Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Récits des voies. Chant et cheminement en Grèce archaïque
Chant et cheminement en Grèce archaïque

Récits des voies. Chant et cheminement en Grèce archaïque - Editions Jérôme Millon - 9782841372027 -
Récits des voies. Chant et cheminement en Grèce archaïque  

Auteur : 

Editeur :  EDITIONS JEROME MILLON

Collection :  Horos

Date parution :

Dans l'Odyssée, les chants et récits de l'aède sont appelés par Ulysse " oimai " (singulier : " oimê "), tandis que dans l'Hymne homérique à hermès, on rencontre pour la première fois en Grèce ancienne l'expression " oîmos aoidês ", signifiant " voie du chant ".
Cette première occurrence de l'expression, qui concerne avant tout l'art poétique de l'époque archaïque, est proche de la naissance en Grèce de la sculpture monumentale en pierre (VIIe siècle et VIe siècle) certes influencée par l'art égyptien.
Pourquoi les poètes de l'épopée mais aussi de la poésie lyrique pensaient-ils à leurs récits et leurs chants en tant que " voies " ?
Qu'y avait-il de commun entre " voies " construites et poèmes ; peut-on en Grèce ancienne envisager de la même manière " narration des voies " et " narration épique " ?
Dans la septième " Olympique ", Pindare nous a légué l'image des chemins de Rhodes portant " des figures semblables à des vivants en marche ", une image confirmée par plusieurs interprétations de fouilles des chemins qui mènent à l'agora, qui servent de cimetières ou qui traversent les sanctuaires.
Aux abords des premières voies sacrées grecques se dressaient des statues en série et des bâtiments-offrandes : l'espace peut-il ainsi constituer une préhistoire de la narration épique ?
Les constructions en pierre ou en marbre pouvaient-elles, dans une période antérieure à l'écriture - mais aussi à ses débuts en Grèce -, jouer un rôle de signes posés dans l'espace préparant le passage à l'écriture à deux dimensions ?
Ce sont ces questions auxquelles l'ouvrage tente de répondre.

Auteurs :

Préfacier Phoebé Giannisi est née à Athènes. Elle a obtenu son diplôme d'architecte à l'Ecole Polytechnique d'Athènes (1988) et a soutenu en 1994 une Thèse de Doctorat à l'Université Lyon II-Lumière (Langues, Histoire et Civilisations des Mondes Anciens). Elle enseigne à l'Ecole d'Architecture de l'Université de Thessalie (Volos, Grèce). Elle est l'auteur, en collaboration avec Alexander Tzonis de l'ouvrage " Architecture grecque classique. La construction de la modernité " (Flammarion, 2004), traduit en allemand et en anglais. Elle a aussi publié en grec trois recueils de poésie (1995, 1997 et 2005).


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Histoire de l'architecture.
Préface : Jesper SVENBRO,
Reliure : Broché
Nbr de pages : 190
Dimension : 14 x 21.5 x 2.5 cm
Poids : 305 gr
ISBN 10 : 2841372022
ISBN 13 : 9782841372027
25,35 €
Sur commande , expédition sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Récits des voies. Chant et cheminement en Grèce archaïque - Editions Jérôme Millon - Horos

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis