Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Les ailes du Sahel
Zones humides et oiseaux migrateurs dans un environnement en mutation

Les ailes du Sahel - knnv - 9789050114127 -
Les ailes du Sahel 
Livre Epuisé, voir article similaire
Oiseaux de Méditerranée
Année : 04/2006 0

Auteur : 

Editeur : KNNV

Date parution :

Parmi les 500 et quelques espèces nichant en Europe pour un total de 1300 à 2600 millions de couples, environ un quart migre vers le sud jusqu'en Afrique sub-saharienne. Ces migrateurs passent l'essentiel de leur vie en Afrique et ne retournent vers le nord que pour nicher. Le système migratoire Paléarctique-Afrique draine des oiseaux provenant d'Europe, mais également d'Asie, jusqu'à la Sibérie orientale. 

Les migrateurs au long cours de cette vaste région, à l'exception de ceux qui hivernent en Asie du Sud, pénètrent en Afrique sub-saharienne. Ils ne s'y répartissent pas régulièrement, mais se concentrent principalement dans les savanes au nord de l'équateur, et évitent les forêts équatoriales. Ces savanes sont sèches pendant l'hiver boréal : les dernières pluies y tombent en septembre et octobre. Les conditions deviennent donc de plus en plus arides chaque jour, et ce n'est qu'après le départ de la plupart des oiseaux paléarctiques survivants, entre mars et mai, que les pluies reprennent.

Ainsi, ce sont dans les régions tropicales au nord de l'équateur, là où la végétation est la plus désséchée, et où les espoirs de précipitations sont les plus faibles, que se rencontrent les plus fortes densités d'oiseaux paléarctiques. Leur survie dépend de l'intensité des précipitations pendant la courte saison des pluies, de l'ampleur des crues dans les zones inondables et de l'étendue de la végétation verdoyante.

Ces facteurs peuvent être déterminants dans l'augmentation ou la diminution des populations. Les hordes d'oiseaux paléarctiques hivernant en Afrique sont principalement composées d'oiseaux d'eau et de passereaux insectivores. Entre 1970 et 2005, pas moins de 59% des migrateurs transsahariens, soit 75 espèces d'oiseaux sur 127, ont subi un déclin. Les espèces qui hivernent dans les savanes et les zones humides sahéliennes sont celles qui ont le plus souffert. La zone sahélo-soudanienne est sans doute une zone trouble : cet ouvrage "les ailes du Sahel" nous explique pourquoi.

L'ouvrage se focalise sur le rôle joué par le Sahel dans la vie des oiseaux migrateurs européens, et sur les conditions auxquelles ils font face dans leur quartier d'hiver. Multipliant les photos, cartes et graphiques, c'est autant un livre d'images fascinant qu'un guide de travail essentiel pour comprendre la dynamique des populations d'oiseaux.



En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Ornithologie.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 564
Dimension : 21 x 28 cm
ISBN 10 : 9050114121
ISBN 13 : 9789050114127
69,00 €
Epuisé , cet ouvrage n'est plus commercialisé par l'éditeur (en savoir plus)

Voir article similaire

Nouvelle édition Oiseaux de Méditerranée
18,00 €

Avis clients sur Les ailes du Sahel - knnv -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis