Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici

Les Cahiers d'Exercices Japonais - Débutants

Les Cahiers d'Exercices Japonais - Débutants - assimil - 9782700507416
Les Cahiers d'Exercices Japonais - Débutants 

Auteur :

Editeur : ASSIMIL

Collection : Cahiers d'exercices - Débutants

Langue : Japonais

Date parution :

La langue japonaise aurait été plus facile à apprendre pour nous si, au VIe siècle de notre ère, des moines bouddhistes n’étaient pas arrivés dans l’archipel, venant de Corée, apportant avec eux l’écriture chinoise (ainsi que la civilisation chinoise, déjà très développée à cette époque). Le Japon ne possédait alors pas de système d’écriture, et c’est pourquoi il adopta tout naturellement celui des Chinois (nous, aussi, avons reçu le nôtre des Romains). Mais comme les signes chinois ne représentaient pas uniquement des sons comme notre alphabet, mais correspondaient chacun à une signification (en gros, un signe pour un mot), les Japonais ont dû adopter à la fois la prononciation et le sens de ces signes. Nous aurions fait la même chose si l’écriture chinoise avait été la première que nous ayons connue. Mais le japonais s’adaptait mal à ce genre d’écriture, car c’est une langue dite "agglutinante” (avec des séries de suffixes qui s’ajoutent à un mot), alors que le chinois est fait de mots invariables. Un mot chinois, selon sa position dans la phrase, peut avoir différentes fonctions : sujet, complément, attribut ; il peut aussi être soit adjectif, soit verbe, soit nom. Mais en japonais, comme en français, un verbe est un verbe, un adjectif est un adjectif, etc.

On peut dire que le chinois est plus proche de l’anglais que du japonais, bien que l’écriture soit quasiment la même, et que nombre de mots aient été empruntés par les Japonais au chinois.Le japonais est un groupe linguistique à part, qui présente des similitudes avec le mongol et les langues du groupe turc, mais aussi avec les langues de Polynésie ou de Malaisie. Au niveau de la grammaire, il ressemble de façon étonnante au coréen, mais les deux langues sont complètement différentes pour ce qui est de la prononciation.

  • Famille : Isolat
  • Parlé au Japon
  • Environ 130 millions de locuteurs

Ce cahier d’exercices très pratique et ludique a été conçu spécialement pour les grands débutants en japonais.

Près de 160 exercices à la progression étudiée et sous forme de jeux sont proposés, accompagnés de leurs corrigés.
À la fin de chaque chapitre, vous pourrez également auto-évaluer votre niveau de langue.
Aucune dimension de la langue n’a été oubliée : la grammaire, le vocabulaire ou encore l’écriture.

  • Plus de 160 exercices
  • Jeux, QCM, exercices à trous, etc.
  • Grammaire, conjugaison, orthographe, prononciation…
  • Testez votre niveau avec l’autoévaluation


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la collection Cahiers d'exercices.
Auteurs :



Catherine Garnier est née en 1943, en Bretagne, à Rostrenen (côtes d’Armor). Alors qu’elle prépare une maîtrise de Lettres Classiques (français, latin, grec) en études grecques, elle a l’occasion de se rendre au Japon au moment des Jeux Olympiques de Tôkyô, en 1964. Fascinée surtout par la langue japonaise, mais aussi bien sûr la civilisation de ce pays, elle change complètement d’orientation et se lance dans des études de japonais et de linguistique générale qui vont la mener jusqu’à un doctorat en linguistique japonaise. C’est dansl’institution où elle a été formée (Institut National des Langues et Civilisations Orientales, connu sous le nom de Langues O’) qu’elle va ensuite enseigner pendant des décennies la grammaire du japonais contemporain et du japonais classique. Elle est maintenant retraitée, mais sa fascination pour cette langue reste intacte, ainsi que sa volonté d’en permettre à tous la découverte et l’apprentissage, à travers ses ouvrages publiés par Assimil.

 
Nozomi Takahashi est née en 1974 à Tôkyô. Après des études de langues et cultures comparées Occident - Japon dans son pays, elle a obtenu en 2009 un doctorat en Sciences du langage de l’Université de Paris 8 Saint-Denis. Elle a enseigné le japonais à Grenoble, Paris (Inalco) et Strasbourg, dans les universités et dans les écoles d’ingénieurs et centres de langue. Ses recherches et ses publications, comme ses intérêts, portent sur les contacts et liens entre langue et culture, le japonais en mutation à travers les changements sociétaux contemporains, et, bien sûr, l’enseignement des langues.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Auto apprentissage (parascolaire).
Reliure : Spirale
Nbr de pages : 128
Dimension : 19 x 23 cm
Poids : 370 gr
ISBN 10 : 270050741x
ISBN 13 : 9782700507416
9,90 €
En stock , expédition demain (en savoir plus)
Réservation pour achat ou consultation en librairie (en savoir plus)
3 ex. en librairie à Tours au prix de 9,41 € (-5%)

Avis clients sur Les Cahiers d'Exercices Japonais - Débutants - assimil - Cahiers d'exercices

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Auto apprentissage (parascolaire), J'apprends le japonais

J'apprends le japonais

Les mots et expressions courantes pour parler en voyage et au travail
15,00 €
Dernières parutions sur Auto apprentissage (parascolaire), Des Kanjis Dans la Tête

Des Kanjis Dans la Tête

Apprendre à ne pas oublier le sens et l'écriture des caractères japonais
39,00 €
Dernières parutions sur Auto apprentissage (parascolaire), Konnichiwa A1/A2

Konnichiwa A1/A2

Premières leçons de japonais
14,50 €
Dernières parutions sur Auto apprentissage (parascolaire), Nihongo ippo ippo

Nihongo ippo ippo

Le japonais pas à pas A1-A2
19,90 €

Rubriques associées pour Les Cahiers d'Exercices Japonais - Débutants :