Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Le train. "Grâce auquel l'homme n'a plus rien à envier aux poissons et aux oiseaux"
"Grâce auquel l'homme n'a plus rien à envier aux poissons et aux oiseaux"

Le train.
Le train. "Grâce auquel l'homme n'a plus rien à envier aux poissons et aux oiseaux"  

Auteur : 

Editeur :  HONORE CHAMPION

Collection :  Champion les mots

Date parution :

Le Train "grâce auquel l'homme n'a plus rien à envier aux poissons et aux oiseaux" !
C'est du verbe traîner que vient le mot train.
.
.
Pour autant, ce moyen de locomotion ne traîne pas pour s'imposer, dans le quotidien comme dans l'extraordinaire.
Traîner, c'est étymologiquement tirer, d'où le train assimilé à la "file de choses en mouvement, au XIIe siècle, puis dès le XVe siècle, à la "partie de la voiture à cheval à laquelle sont attachées les roues", avant que naissent, en 1825, la machine locomotive tirant voitures et wagons et, au XXe, le TGV, un sigle stimulant, synonyme de modernisme.
Le train sillonnera la terre en "abrégeant le temps et l'espace", s'exclame-t-on en 1870.
Ainsi, c'est au chemin de fer que sera consacré le plus gros article du Dictionnaire universel du XIXe siècle de P Larousse, 25 pages !
A J.
Verne de son côté d'évoquer dans le Tour du Monde en 80 jours, le train et sa locomotive étincelante, munie de son chasse-vache, qui "mêlait ses mugissements à ceux des torrents et des cascades, et tordait sa fumée à la noire ramure des sapins".
On peut désormais aller "d'un pôle à l'autre, plus vite que ces énormes cétacés qui traversent les océans des deux mondes", lit-on dans un dictionnaire du XIXe.
Propos étonnant car commuent surnommera-t-on parfois le TGV ?
Cachalot.
.
.
En offrant ici à foison mots et expressions, d'hier à demain, en racontent l'univers rayonnant du chemin de fer et de la SNCF on donne raison à J.
Renard : le train "agite" merveilleusement "notre cerveau" !

Auteurs :

Amélie Rozet, esprit curieux et efficace, travaille dans la communication et se passionne tout naturellement, dans la tradition familiale, pour l'univers du train et celui des dictionnaires. Jean Pruvost, tout petit, rêvait de dictionnaires et de trains...


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Transport ferroviaire.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 139
Dimension : 10.5 x 17.4 x 1.2 cm
Poids : 115 gr
ISBN 10 : 2745324624
ISBN 13 : 9782745324627
9,90 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Le train. "Grâce auquel l'homme n'a plus rien à envier aux poissons et aux oiseaux" - Honoré Champion - Champion les mots

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Transport ferroviaire, Le train de Saint-Ouen
19,00 €
Dernières parutions sur Transport ferroviaire, Les trains de nos campagnes
20,00 €
Dernières parutions sur Transport ferroviaire, Les légendaires
44,00 €
Dernières parutions sur Transport ferroviaire, A bord du Train Jaune...
25,00 €
Dernières parutions sur Transport ferroviaire, Rêve de trains
39,00 €
Dernières parutions sur Transport ferroviaire, La France de gare en gare
32,00 €

Rubriques associées pour Le train. "Grâce auquel l'homme n'a plus rien à envier aux poissons et aux oiseaux" :