Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Les Cartons de Tapisserie d'Aubusson
The Tapestry Cartoons from Aubusson

Les Cartons de Tapisserie d'Aubusson - vial - 9782851011084 -
Les Cartons de Tapisserie d'Aubusson  
Livre Epuisé, voir article similaire
Le guide du tapissier décorateur 2 La garniture des sièges
Année : 04/1995 0

Auteur : 

Editeur :  VIAL

Date parution :

Ouvrage: Français / Anglais

Poser son regard sur une tapisserie ancienne au cours d'une visite d'un château ou d'un musée est une source d'admiration.


Ces tentures parfois gigantesques, leur côté monumental laissent planer un mystère. Généralement le guide l'anime de l'histoire qu'elles racontent; il y a longtemps des seigneurs, des prélats ou des grands bourgeois ont laissé leur empreinte par la commande doeuvres démesurées. Dans un but ostentatoire ou cérémonial, selon leurs envies ou leurs besoins, ils faisaient tisser des représentations de thèmes très variés, inspirés de la littérature populaire, de la mythologie, de l'Histoire, de la Bible, des scènes de chasse et de guerre mais aussi, plus modestement, des scènes de genre ou du quotidien et des fables. Ces tapisseries historiées devaient plaire, distraire ou moraliser; ces murailles de laine avaient aussi un rôle utilitaire pour réchauffer, cloisonner, décorer les murs de pierre.

On imagine rarement le travail qui précède, ces milliers mains usées qui ont collaboré à la réalisation des ouvrages, ces peintres qui ont conçu les modèles, les dessinateurs ou peintres cartonniers qui les ont transposés, les alchimistes des couleurs, les teinturiers qui ont fabriqué et fixé les teintes des laines et des soies, les assortisseurs, les lissiers qui se sont penchés des jours, voire des mois sur leur travail, sous le regard des maîtres et des fabricants. Tous ces métiers ignorés font partie des coulisses de ce savoir-faire ancestral comme la filature, le bobinage, le flûtage, la couture des relais, les porteurs de tapisserie, l'ourdissage (montage de la chaîne), la fabrication des métiers.

Ayant toujours eu besoin de modèles pour leur travail, toutes ces manufactures ont accumulé des stocks inouïs de cartons, de maquettes, de gravures, de dessins, de cours de peintures, de cartons à dessins et des reproductions de grandes oeuvres peintes. Combien de trésors dorment encore dans les greniers, inaccessibles au public et souvent ignorés du personnel?

Porteurs de messages, les artistes peintres ont généralement la possibilité de s'exprimer librement, mais lorsqu'ils travaillent pour la tapisserie ils sont soumis aux contraintes du tissage. Très longtemps appréciées, ces peintures d'atelier finirent par être dénigrées par le courant moderne d'une part parce qu'elles n'étaient depuis deux siècles que des copies de copies au service de l'artisanat, d'autre part parce que l'art de la tapisserie avait réduit sa production. On a donc assimilé la tapisserie à un pseudo-art décadent, voire archaïque et dépassé. Fort heureusement au M' siècle des peintres se sont intéressés à cette forme d'expression créant alors des modèles exclusifs portant cet artisanat au rang des arts.

C'est en découvrant l'envers du décor que j'ai appris à apprécier la tapisserie. Du fait de la fermeture de nombreuses manufactures et de la dispersion des fonds en salle de ventes, depuis plus de vingt ans, j'achète, je vends, restaure, collectionne et photographie des centaines de cartons de tapisserie, des gouaches et des huiles. Vivant au milieu de ses oeuvres, il m'a paru essentiel d'en retrouver l'origine, les influences des courants artistiques, révolution des techniques dans les ateliers de peinture alors que la technique de la tapisserie est restée immuable et doit le rester.

