Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Quelle éthique pour le transhumanisme ? Des hommes augmentés et des posthumains, demain, en Afrique ?
Des hommes augmentés et des posthumains, demain, en Afrique ?

Quelle éthique pour le transhumanisme ? Des hommes augmentés et des posthumains, demain, en Afrique ? - l'harmattan - 9782343159164 -
Quelle éthique pour le transhumanisme ? Des hommes augmentés et des posthumains, demain, en Afrique ? 

Auteur : 

Editeur : L'HARMATTAN

Date parution :

Après un premier livre sur le sujet du transhumanisme, Transhumanisme, marchands de science et avenir de l'homme, Njoh Mouelle déploie une analyse destinée à clarifier sa position sur divers aspects de ce mouvement.
Il analyse des notions éthiques et met en relief des enjeux insoupçonnés, sur la difficile question de la régulation de l'exploitation des résultats des recherches convergentes des Nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives (NBIC), dont un nombre important s'avère avantageux pour tout homme.
L'inefficacité des comités nationaux d'éthique — dont les avis sont rarement pris en compte par les législateurs de divers pays — ne décourage pas l'auteur, qui insiste et propose que l'adoption des conventions internationales contraignantes soit encouragée par les instances onusiennes.
S'il met l'accent de manière appuyée sur la régulation destinée à protéger et à sauver l'espèce humaine de tout enfouissement dans des cyborgs, le philosophe camerounais se soucie tout autant du sort incertain qui pourrait être réservé aux catégories économiquement faibles face aux augmentations des capacités de toutes sortes sur d'autres continents.
Au sujet de son Afrique natale, à laquelle Njoh Mouelle consacre le dernier chapitre auquel il donne le titre sans ambiguïté de "Pas de nouvel apartheid pour l'Afrique", il écrit : "Il n'est pas évident (.
.
.
) que les centres et les cabinets extérieurs d'ingénierie d'augmentation" des capacités acceptent un jour sans discrimination de "pratiquer", par exemple, l'augmentation de leur Quotient Intellectuel au profit des clients venant d'Afrique !
"

Auteurs :

Auteur Président du conseil scientifique du Centre de formation doctorale pour les arts, les langues et la culture à la faculté des arts, lettres et sciences humaines de l'université de Yaoundé-I, Ebénézer Njoh Mouelle est demeuré un intellectuel actif et productif. En sa qualité de spécialiste de ce philosophe français, il a publié Henri Bergson et l'idée de dépassement de la condition humaine, entre autres titres, et assuré de nombreuses responsabilités d'administration académique avant d'être nommé conseiller du président de la République en 1986, de se faire élire député en 1997 et nommer membre du gouvernement en 2006. Depuis novembre 2015, il représente le Cameroun pour la deuxième fois au conseil exécutif de l'UNESCO.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Médecine.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 102
Dimension : 13.5 x 21.5 x 1 cm
Poids : 140 gr
ISBN 10 : 2343159165
ISBN 13 : 9782343159164
12,50 €
Sur commande , expédition sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Quelle éthique pour le transhumanisme ? Des hommes augmentés et des posthumains, demain, en Afrique ? - l'harmattan -

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis