Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Normaliser au nom du développement durable

Normaliser au nom du développement durable - quae  - 9782759218141 -
Normaliser au nom du développement durable  

Auteur : 

Editeur :  QUAE

Collection :  Update

Date parution :

Nous assistons depuis quelques années à la prolifération de normes de « bonnes pratiques » sociales et environnementales encadrant
de nombreux secteurs d'activité, au nom du développement durable.


Longtemps cantonnée à la sphère de responsabilité des pouvoirs publics ou des instances professionnelles, la définition des bonnes pratiques fait désormais souvent appel à des modalités de coconstruction avec la société civile, notamment dans le cadre de forums de concertation mobilisant des parties prenantes. Au sein de ces nouveaux espaces, structurés à différentes échelles, le dialogue s'instaure entre une variété d'acteurs : entreprises, ONG et associations diverses, représentants de communautés locales, etc.
Cet ouvrage s'adresse aux chercheurs, aux enseignants du supérieur et à leurs étudiants de 3e cycle ainsi qu'aux acteurs de la normalisation. Il propose une lecture politique des processus de normalisation, en les abordant comme des technologies de gouvernement articulant des formes de savoirs et des relations de pouvoir.

Les différentes études de cas rassemblées ici portent sur des aires géographiques variées et s'appliquent aux secteurs agricoles, agroalimentaires et forestiers, qui demeurent parmi les plus dynamiques en matière de normalisation.


Auteurs :

Pierre Alphandéry, sociologue à l'Inra, travaille sur les politiques publiques de conservation de la biodiversité, les dispositifs de normalisation et les diverses formes d'action collective se réclamant du développement durable, ainsi que sur les transformations en cours dans les collectivités rurales françaises. Anthropologue, chercheur au Cirad, Marcel Djama mène des recherches sur l'internationalisation des politiques agricoles et environnementales ainsi que sur le rôle des acteurs non étatiques dans la politique mondiale. Ethnosociologue à l'Inra, Agnès Fortier étudie les processus de mise en oeuvre des politiques publiques de conservation de la biodiversité en France et la normalisation des savoirs sur la nature qui accompagne la multiplication de ces politiques. Eve Fouilleux est directrice de recherche en science politique au CNRS et chercheuse associée au Cirad. Ses travaux portent sur les phénomènes de privatisation des politiques publiques et sur les dynamiques de transnationalisation de la régulation politique, économique et sociale.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Droit de l'environnement.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 197
Dimension : 16,0 cm × 24,0 cm × 0,8 cm
Poids : 372 gr
ISBN 10 : 2759218147
ISBN 13 : 9782759218141
38,00 €
Sur commande , expédition sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Normaliser au nom du développement durable - quae - Update

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis