Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
COVID19 : Contact par mail uniquement

Limitation de l'effort aérobie en haute altitude. Contribution de l'hypertension pulmonaire
Contribution de l'hypertension pulmonaire

Limitation de l'effort aérobie en haute altitude. Contribution de l'hypertension pulmonaire - universitaires europeennes - 9786131569692 -
Limitation de l'effort aérobie en haute altitude. Contribution de l'hypertension pulmonaire 

Auteur : 

Editeur : UNIVERSITAIRES EUROPEENNES

Date parution :

On sait depuis longtemps que l'exposition à l'altitude est associée à une réduction de l'aptitude aérobie pouvant être liée à une diminution du débit cardiaque maximal.
Les mécanismes à l'origine de cette limitation restent incompris.
Il semble cependant qu'au moins une partie de la limitation à l'effort est liée à une élévation de la postcharge ventriculaire droite suite à l'hypertension pulmonaire induite par l'hypoxie.
Cette hypothèse a été testée en étudiant les effets de trois vasodilatateurs pulmonaires différents sur l'aptitude aérobie en hypoxie.
L'ensemble de nos résultats suggère que l'aptitude aérobie en altitude est déterminée par le transport d'02 vers le muscle qui peut être augmenté par manipulation pharmaceutique du débit ventriculaire droit maximal après inhibition de la vasoconstriction pulmonaire hypoxique (bosentan), amélioration de l'oxémie (acétazolamide) ou des deux (sildénafil).

Auteurs :

Auteur Vitalie FAORO, admirative de l'adaptation du corps à l'effort est chercheuse au sein de la Faculté des Sciences de la Motricité à l'Université Libre de Bruxelles où elle poursuit des recherches sur les limitations cardio-respiratoires à l'effort.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Médecine du sport.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 93
Dimension : 15 x 22 x 0.6 cm
Poids : 170 gr
ISBN 10 : 613156969x
ISBN 13 : 9786131569692
39,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Limitation de l'effort aérobie en haute altitude. Contribution de l'hypertension pulmonaire - universitaires europeennes -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Médecine du sport, Manuel d'émersiologie
30,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Ostéopathie et sport
45,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Médecine du Sport pour le Praticien
119,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Sport santé sur ordonnance
17,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Microtraumatologie du sport : de la clinique et de l'imagerie au traitement
59,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, La prophylaxie en sport de haut niveau
19,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Sport et neurosciences
27,50 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Activité physique
70,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Code du sport 2019, annoté et commenté -
109,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Sport et santé, mythe ou réalité ?
25,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, L’épreuve d’effort cardiorespiratoire
27,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Préparation mentale et blessures occasionnées par la pratique sportive. Accompagnements pratiques
49,90 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Sport et violence
26,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Un sport, une lésion, deux options
50,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Suivi biologique du sportif
39,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, La pubalgie
39,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, L'asthme chez l'athlète. Comment devenir expert dans la prise en charge de son asthme
29,00 €
Dernières parutions sur Médecine du sport, Pourquoi nous n'aimons pas le sport
7,00 €

Rubriques associées pour Limitation de l'effort aérobie en haute altitude. Contribution de l'hypertension pulmonaire :