Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Les charrues de la Bagoué
Gestion paysanne d'une opération cotonnière en Côte-d'Ivoire

Pas de visuel pour Les charrues de la Bagoué -
Les charrues de la Bagoué 

Auteur : 

Editeur : IRD

Collection : a travers champs

Date parution :

Dans les années soixante-dix, les organismes internationaux prennent le relais des Etats du tiers-monde pour soutenir et contrôler les politiques agricoles qui ont précédemment échoué. En Côte-d'Ivoire, la Banque mondiale finance un ambitieux projet de la Compagnie ivoirienne pour le Développement des Textiles (CIDT) : introduire la culture attelée, intensifier les cultures vivrières et rendre les champs permanents dans le Nord-Ouest ivoirien.
Ce livre retrace les débuts (1974 à 1978) de la passionnante aventure de paysans qui, dans une région faiblement peuplée, ont élaboré des systèmes agraires en harmonie avec l'environnement. Opérant un tri dans la panoplie technologique proposée par la CIDT, ils restent à l'affût de ce qui améliorera leur niveau de vie ou l'organisation de leur travail. Mais les nouvelles techniques contribuent à accentuer les différenciations socio-économiques ; la stabilisation des cultures demeure encore une chimère, pour la CIDT comme pour les paysans, et, dans ces conditions, le bulldozer ravage les sols ; la concurrence vivriers-coton n'est pas un vain mot quand c'est une société cotonnière qui se charge de promouvoir le riz et le maïs ; l'installation récente des Peul et de leurs zébus chassés du Sahel par la sécheresse suscite des projets de développement contraignants, pour les éleveurs comme pour les paysans ; les villes attirent les jeunes aussi... Tout bouge, la voie du développement n'est décidément pas aussi clairement tracée que le croyait la CIDT, mais la culture attelée est adoptée et la puissante volonté de progrès des paysans ne laisse pas indifférent.
Quinze ans ont passé. De nouvelles études de l'ORSTOM cherchent à saisir l'évolution actuelle : l'ajustement structurel sévit ici comme ailleurs dans le tiers-monde, les charrues sont toujours là, mais il n'y a plus l'aide de l'Etat comme dans les années soixante, plus d'aide internationale comme dans les années soixante-dix, les paysans se trouvent seuls à inventer leur avenir.

Auteurs :

Jacqueline PELTRE-WURZ est géographe. En 1963-64, elle étudie les structures agraires d'un terroir-pilote du centre de la Côte-d'Ivoire. Chercheur à l'ORSTOM, elle participe à une étude socio-économique de la pleine dAntananarivo (Madagascar) et soutient une thèse sur le sujet. Après l'étude de la Bagoué, elle oriente ses recherches vers les questions de maîtrise de la sécurité alimentaire en rapport avec la pauvreté, à Madagascar d'abord, puis en Equateur.
Benjamin STECK, géographe lui aussi, analyse en 1971 les relations entre ville et compagne au Nord-Cameroun, puis, dans le cadre de l'ORSTOM, étudie la région de la Bagoué, objet de sa thèse en 1985. Il est actuellement chargé de cours à l'université du Havre et membre du Centre interdisciplinaire de recherches en transports et affaires internationales, où il s'intéresse plus particulièrement aux pays du tiers-monde.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Agriculture dans le monde.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 303
Dimension : 16 x 23.9 x 1.2 cm
Poids : 645 gr
ISBN 10 : 2709910268
ISBN 13 : 9782709910262
31,00 €
Sur commande , expédition sous 8 à 14 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Les charrues de la Bagoué - ird - a travers champs

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
POLITIQUE DE LA CFDT ET DE LA CIDT DANS LE NORD-OUEST IVOIRIEN
De la production cotonnière à la modernisation des exploitations agricoles
LA REGION DE LA BAGOUE, EXPANSION COTONNIERE ET MUTATION DE L'ESPACE RURAL
La population de la Bagoué, l'occupation du sol et les structures foncières
L'évolution de l'agriculture et de l'élevage
LE VILLAGE TEMOIN DE SYONFAN, LES TRANSFORMATIONS DE L'ORGANISATION DE LA SOCIETE, DU TEMPS ET DE L'ESPACE
Syonfan de 1955 à 1978, une évolution marquée par de profondes transformations de la démographie et de l'agriculture
L'émergence de structures familiales autonomes et le renforcement du pouvoir des chefs de familles nombreuses