Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Patrimoine, sources et paradoxes de l'identité

Patrimoine, sources et paradoxes de l'identité - presses universitaires de rennes - 9782753513624 -
Patrimoine, sources et paradoxes de l'identité  

Auteur : 

Editeur :  PRESSES UNIVERSITAIRES DE RENNES

Collection :  Art & Société

Date parution :

Patrimoine et Histoire, Patrimoine et Société, tels sont les titres des cours publics qui furent donnés à l'université de Rennes 2, entre 1995 et 1997.
Les conférences alors prononcées par les historiens François Hartog, Jean-Pierre Rioux, François Loyer, Pierre Nora - peu après que ce dernier eut achevé de publier la somme des Lieux de mémoire - ont laissé un souvenir vif.
L'ouverture de la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris, à l'automne 2007, montre comment notre héritage commun s'est affirmé, depuis, comme un objet de pratiques culturelles et comment le présent se nourrit des métamorphoses du passé, sous les auspices du marché.
Sur la colline de Chaillot, les mécènes se pressent pour éponger les 80 millions d'Euros qu'a coûté la Cité.
Le portail de Vézelay, hérité de l'ancien Musée des monuments français, y côtoie la cité radieuse de Marseille.
Alors, Viollet-le-Duc et Le Corbusier, même combat ?
Mais l'intégration des modernités dans l'inventaire des valeurs consacrées suit-elle un parcours aussi linéaire ?
On a vu avec quelle brutalité ces valeurs ont envahi l'arène politique, lors des élections présidentielles du printemps 2007, et avec quelle enflure elles ont prospéré depuis.
Pourtant, les conceptions de la Nation et de la République qu'elles sous-tendent, sont, à l'évidence, plurielles.
Il existe la France mais aussi des France, pour reprendre la distinction de Pierre Nora.
Comment incarner cette diversité sans la dénaturer ?
Le commissaire Maigret, disait-on récemment, est le véritable ministre de l'identité française.
Or, voici qu'à présent ces thèmes surgissent au coeur de la mondialisation.
Si l'identité s'est rêvée nationale au XIXe siècle, puis découverte régionale au siècle suivant, chacun d'entre nous est désormais porteur d'identités multiples, de moins en moins réductibles à la couleur du drapeau.
Que faut-il attendre de la mutation des identités collectives ?
Choc ou enrichissement ?
Ouverture pacifiée ou confrontation ?
C'est en explorant les systèmes de représentation symbolique du passé proche - ici et ailleurs, en Afrique du Nord ou dans l'ancien empire soviétique notamment - que les contributions à ce cours public (2007-2008) nourrissent le débat d'idées.

Auteurs :

Jean-Yves Andrieux est professeur d'histoire de l'architecture à l'université Rennes 2 et expert auprès de la direction générale des Patrimoines (DGP), au ministère de la Culture et de la Communication.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Généralités.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 306
Dimension : 17.5 x 25 x 1.8 cm
Poids : 630 gr
ISBN 10 : 2753513627
ISBN 13 : 9782753513624
22,00 €
Sur commande , expédition sous 8 à 14 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Patrimoine, sources et paradoxes de l'identité - presses universitaires de rennes - Art & Société

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis