Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Pierre-Théophile Segretain architecte (1798-1864). A corps perdu
A corps perdu

Pierre-Théophile Segretain architecte (1798-1864). A corps perdu - geste - 9782845617032 - rechargment cartouche, rechargement balistique
Pierre-Théophile Segretain architecte (1798-1864). A corps perdu  

Auteur : 

Editeur :  GESTE

Collection :  Histoire

Date parution :

Formé à Paris chez Louis Bruyère après une année à Polytechnique, Pierre-Théophile Segretain rejoint ses Deux-Sèvres natales, où il est nommé architecte du département en 1824 à l'âge de 26 ans.
Passionné par les nouveaux programmes d'équipements publics, il s'investit avec autant d'enthousiasme dans les premières restaurations des monuments historiques avec la confiance totale, professionnelle et amicale, de son inspecteur général Prosper Mérimée.
Nourri de la culture de service public que lui a transmise son maître, Segretain défend par article interposé dans le Journal du génie civil l'idée de la création d'un corps hiérarchisé d'architectes de l'Etat à l'image de celui des ingénieurs des Ponts et Chaussées, qui ne verra jamais réellement le jour en dehors des domaines du patrimoine.
Il sera aussi invité par Gourlier à faire partie de la toute nouvelle Société centrale des architectes dès les prémisses de sa création.
Le cas de Segretain, par le truchement du dépouillement des enquêtes menées par de nombreux préfets au long du siècle sur leurs services des bâtiments civils, conduit à la comparaison sur l'ensemble du territoire français des statuts des " architectes du gouvernement " en province, permettant d'identifier les variations et les points communs pendant le XIXe siècle entre les services départementaux des bâtiments civils, confiés à la collectivité locale sous le contrôle de plus en plus lointain du pouvoir central.

Auteurs :

Préfacier Chantal Callais est architecte DPLG et docteur en histoire de l'architecture. Elle enseigne le projet et l'histoire de l'architecture et de la ville à l'Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux. Ses travaux de recherche, au sein de l'équipe GEVR, portent sur l'histoire des bâtisseurs, architectes ou non-architectes, et sur les modes de fabrication de la " ville ordinaire ".


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Essais.
Préface : François LOYER,
Reliure : Broché
Nbr de pages : 502
Dimension : 16.4 x 23.9 x 4.2 cm
Poids : 1020 gr
ISBN 10 : 2845617038
ISBN 13 : 9782845617032
27,38 €
Sur commande , expédition sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Pierre-Théophile Segretain architecte (1798-1864). A corps perdu - geste - Histoire

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis