Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Théorie et design à l'ère industrielle

Théorie et design à l'ère industrielle - HYX - 9782910385354 -
Théorie et design à l'ère industrielle 

Auteur : 

Editeur : HYX

Collection : Restitutions

Date parution :

En 1960, Reyner Banham, ancien élève d'Anthony Blunt et de Siegfried Giedion, bouscule la critique d'architecture en publiant Theory and Design in the First Machine Age, la thèse qu'il avait préparée sous les auspices de Nikolaus Pevsner et soutenue au Courtauld Institute of Art. Cet ouvrage, qui s'annonçait comme une suite du Pioneers of the Modem Movement de Pevsner, propose finalement rien de moins qu'une nouvelle histoire des grands mouvements architecturaux du début du XXe siècle, étayée par des documents inédits et certains textes théoriques majeurs de Mies van der Rohe, Loos, Le Corbusier, Marinetti, Sant'Elia et van Doesburg. Banham construit ici une histoire centrée sur les mutations technologiques qui induisent une nouvelle perception de l'espace-temps, largement développée par les courants artistiques de la période considérée. Sont ainsi réévaluées les avancées de De Stijl ou celles du futurisme, dont il fait une clé d'interprétation des défis environnementaux imposés par les séquences successives de l'industrialisation. Theory and Design in the First Machine Age, ouvrage de référence pour plusieurs générations d'architectes anglo-saxons, prépare ainsi la voie à une lecture d'un second âge du machinisme où les biotechnologies et la massification (de la communication, de la consommation) mènent à une interrogation sur les nouveaux modes de vie. Membre très actif de l'Independant Group, proche de James Stirling, d'Alison et de Peter Smithson, Banham instaure une méthodologie historique qui dépasse la compréhension strictement rationaliste des formes et des structures pour initier une archéologie vivante du monde industriel. Frédéric Migayrou, directeur-adjoint du Mnam-Cci (Centre Pompidou), en charge du département Architecture et Design, a rédigé l'introduction de cet ouvrage, mettant en perspective l'approche de Reyner Banham, lequel s'impose comme un critique radical de l'orthodoxie moderne trop souvent confinée à une appréhension formaliste des sources du modernisme.

Auteurs :

TraducteurAprès des études d'ingénieur en mécanique aéronautique et un passage à la Bristol Aeroplane Company, Peter Reyner Banham (1922-1988) se consacre entièrement à l'étude du mouvement architectural moderne. En 1949, il entre au Courtauld Institute, où il se lancera, sous la tutelle de Nikolaus Pevsner, dans un doctorat qui lui fournira la matière de Theory and Design in the First Machine Age (1960). À cette époque, il prend une part active au sein de l'Independent Group et collabore régulièrement à l'Architectural Review, où paraissent ses articles sur Le Corbusier, Adolf Loos, Piet Mondrian ou encore Frank Lloyd Wright. Sous la double influence du futurisme et de la culture populaire américaine, il multiplie les critiques à l'encontre de l'historicisme, du revivalisme et de la prétendue ' anglicité ' architecturale. Craignant que l'on ne confonde ' la matière de la pierre avec l'ombre dans laquelle la vie se déploie ', Banham se fait le chantre de la technologie et de la modernisation du tissu urbain. A partir de 1964, il enseigne à la Bartlett School of Architecture de l'University College of London, avant de rejoindre en 1976 la State University of New York qu'il devait quitter quelque temps avant sa mort pour un poste à l'Institute of Fine Art. Auteur exceptionnellement prolifique, il laisse derrière lui plus de 700 articles sur les sujets les plus divers (d'Erich Mendelsohn au Nouveau Brutalisme, en passant par les automobiles américaines, la décoration des planches de surf et le bruit des sachets de chips) et une douzaine d'ouvrages, dont The Architecture of the Well-Tempered Environnment (1969) à paraître aux Editions HYX.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Architecture industrielle.
Reliure : Broché
Nbr de pages : 415
Dimension : 17 x 22 x 2.5 cm
Poids : 1065 gr
ISBN 10 : 2910385353
ISBN 13 : 9782910385354
28,00 €
Sur commande , expédition à 0.01€ sous 4 à 8 jours (en savoir plus)

Avis clients sur Théorie et design à l'ère industrielle - HYX - Restitutions

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis
FACTEURS PREDISPOSANTS : LES AUTEURS ACADEMIQUES ET RATIONALISTES, 1900-1914
Italie : MANIFESTES ET PROJETS FUTURISTES, 1909-1914
HOLLANDE : L'HERITAGE DE BERLAGE ET DE STIJL, 1917-1925
PARIS : LE MONDE DE L'ART ET LE CORBUSIER
ALLEMAGNE : BERLIN, LE BAUHAUS, LA VICTOIRE DU NOUVEAU STYLE
Dernières parutions dans Restitutions, Architecture et disjonction
23,00 €
Dernières parutions dans Restitutions, L'architecture de l'environnement bien tempéré
28,00 €
Dernières parutions sur Architecture industrielle, Familles paramétriques et modélisation avancée dans Autodesk® REVIT®
49,00 €
Dernières parutions sur Architecture industrielle, Pouchard, la saga du tube à Pantin
23,00 €
Dernières parutions sur Architecture industrielle, Les systèmes de construction industrialisés et préfabriqués et leur sauvegarde
45,00 €
Dernières parutions sur Architecture industrielle, Paulilles. L'avenir d'une mémoire
22,00 €
Dernières parutions sur Architecture industrielle, Les plus beaux ponts du monde
24,95 €
Dernières parutions sur Architecture industrielle, Pratique des grandes réservations dans les poutres
43,50 €