Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

Cliniques de l'extrême

Cliniques de l'extrême - armand colin - 9782200275990 -
Cliniques de l'extrême 

Auteur : 

Editeur : Armand Colin

Collection : Regards psy

Date parution :

La détresse, la confusion, le désespoir, la menace par l'anéantissement - individuel ou collectif - constituent des états mixtes et des affects de référence des situations extrêmes.

Qu'elles envahissent l'identité dans son rapport à la survie (dans l'intersexualité, les sexualités mélancoliques, les toxicomanies), le corps dans son rapport aux transformations (pubertaires, les modifications corporelles extrêmes, jusqu'au cadavre), ou le lien social (violences interindividuelles, traumatismes collectifs, psychopathologie du travail), ces situations ne peuvent être ignorées par la clinique contemporaine.
L'extrême, parce qu'il concerne des situations qui se situent au bord de l'expérience humaine, oblige à repenser la théorie du sujet, le processus de subjectivation et les théories du traumatisme psychique.

Les auteurs proposent d'étudier les effets de ces situations extrêmes sur le fonctionnement psychique individuel et collectif, et de présenter différents dispositifs techniques et outils dont disposent les psychologues pour s'adapter à des situations les mettant en contact avec des phénomènes traumatiques, sensationnels ou catastrophiques, ayant le pouvoir de sidérer et de paralyser l'activité de pensée.
Comment survivre lorsque la psyché - devenue incapable de symboliser -est menacée de désorganisation ? Il s'agira pour les cliniciens de réinjecter de la pensée, de favoriser l'expression et la qualification d'émotions afin de réanimer un lien humanisant là où tout semble être en ruine, où plus rien ne fait sens, où les gestes du corps expriment ce que la bouche sidérée tait.

Dans ces situations, les modalités de présence (jusqu'aux sensations corporelles éprouvées) sont essentielles dans l'analyse et le partage de ce qui se vit.

Ce type de clinique oblige au développement de nouveaux outils (recherches actions, observations en situation) ainsi qu'au renouvellement d'une posture clinique adaptée à ces nouveaux objets de recherche reculant toujours plus les limites des réalités humaines.


Auteurs :

PréfacierVincent Estellon est psychologue, psychanalyste, maître de conférences HDR de psychopathologie clinique à l'Institut de psychologie de Paris-Descartes. François Marty est psychologue, psychanalyste, professeur de psycho- pathologie clinique à l'Institut de psychologie de Paris-Descartes.


En suivant ce lien, retrouvez tous les livres dans la spécialité Essais.

Descriptif : 

Reliure :
Broché
Nbr de pages :
311
Dimension :
16,0 cm × 24,1 cm × 2,2 cm
Poids :
566 gr
ISBN 10 :
2200275994
ISBN 13 :
9782200275990
27,50 €
Sur commande
Expédié sous 4 à 8 jours (en savoir+)

Avis clients sur Cliniques de l'extrême - armand colin - Regards psy

(Ils sont modérés par nos soins et rédigés par des clients ayant acheté l'ouvrage)
Donnez votre avis

Sommaire

Sommaire


Les auteurs 11

Préface 13

Avant-propos 17

PARTIE 1

MOMENTS EXTRÊMES DE L'IDENTITÉ

Chapitre 1. Extrêmes de la violence à l'adolescence
François Marty et Marie Larue 25

Processus d'individuation/séparation à l'adolescence 26

Le traumatisme de la puberté 26

De la menace dépressive à la dépression.......................................... 27

Le recours à l'agir................................................................................ 28

Destin des défenses schizo-paranoïdes et dépressives 29

Vignettes cliniques............................................................................... 30

Discussion.
34

Perspectives thérapeutiques 35

Conclusion 36

Bibliographie........................................................................................ 37

Chapitre 2. Violences psychiques et passages à l'acte:
variations dans la clinique de l'infanticide
Florian Haussier 39

Infanticide et assujettissement narcissique de l'enfant 40

« Mon enfant est à moi»
: l'infanticide dans la paranoïa................. 42

Extensions: l'adolescent chosifié, un bras armé de sa mère 45

Aux frontières de l'acte: les fantasmes infanticides dans la cure 50

Conclusion: de la reconnaissance du sujet dans la parentalité....... 56

Bibliographie........................................................................................ 58

Chapitre 3. Amour de l'excès, excès de l'amour
Gérard Pirlot 59

De l'extrême de l'amour passionnel: drogue, Dieu, l'aimé(e)......... 59

Approche et vocabulaire freudiens sur les addictions....................... 62

Vignettes cliniques............................................................................... 64

Fantasmes refoulés chez certains toxicomanes.................................. 66

L'extrême des passions: amoureuse, mystique et addictive 68

Amour liquide et besoin/désir............................................................. 70

Oralité (des excès) passionnelle/vide (oro-anal) mélancolique......... 71

L'extrême de la non-différence sexuelle et de l'altérité 73

Dépendance et nostalgie de l'objet perdu 76

Dimensions thérapeutiques................................................................. 77

Bibliographie........................................................................................ 77

