Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Ordre, morale et contrainte
Internements administratifs et pratique des autorités

Ordre, morale et contrainte - alphil - 9782889302598 -
Ordre, morale et contrainte  

Pendant longtemps, les risques sociaux n'ont pas suffisamment été assurés en Suisse. Une partie de la population était alors soumise à l'appréciation des services sociaux et des autorités de tutelle, libres d'estimer qu'elle 's'adonnait à l'inconduite' ou 'à la fainéantise' ou était 'alcoolique' pour recourir à des internements au sein de diverses institutions. Par ces catégorisations morales, l'administration renvoyait la faute sur les individus eux-mêmes. Les internements servaient à apporter de la stabilité à un ordre social patriarcal et hiérarchisé, qui assignait l'homme à un rôle de travailleur destiné à entretenir son foyer et la femme à celui de mère au foyer. Certes, des responsables ont critiqué ces procédures qui ne garantissaient pas de produire de résultats, ne respectaient pas toujours la séparation des pouvoirs lorsqu'elles étaient imposées et dont la décision ne pouvait, en partie, pas être contestée, mais même le Tribunal fédéral n'a jamais remis en question le principe de l'internement administratif. Les cantons se sont obstinés à conserver cette possibilité de s'immiscer dans la vie de leurs citoyens, plutôt que de préserver leur droit à être eux-mêmes. Ce n'est que la ratification de la Convention européenne des droits de l'Homme, appliquée à partir de 1974, qui a alors contribué à faire évoluer les esprits.

Pendant longtemps, des personnes sans emploi, malades ou tombées dans la pauvreté ont été enfermées dans des institutions plutôt que soutenues financièrement. Par ces catégorisations morales, les autorités renvoyaient la faute de l'internement sur les individus eux-mêmes. L'objectif exprimé des mesures était de discipliner et de sanctionner.
En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Histoire du droit.
Reliure : Relié
Nbr de pages : 557
Dimension : 16 x 23 x 4 cm
Poids : 1165 gr
ISBN 10 : 2889302598
ISBN 13 : 9782889302598
58,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Ordre, morale et contrainte - alphil - Publications de la commission indépendante internements administratifs (CIE)

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions dans Publications de la commission indépendante internements administratifs (CIE), La mécanique de l'arbitraire
38,00 €
Dernières parutions dans Publications de la commission indépendante internements administratifs (CIE), '… So wird man ins Loch geworfen'
38,00 €
Dernières parutions dans Publications de la commission indépendante internements administratifs (CIE), Je vous fais une lettre
48,00 €
Dernières parutions dans Publications de la commission indépendante internements administratifs (CIE), Les questions sur le passé sont des questions du présent
38,00 €
Dernières parutions sur Histoire du droit, La Sécurité sociale, son histoire à travers les textes
22,00 €
Dernières parutions sur Histoire du droit, Histoire de la procédure civile chez les Romains
16,00 €
Dernières parutions sur Histoire du droit, Les situations en mouvement et le droit - 1re ed.
42,00 €
Dernières parutions sur Histoire du droit, Itinéraires d'histoire du droit et de la culture juridique
38,00 €
Dernières parutions sur Histoire du droit, Justices croisées
30,00 €
Dernières parutions sur Histoire du droit, La discorde et l'harmonie, la justice et le prince
59,00 €