volume 8, Sébastien Gouju à la Ganterie-Maroquinerie de Saint-Junien ; Emmanuel Régent à la Cristallerie Saint-Louis ; Vassilis Salpistis à la Maroquinerie de Normandie, Edition bilingue français-anglais
20,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Moderne Maharajah. Un mécène des années 1930
49,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Connaissance des Arts Hors-série N° 853 : Les métiers d'art en France. Edition 2019
10,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Marquise Arconati Visconti. Femme libre et mécène d'exception
9,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, L'art de suspendre les rideaux. De l'Ancien Régime au Second Empire
45,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Jeux et enjeux du cadre dans les systèmes décoratifs de la première modernité (1500-1700)
29,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Créer pour Louis XIV. Les manufactures de la Couronne sous Colbert et Le Brun
28,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Fantaisies. Jacques-Henri Lartigue, décors et haute couture
25,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Les caprices de Ludovise. Un décor retrouvé de l'ancien château de Sceaux
25,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Regarder le paysage
39,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, L'art déco, un art de vivre
22,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, La Folie Marco
19,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, A Vanity Affair
120,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Le goût pour les laques d'Orient
49,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Demeures historiques
40,00 €
Dernières parutions sur Histoire des arts décoratifs, Nacres de lumière
19,00 €

Rubriques associées pour Le goût chinois du cardinal Louis de Rohan. Les collections extrême-orientales du musée des Arts décoratifs :