PARTIE Il
CORPS EXTRÊMES, ATTAQUES DU CORPS ÉROTIQUE

Chapitre 4. Le corps dans tous ses extrêmes
Karinne Gueniche 83
D'un extrême à l'autre de la vie: les changements corporels
Corps extrême et quête identitaire en impasse: obésité adolescente

et la traversée des âges 84

Une métamorphose in extremis, la greffe d'organe........................... 91

et idéal hermaphrodite 96

Un destin anatomique extrême, J'intersexuation 98

Le vertige du psychanalyste face au patient « hybride» 104

Ces corps dans tous leurs extrêmes.................................................... 105

1nachèvement....................................................................................... 107

Bibliographie 107

Chapitre 5. Sexualités extrêmes
Vincent Estellon 109

Présentation de cas.............................................................................. 110

Sex addiction, symptôme et société 114

Éléments de psychopathologie clinique 118

Fonctionnement psychique, mécanismes de défense 122

Troubles comorbides et prises de risques 124

Aspects thérapeutiques 126

Conclusion 128

Bibliographie 128

Sommaire 7
Chapitre 6. Psychopathologie des auteurs d'agressions sexuelles
jean-Yves Chagnon . 131

Situation du problème et définitions . 132

Deux travaux pionniers . 134

Caractéristiques psychopathologiques générales .. 137

Aspects spécifiques . 140

Une illustration clinique . 144

Conclusion: plaidoyer pour l'injonction de soin . 147

Bibliographie . 149

Chapitre 7. Meurtre du 1ien fraternel
Rosa jaitin . 151

La séduction n'est pas l'inceste . 151

Filicide et parenticide .. 152

Le pseudo-mythe familial .. 155

La famille S .. 156

Conclusion . 160

Bibliographie . 160

Chapitre 8. Le handicap: une figure des cliniques de l'extrême
Simone Korff-Sausse .. 163

Ni chair, ni poisson: le concept de liminalité . 164

Situation de handicap: le sens de la vie, le sens de l'humain .. 166

.
Questl
ons et, h'Iques . 168

Aspects spécifiques du transfert et du contre-transfert .. 169

Les identifications déshumanisantes .. 173

Ni trop près, ni trop loin .. 174

Conclusion .. 178

Bibliographie .. 179

PARTIE III

SEUILS EXTRÊMES DE LA VIE

Chapitre 9. Aux extrêmes limites de la réanimation
Catherine Vanier 183

Prise en charge psychanalytique des bébés prématurés.................... 183

Aux limites extrêmes des possibilités d'écoute 184

L'extrême tension du moment 185

L'extrême culpabilité des mères 188

Aux extrêmes de la subjectivité 189

L'extrême du réel de la clinique 194

Bibliographie 195

Chapitre 10. Jusqu'à la fin, le sein
BenoÎt Verdon 197

Retourner l'enfance 199

Le fantasme de retour au ventre/sein maternel.................................. 200

Accueillir en son sein 202

Plaisir du holding, plaisir hors-temps 205

Jeu risqué de la pulsion de mort 207

Une subversion non-sacrilège 210

Urgence d'une sécurité narcissique 212

Bibl iographie 214

PARTIE IV

AnAQUES EXTRÊMES DU LIEN SOCIAL

Chapitre 11. Cliniques traumatiques en situations extrêmes
Clara Ouchet 219

Néantisation de la pensée................................................................... 220

De l'indicible aux limites du dire 222

De l'explosion des sens aux limites du corps 224

Aux limites de la réorganisation 226

Conclusion 228

Bibliographie 229

Chapitre 12. Figures de l'extrême en psychopathologie du travail
Isabelle Cemet 231

L'extrême en psychopathologie du travail: un concept pertinent?.. 231

Sublimation et destin de la pulsion de mort 233

Travail et subjectivité: de la sublimation à la reconnaissance 236

Le travail comme expérience extrême 239

Le travail comme conjuration de l'extrême 241

Conclusion 242

Bibliographie 244

Chapitre 13. Groupe thérapeutique d'écriture
en situation extrême, la prison
Anne Brun 245

Cadre et dispositif 247

Un enjeu du travai 1thérapeutique: la résistance à la destructivité. 250

Figuration d'une partie de la vie psychique clivée 255

Bibliographie 263

Chapitre 14. La clinique psychosociale et la souffrance
d'exclusion comme paradigmes
des situations extrêmes
Jean Furtos 265
Les trois modalités cliniques de la souffrance psychique

Ouverture 265

Préalables 267

Précisions sémantiques 270

d'origine sociale en contexte de précarité 272

Le syndrome d'autoexclusion 273

Conclusion/Perspectives 283

Bibliographie 287

Chapitre 15. Les logiques de survie et la rencontre clinique
René Roussillon 289

Les situations extrêmes 289

Les stratégies de survie 292

Les dispositifs cliniques 297

Le corps comme dispositif d'écoute 297

Apprivoisement 299

Troisième trait fondamental: « à domicile» 302

Pour conclure sur le travail clinique 304

Bibliographie........................................................................................ 305

Conclusion
François Marty 307