Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Lettres à Miranda. Sur le déplacement des monuments de l?art de l?Italie (1796)
Sur le déplacement des monuments de l?art de l?Italie (1796)

Lettres à Miranda. Sur le déplacement des monuments de l?art de l?Italie (1796) - Editions Macula - 9782865891061 -
Lettres à Miranda. Sur le déplacement des monuments de l?art de l?Italie (1796) 

Auteur : 

Editeur : Editions Macula

Date parution :

Qu'est-ce que l'oeuvre d'art ?
Peut-on impunément l'arracher à son milieu géographique et historique, esthétique, sociologique ?
En s'élevant dans ses Lettres à Miranda (1796) contre la politique de spoliation voulue par le Directoire et menée à bien par Bonaparte en Italie, Quatremère de Quincy prend parti dans une querelle nationale.
D'un côté ceux qui veulent prélever dans toute l'Europe et ramener de force à Paris les plus grands chefs-d'oeuvre pour faire de la capitale révolutionnaire l'héritière d'Athènes et de Rome ; de l'autre ceux pour qui l'oeuvre ne prend sens que du contexte où elle se déploie.
Pour Quatremère "diviser c'est détruire", et Rome est un "grand livre" dont il importe de tenir ensemble toutes les pages.
"Le pays est lui-même le muséum", écrit-il, faisant du lieu et non plus de l'objet l'unité indivise de l'art.
Ce texte virulent et passionné expose avec force une conception européenne de la culture, en même temps qu'il développe une "théorie du contexte" qui contredit aux conceptions biographiques héritées de Vasari.
Dans une introduction détaillée (1989), Edouard Pommier analyse les différentes péripéties d'une polémique de grande ampleur où c'est toute la Révolution qui est éclairée.
Emmanuel Alloa, quant à lui, poursuit la réflexion dans une postface (2017) sur le déplacement des oeuvres d'art en prenant appui sur trois lectures opposées d'une même oeuvre, la Madone Sixtine de Raphaël, proposées par Husserl, Heidegger et Benjamin.

Auteurs :

Postfacier Préfacier Auteur Quatremère de Quincy Antoine Chrysostome Quatremère de Quincy (1755-1849) a été trop exclusivement considéré comme un défenseur attardé et obstiné de l'académisme le plus rigide et le plus rétrograde. Mais il faut rendre justice au rôle important que ce théoricien, fortement influencé par la lecture de Winckelmann, a joué sous la Révolution. Son traité Considérations sur les arts du dessin, publié en 1791, apporte une réponse cohérente à la crise de l'institution académique de l'Ancien Régime, dénoncée par David et ses amis. La transformation de l'église Sainte-Geneviève en Panthéon, dont il est chargé de 1791 à 1793 et dont il conçoit le programme (appliquant les idées exprimées dans le 1er volume, paru en 1788, de son Dictionnaire d'architecture) et dirige les travaux, constitue le seul grand projet artistique réalisé par la Révolution. Resté attaché au " libéralisme " de 1789 et monarchiste de coeur, emprisonné sous la Terreur, il sort de la clandestinité dans laquelle il était entré après le soulèvement de vendémiaire an III par un coup d'éclat : la publication, en juillet 1796, des Lettres sur le projet d'enlever les monuments de l'Italie (connue sous le nom de Lettres à Miranda), manifeste lucide et passionné, qui attaque, avec une vigueur courageuse, les saisies d'oeuvres d'art, pratiquées par la " grande nation ", dans les pays occupés par les armées républicaines. Ce texte de 1836, réédité pour la première fois en 1989 à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française, jette une lumière nouvelle sur le problème des rapports, complexes, entre l'idéologie de la Révolution et la notion de patrimoine.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Histoire de l'art.

Descriptif : 

Préface :
Edouard POMMIER,
Reliure :
Broché
Nbr de pages :
168
Dimension :
13.1 x 19.6 x 1.5 cm
Poids :
233 gr
ISBN 10 :
2865891062
ISBN 13 :
9782865891061
16,00 €
Sur commande
Expédié sous 4 à 8 jours (en savoir+)

Avis clients sur Lettres à Miranda. Sur le déplacement des monuments de l?art de l?Italie (1796) - Editions Macula -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis