Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Méthode des éléments finis (TGC volume 6)
Analyse des structures et milieux continus

Méthode des éléments finis (TGC volume 6) - presses polytechniques et universitaires romandes - 9782880748524 -
Méthode des éléments finis (TGC volume 6) 

La méthode des éléments finis est un outil de résolution numérique approchée des problèmes de structures et solides de l'ingénieur constructeur et, plus généralement, des problèmes physiques régis par des équations différentielles. Ce livre présente une introduction aux bases théoriques et pratiques de la méthode, en s'appuyant sur le cas concret des solides et structures, familier à l'ingénieur constructeur. On se limite volontairement au domaine statique élastique linéaire et aux éléments finis du modèle déplacement. La présentation recourt davantage au caractère physique attrayant de la méthode des éléments finis qu'à son aspect purement mathématique. Elle doit faire comprendre la simplicité et la force de la méthode, mais aussi ses limitations et dangers. Avec la méthode des éléments finis, l'ingénieur dispose d'un outil de travail remarquable de possibilités, qu'il convient de savoir maîtriser et utiliser à bon escient. Enrichi de nombreux exemples et suivant une démarche progressive, ce livre propose une présentation de la MEF unique en français qui adopte une perspective d'ingénieurs et soit orientée vers le génie civil. Public : Assorti de nombreux exercices, cet ouvrage s'adresse aux étudiants de 2e et 3e cycle universitaire, ainsi qu'aux ingénieurs praticiens désireux de mieux connaître les éléments finis.

Auteurs :


François FREY :

François Frey, de nationalité suisse, né en 1941, obtient le diplôme d'ingénieur civil en 165 à l'Ecole polytechnique fédérale de lausanne (EPFL). En 1967 il entre au Département MSM de l'Université de Liège. Il participe à l'enseignement, à la recherche, à l'activité des laboratoires, à diverses expertises, aux travaux de commissions nationales et internationales, etc. En 1978, il obtient le titre de docteur en sciences appliquées, sa thèse portant sur l'analyse numérique non linéaire des structures et solides. Nommé professeur à l'EPFL en 1979, il y enseigne le calcul des structures et solides, et les techniques de modélisation numérique, aux sections de Génie civil et d'Architecture. A la tête du Laboratoire de mécanique des structures et milieux continus (LSC), il dirige un groupe de recherche essentiellement orienté vers le développement et l'application des méthodes numériques de l'ingénieur dans les domaines suivants: non-linéarités des structures et milieux continus(grands déplacements, instabilité, plasticité, fracture...), théorie des éléments finis (éléments hybrides-Trefftz, singularités, estimations d'erreur), informatique avancée (programmation par objets, codage symbolique automatique, systèmes experts), EAO, CAO et graphisme. Suite à un séjour d'un an à l'Université de Californie de San Diego, le calcul et l'utilisation des matériaux composites avancés font également partie des sujets de recherche du LSC.



Jaroslav JIROUSEK :

Jaroslav Jirousek est né en 1931 en Tchécoslovaquie et obtient son diplôme d'ingénieur civil de l'Ecole polytechnique de Brno en 1954. Il soutient sa thèse de doctorat en sciences techniques en 1957, puis d'habilitation en 1961. Il travaille tour à tour comme assistant, maître assistant, et professeur assistant à la chaire de statique et de résistance des matériaux (Brno, 1954-1964). Professeur invité à l'Ecole polytechnique royale de Stockolm (1965), il entre ensuite au service de l'UNESCO (1966). Il est nommé professeur expert de l'UNESCO aux universités d'Alger et de Damas. En 1970, il est engagé par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Il est nommé professeur titulaire en 1974. Un de ses mérites est d'avoir réussi à introduire un cours d'éléments finis dans le plan d'études du Département de génie civil (1979). En 1994, le titre de Dr h.c. lui est conféré par l'Ecole polytechnique de Brno. Les méthodes numériques constituent son principal domaine d'intérêt. Il présente, dès 1978, de nouveaux modèles d'éléments finis, dits T et hybride-Trefftz, publie une centaine d'articles originaux dans les revues scientifiques internationales et met au point un large programme de calcul par la méthode des éléments finis. Il prend sa retraite en 1997 mais poursuit néanmoins activement ses recherches. Il est membre de l'IACM (International Association for Computational Mechanics), de l'AIPC, de la SIA et de la SVIA.




En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Sciences industrielles.

Descriptif : 

Reliure :
Relié
Nbr de pages :
320
Dimension :
19 x 24 x 1.8 cm
Poids :
710 gr
ISBN 10 :
2880748526
ISBN 13 :
9782880748524
74,00 €
Sur commande
Expédié 0.01€ sous 8 à 14 jours (en savoir+)

Avis clients sur Méthode des éléments finis (TGC volume 6) - presses polytechniques et universitaires romandes - Traité de Génie Civil

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire


Avant-propos Introduction Table des matières Mécanique et méthodes numériques-Méthode des déplacements Méthode matricielle des déplacements (structures en barres et poutres) Vers la méthode des éléments finis Construire un élément fini- Choix des champs inconnus Critères de convergence Construire un élément fini-Caractéristiques de l'élément Elasticité et interpolation Co Structures Eléments finis des structures Méthode des déplacements et assemblage Convergence et erreur Modélisation et discrétisation Valeur de la méthode des éléments finis Annexe-Calcul matriciel Annexe-Matrices de rigidité et vecteurs charges des barres et poutres prismatiques Annexe-Intégration numérique Solutions des exercices Bibliographie Index Notations Abréviations et symboles.