Étant plus peintre par goût qu'historienne, plus antiquaire par métier qu'écrivain, je propose ici de découvrir un patrimoine venu d'Aubusson au rythme de la fermeture de certains ateliers et vous invite à regarder les cartons pour ce qu'ils sont. Cet outil de travail, plus ou moins détaillé selon la finesse du tissage, est délaissé dans les ateliers et circule sur les marchés. Leur charme saura inspirer les peintres et les décorateurs. À mes yeux ma collection rassemble assez de qualités picturales pour vous faire apprécier au long des pages ce patrimoine qui ne se renouvellera pas et qui fait l'objet d'un projet de « musée de cartons de tapisserie » avec l'aide d'autres amateurs passionnés.

Je souhaite ainsi garder la mémoire du travail de ces innombrables peintres cartonniers discrètement disparus, dans la plus grande modestie et l'indifférence, qui ont pourtant laissé une empreinte forte dans l'histoire des ateliers.

L'auteur

Auteurs :

Photographe Photographe Photographe Peintre de décor panoramique à ses heures perdues, elle se passionne pour l'histoire de l'art, le marché de l'art et la restauration de tableaux à l'école ICART (Institut des Carrières Artistiques, à Paris) promotion 1982. Puis elle découvre le monde des antiquaires et ouvre une boutique rue Félicien David à Paris entre 1983 et 1986. En 1988, elle quitte sa boutique des Halles d'Auteuil, pour suivre son prince charmant en Creuse. Dans son coffre de mariage une échoppe l'attend dans la rue Vieille d'Aubusson. C'est dans ces pierres de granite qu'elle rencontre les cartons de tapisserie... Sa tante, Colette Gouin, restauratrice, entreprend avec elle de mettre en valeur ces modèles pour la vente. Chantal Chirac suit les ventes successives de cartons de tapisserie et se spécialise dans ce domaine. En 2000, elle s'installe dans la maison de l'octroi, sur le pont de la Terrade qui abrite actuellement la boutique-atelier des cartons de tapisserie. Elle achète, vend et restaure des cartons de tapisserie et les collectionne avec le projet d'un "musée" attenant à la boutique. Elle expose à Paris et en Province. Elle est maître de stage des écoles de Condé et de l'ICART.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Art textile.
Reliure : Relié
Nbr de pages : 286
ISBN 10 : 2851011081
ISBN 13 : 9782851011084
75,00 €
Epuisé , cet ouvrage n'est plus commercialisé par l'éditeur (en savoir plus)

Voir article similaire

Nouvelle édition Le guide du tapissier décorateur 2 La garniture des sièges
39,00 €

Avis clients sur Les Cartons de Tapisserie d'Aubusson - vial -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Art textile, Pas de visuel pour
16,95 €
Dernières parutions sur Art textile, Je brode green !
9,95 €
Dernières parutions sur Art textile, Vivienne Westwood
35,00 €
Dernières parutions sur Art textile, La tapisserie de Bayeux
29,00 €
Dernières parutions sur Art textile, Quilts printaniers
14,90 €
Dernières parutions sur Art textile, Messages brodés malpolis
13,50 €
Dernières parutions sur Art textile, Technologies des textiles
19,00 €
Dernières parutions sur Art textile, Pas de visuel pour
39,90 €
Dernières parutions sur Art textile, De la peinture à la tapisserie
28,00 €
Dernières parutions sur Art textile, L'ami japonais. Kunihiko Moriguchi, Trésor vivant, peintre de kimonos
17,00 €
Dernières parutions sur Art textile, Parures de fêtes. Splendeurs des tapisseries des collections de Saumur
29,50 €
Dernières parutions sur Art textile, Cuirs Dorés,
85,00 €
Dernières parutions sur Art textile, Essentiels tricot
19,90 €
Dernières parutions sur Art textile, Basique d'Emilie : La chemise
14,95 €
Dernières parutions sur Art textile, Guide pratique des textiles
19,50 €
Dernières parutions sur Art textile, Pascal Jaouen. Sur la route de... Bannalec à Compostelle
39,00 €
Dernières parutions sur Art textile, Patchwork. Contre-cultures
39,90 €
Dernières parutions sur Art textile, Pas de visuel pour Pérou
30,00 €

Rubriques associées pour Les Cartons de Tapisserie d'Aubusson :