Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Mobilités alimentaires
Restaurations et consommations dans l'espace des chemins de fer en France XIXe-X

Mobilités alimentaires - presses de l'université paris sorbonne - pups - 9791035106126 -
Mobilités alimentaires 

La restauration dans l'espace ferroviaire est une alimentation mobile. Elle se compare aux auberges routières célèbres sur certaines nationales, aux somptueuses salles à manger des paquebots transatlantiques et aux services réduits ou stylés du transport aérien. Des années 1830 aux années 2020, ses formes ont varié, diversifiées par la demande des voyageurs, des contraintes techniques d'exploitation et finalement des innovations sociétales. En France, elle se résume aujourd'hui au bar des TGV, aux boutiques de vente à emporter près des quais et aux restaurants mélangés des quartiers de gare. Cette histoire, simple en apparence, est le fruit d'évolutions complexes. Les buffets de gare sont apparus dès le début du chemin de fer. Quelques uns ont abrité des tables de haute cuisine jusque dans les années 1950. Puis la concurrence d'autres restaurations les a relégués à des rôles secondaires. La voiture restaurant raccordée aux convois des voyageurs aisés a associé son image mythique et rémanente aux grands express. Elle a fini par rejeter dans l'ombre le wagon bar de banlieue et le panier garni avalé dans l'inconfort. En fin de compte, le plateau-repas, le chariot ambulant, le Gril-Express et le bar ont été conçus pour élargir le cercle des consommatrices et des consommateurs. Hors du train, à chaque époque, l'économie alimentaire a investi les quartiers de gare. L'histoire de la restauration ferroviaire croise ici l'histoire de l'alimentation et l'histoire des mobilités, l'histoire des entreprises et celle des comportements.

Auteurs :

Auteur Jean-Pierre Williot est professeur d'histoire économique contemporaine à Sorbonne Université. Ses travaux de recherches portent sur les entreprises, la consommation et l'innovation. Il est auteur ou coauteur de plusieurs ouvrages ayant trait à l'histoire de l'énergie gazière, à celle des chemins de fer et aux évolutions de l'alimentation. Il a notamment dirigé l'ouvrage La restauration ferroviaire entre représentations et consommations, consacré à la restauration ferroviaire dans le monde (Peter Lang, 2017).

Des années 1830 aux années 2020, les formes de la restauration ferroviaire ont varié. En France, elle se résume aujourd'hui au bar des TGV, aux boutiques de vente à emporter près des quais et aux restaurants mélangés des quartiers de gare. Mais elle cache une histoire longue.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Dimension :
15.8 x 24 x 1.5 cm
Poids :
440 gr
ISBN 10 :
1035106124
ISBN 13 :
9791035106126
20,00 €
Sur commande
Expédié sous 8 à 14 jours (en savoir+)

Avis clients sur Mobilités alimentaires - presses de l'université paris sorbonne - pups - Mobilités et sociétés

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis