Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Pierre Galet
L'ampélographie de terrain

Pierre Galet - sang de la terre - 9782869853058 -
Pierre Galet 

Auteur : 

Editeur : SANG DE LA TERRE

Date parution :
Type de support : Livre + CD Rom

La formidable histoire de la vigne et de la foule de ses cépages traverse les continents et les millénaires. Elle
nous conduit jusqu'à l'énorme développement de la viticulture au XIXe siècle et au point de rupture qu'ont été les maladies de la vigne et tout particulièrement le phylloxera.


La reconstitution post-phylloxérique des vignobles a imposé un essor important de l'ampélographie jusqu'à la Première Guerre mondiale, sans pour autant que se dessine une méthode d'identification des cépages dans les vignes. Puis l'ampélographie s'est figée et les ampélographes ont peu produit jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Étudiant à l'École d'Agriculture de Montpellier de 1937 à 1939, Pierre Galet ne reçoit qu'une faible formation en ampélographie. Mais, un peu par le hasard des circonstances, il se voit attribuer, au tout début 1944, une tâche entièrement nouvelle, à savoir la prise en charge du Contrôle des Bois et Plants de Vigne, une section du Service de la Protection des Végétaux qui vient d'être créée à Montpellier.
La mission confiée à Pierre Galet, c'est mettre au clair les collections des pépiniéristes, totalement hors contrôle jusqu'à ce jour : il faut donc être infaillible dans l'identification des porte-greffes, des hybrides et autres cépages. Ce qui exige de déterminer de façon sûre les caractères distinctifs de chaque cépage.

Après un auto-apprentissage intensif avec son collègue de l'époque Henri Agnel, Pierre Galet met au point une clé dichotomique pour les porte-greffes. Ainsi ont pu commencer, dès juin 1944, les visites d'inspection des pépiniéristes.
Lorsque Pierre Galet est nommé en 1946 Chef de Travaux de viticulture de l'École de Montpellier pour enseigner aux étudiants « l'art et la manière de reconnaître les cépages », il étend la clé dichotomique aux hybrides et aux cépages de cuve, et il perfectionne une classification phénotypique des cépages qui a donné lieu à la première édition du Précis d'Ampélographie pratique en 1952.
Ce nouveau type de classification selon le phénotype se fonde sur les caractères botaniques tirés de l'étude du bourgeonnement et de sa villosité, des feuilles ou des rameaux, et secondairement de la grappe, et il constitue alors un véritable pas en avant dans la recherche ampélographique.

Toutes ces recherches, l'établissement de fichiers relatifs à des milliers de cépages, la constitution de collections et d'herbiers, les multiples voyages à travers pays et continents, et la publications d'ouvrages rassemblant les résultats de ses travaux, notamment les 4 tomes de Cépages et vignobles de France ? imprimés à compte d'auteur ?, forment une oeuvre quasi titanesque.

Son oeuvre est donc avant tout un travail scientifique solitaire, même si Pierre Galet ne manquait ni de collègues ni de correspondants ? souvent d'anciens élèves ?, et un travail de terrain, ce qui le distinguait des chercheurs universitaires.

C'est selon ce double axe de sa carrière que le livre sur l'oeuvre de Pierre Galet déroule les différents aspects décisifs de ses contributions. Son oeuvre ampélographique reste toujours aujourd'hui LA référence.

Le livre insiste sur l'aspect « homme de terrain » et non de laboratoire de cet ampélographe hors du commun ? plus « trouveur » que « chercheur » selon ses propres mots. Il situe les travaux de Pierre Galet au coeur des enjeux de la viticulture moderne et sa place définitivement capitale dans les recherches sur la vigne et les cépages.


Deux CD inclus dans l'ouvrage

Auteurs :

Préfacier Etudiant à l'Ecole d'Agriculture de Montpellier de 1937 à 1939, Pierre Galet ne reçoit qu'une faible formation en ampélographie mais se voit attribuer, au tout début 1944, la prise en charge du Contrôle des Bois et Plants de Vigne, section du Service de la Protection des Végétaux qui vient d'être créée. Sa mission, c'est mettre au clair les collections des pépiniéristes, totalement hors contrôle jusqu'à ce jour. Après un auto-apprentissage intensif, Pierre Galet met au point une clé dichotomique pour les porte-greffes. Lorsque il est nommé en 1946 Chef de Travaux de viticulture de l'École de Montpellier pour enseigner aux étudiants 'l'art et la manière de reconnaître les cépages', il étend la clé dichotomique aux hybrides et aux cépages de cuve, et il perfectionne une classification des cépages qui a donné lieu à la première édition du 'Précis d'Ampélographie pratique' en 1952.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Sciences de la Vie.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 253
Dimension : 21,0 cm × 24,0 cm × 1,7 cm
Poids : 808 gr
ISBN 10 : 286985305x
ISBN 13 : 9782869853058
38,80 €
Sur commande , expédition sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Pierre Galet - sang de la terre -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis