Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Perpétuelles à roues de rencontre. Ou Montres automatiques, une nouvelle page d'histoire
Ou Montres automatiques, une nouvelle page d'histoire

Perpétuelles à roues de rencontre. Ou Montres automatiques, une nouvelle page d'histoire - NEO Editions - 9782914741712 -
Perpétuelles à roues de rencontre. Ou Montres automatiques, une nouvelle page d'histoire 

Auteur : 

Editeur : NEO EDITIONS

Date parution :

L'histoire de la montre automatique, dite aussi "perpétuelle; a déjà fait l'objet de nombreuses recherches sur les différents dispositifs répertoriés.
L'analyse d'un rapport de l'Académie des Sciences, rédigé en 1778 par Le Roy et de Fouchy, contre-signé par le Marquis de Condorcet, permet une nouvelle approche de ce sujet.
Ce rapport décrit parfaitement une montre automatique déposée par Hubert Sarton, horloger liégeois (1748-1828).
La première particularité se trouve être dans le fait qu'elle avait un échappement à roue de rencontre, détail primordial sur l'origine de ce genre de pièces.
Il révèle donc une des origines des montres automatiques, celle du dispositif dit " à rotor ", utilisé par toute l'horlogerie actuellement, et qui permit à l'horlogerie mécanique moderne de se maintenir, voire de se développer face à l'apparition des montres à quartz.
C'est une nouvelle page ajoutée au grand livre de la belle histoire de l'horlogerie.

Auteurs :

Joseph Flores. Né le 18 juillet 1932 à Villers-le-Lac, France, et de double nationalité, française et suisse. Horloger de formation uniquement familiale, puisque dès l'âge de 5 ans il se trouve souvent à l'établi, aux côtés de son père, également autodidacte qui, au-delà du savoir de base, lui transmet une chose sans doute tout aussi importante : la passion pour l'horlogerie. De 1947 à 1970, dans son village natal, il travaille au sein d'une petite entreprise horlogère d'une dizaine de personnes. Durant les dix dernières années de cette activité, il est responsable de fabrication. En 1970, il intègre une des plus importantes Maisons horlogères suisses : Rolex SA. II y restera 25 ans et y terminera sa carrière professionnelle le 31 janvier 1996. Parallèlement à cette vie professionnelle, tout ce qui touche à l'horlogerie, fait intégralement partie de sa vie depuis les années 1950 environ : l'histoire de la montre, ses Maîtres, les complications, les échappements, etc., font parties de son quotidien. Un certain nombre de dossiers se créent, recherche de pièces anciennes, recherche artistique, historique, technique, analytique complétés par de nombreuses photographies et documents. En 1977, l'Association Française des Amateurs d'Horlogerie Ancienne, (A.FA.H.A) se constitue à Besançon. Une revue semestrielle, " Horlogerie Ancienne ", est créée. Il en devient rédacteur, et l'est encore. Il compose de nombreux articles sur les échappements de montre, l'horlogerie mystérieuse, les tourbillons, les tambourins, la chronométrie, les montres automatiques, etc. En plus de cette revue,, il est à l'origine de la réalisation de plusieurs ouvrages : Les heures révolutionnaires, La Leroy 01, Montre à une roue, Le comput ecclésiastique, Perpétuelles à roue de rencontre. En 1993, il est le premier à réaliser l'analyse technique d'un document issu de l'Académie Française, daté de 1778, décrivant une montre qui se remonte par le mouvement de celui qui la porte (montre automatique), déposée par l'horloger liégeois, Hubert Sarton (1748/1828). Cette analyse débouche sur la réalisation d'un ouvrage paru en 2001, qui constitue actuellement un élément clef pour l'actualisation de l'histoire de la montre automatique, histoire qui, volontairement ou involontairement, avait été déviée. Depuis maintenant plusieurs années il se plaît à transmettre ce savoir et sa passion, en donnant assez régulièrement des conférences. Ses principales prestations restent le Congrès International d'Horlogerie, tenu à Montreux et organisé par la Société Suisse de Chronométrie, ainsi que les cours donnés en tant que professeur externe de l'école d'ingénieurs du Locle, afin de diffuser auprès de ces futurs responsables, l'histoire de la montre en générale et des techniques en particulier. Parallèlement, il participe à la réalisation du Musée De La Montre à Villers le Lac. Actuellement, il poursuit son activité de rédacteur de IAFAHA, ainsi que ses recherches, principalement sur l'origine de la montre automatique à rotor, et travaille de concert avec des amis belges sur la réalisation d'une biographie de cet horloger liégeois : Hubert Sarton, inventeur de la montre automatique à rotor, dispositif dont les retombées économiques sur l'industrie horlogère sont évidemment incalculables.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Bijouterie - Joaillerie.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 160
Dimension : 21 x 27 x 1.2 cm
Poids : 850 gr
ISBN 10 : 2914741715
ISBN 13 : 9782914741712
40,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Perpétuelles à roues de rencontre. Ou Montres automatiques, une nouvelle page d'histoire - NEO Editions -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
Dernières parutions sur Bijouterie - Joaillerie, Une enfance sicilienne
13,90 €
Dernières parutions sur Bijouterie - Joaillerie, Un siècle d'émeraude
15,00 €
Dernières parutions sur Bijouterie - Joaillerie, Annuel des Montres
58,50 €
Dernières parutions sur Bijouterie - Joaillerie, Le Jacquemart de l'hôtel de ville de Benfeld et les horloges à automates en Alsace
18,00 €
Dernières parutions sur Bijouterie - Joaillerie, [sur naturel cartier
95,00 €
Dernières parutions sur Bijouterie - Joaillerie, Joailliers de légende
22,00 €

Rubriques associées pour Perpétuelles à roues de rencontre. Ou Montres automatiques, une nouvelle page d'histoire :