Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
COVID19 : Contact par mail uniquement

La chronique / Critique de Clément DALMASSO sur

Prénom : Clément
Nom : DALMASSO
Statut : Etudiant DFASM1 (D2)
Ville : Tours
Spécialité :
Niveau d'étude : Bac + 4 ans
Chroniqueur Clément DALMASSO
« « La Martingale des ECNi » ne manque pas de répondre aux standards des fiches ECN et renouvelle même le genre avec modernité. »

Les qualités de l’objet livre

Ces nouveaux ouvrages des éditions Ellipses sont de très bonne facture :

- La couverture est dotée d’un revêtement glacé mais reste souple à l’usage. Elle est sobre dans sa présentation (1er volume de couleur bleue, 2nd volume de couleur rouge). 
- La reliure est de type « broché », laissant imaginer une possible fragilité si l’on manipule le livre au quotidien… Mais pas de problème constaté jusqu’à présent.
- L’impression en couleur profite d’un papier de qualité, sur lequel l’ajout de notes personnelles au crayon se fait sans difficulté.
 
Nous profitons donc d’ouvrages faciles à manipuler, d’une part par l’existence de deux volumes (là où un seul et même volume aurait été bien trop épais et complexe à utiliser) et d’autre part, par le choix d’un form factor maitrisé.
 

Les qualités rédactionnelles

Les deux volumes de « La Martingale » sont très bien structurés :
 
- Le sommaire en début d’ouvrage est exhaustif : il détaille les items traités dans les différentes matières (Gynécologie-Obstétrique, Cardiologie, Pneumologie…) et nous notifie de la présence de certains contenus « bonus ».
- Les fiches sont classées par item croissant avec une délimitation claire par matière (mention spéciale aux petites citations en début de chaque matière).
- Une liste des abréviation utilisées pour la rédaction des fiches est présente en fin d’ouvrage ainsi qu’un sommaire « par item » qui rappelle la liste complète des 362 items au programme des ECNi.
 
Concernant la rédaction des fiches en elle-même, le travail réalisé est impressionnant :
- Le code couleur (dont le détail est rappelé en début d’ouvrage) améliore grandement la qualité de l’apprentissage d’un item car il standardise l’organisation de la fiche et hiérarchise de ce fait les notions que l’étudiant doit connaître pour un item.
- La construction de la fiche, sous forme de tableau, peut déplaire à certains. Cependant, elle a l’avantage d’organiser l’information de manière « carrée » et permet à l’étudiant de facilement trouver l’information qu’il cherche en développant sa mémoire visuelle.
- La mise en page même de la fiche permet à l’étudiant d’ajouter comme il le souhaite des informations complémentaires dans les marges afin de personnaliser son support de travail.
- Les données utilisées pour ficher chaque item sont tirées des derniers Collèges des Enseignants et ce avec une exhaustivité et un travail de synthèse remarquable (en témoigne les référentiels que j’ai utilisés pour comparer les informations).
- L’existence d’une version numérique sur téléphone et tablette sur l’application « La Martingale » est particulièrement bien pensée : il nous est alors possible de réviser en toutes circonstances, sans avoir besoin de l’ouvrage papier avec nous (en stage, dans le bus…). Pour information, l’achat de l’ouvrage physique nous donne droit à un code offrant 3 mois d’utilisation de la-dite application.
- Anne Charon, interne en Endocrinologie, est très présente et réactive sur les réseaux sociaux : elle travaille quotidiennement à la mise à jour de ses fiches et partage de nombreuses fiches flash avec ses abonnés.

La qualité des illustrations

L’iconographie de « La Martingale des ECNi », lorsqu’elle est présente, est de bonne qualité et est en parfaite adéquation avec ce qu’elle veut illustrer. 
On peut regretter le faible nombre « d’image type » mais le choix de l’auteure semble logique :
- Favoriser la qualité et l’exhaustivité du contenu manuscrit. 
- Éviter l’ajout de dizaines d’imageries illisibles sur support papier, que l’on peut facilement trouver sur internet.
Les arbres décisionnels sont nombreux et appréciables, et représentent une aide précieuse à la mémorisation de certaines notions « en liste » imposées par l’ECN (dermatologie, médecine interne, hématologie, etc.).

Le livre dans son environnement éditorial

Ces deux ouvrages, de parution récente, viennent se placer dans un segment éditorial fourni. Et pour cause, l’enjeu est de taille pour les auteurs : fournir un support de bonne qualité pour l’apprentissage et la révision des ECNi.
Il serait certainement abusif de parler ici d’une « première » en terme de publication : le concept de livre de fiches est en effet approuvé et éprouvé depuis bien longtemps.
 
Cependant, « La Martingale des ECNi » ne manque pas de répondre aux standards des fiches ECN et renouvelle même le genre avec modernité, en proposant :
- Des fiches claires, synthétiques et exhaustives (véritablement proches des ouvrages constituant la référence pour les ECNi).
- Une application sur téléphone et tablette (Androïd et Apple) avec mises à jour régulières : vraie innovation tenant compte de l’évolution des modalités d’apprentissage des étudiants.
- Une transparence de communication, avec une auteure disponible et réactive à nos remarques sur les réseaux sociaux.

Votre avis global sur l’ouvrage

J’ai découvert ces ouvrages un peu par hasard, en feuilletant les livres à la librairie Unithèque.  
 
Leur présentation synthétique, leur code couleur et leur apparente exhaustivité m’ont poussé à m’y intéresser et je ne le regrette pas. Pour avoir travaillé deux matières complètes avec ces fiches, j’en suis pleinement satisfait : elles offrent un contenu très fidèle aux référentiels et me permettent tout de même d’ajouter les informations qui me semblent adaptées à mon apprentissage. 
Je suis pleinement conquis par ces « Martingales » : elles font partie intégrante de ma
« bibliothèque médicale » et je les recommande aux externes en médecine révisant les ECNi.
 
Cependant, il est évident que cet avis n’engage que moi et que ces ouvrages ne dérogeront pas à la règle de leurs semblables : certains étudiants les adoreront, d’autres les détesteront…
Mais il semble que les différents retours que l’on peut lire sur internet concordent avec mon impression générale.

Quelles sont les pages, parties et illustrations qui sont pertinentes pour qualifier cet ouvrage ?

Item 188 (Pathologies auto-immnues) et item 189 (Vascularites systémiques) : p. 322 à 326
- Plan clair, informations pertinentes avec une présentation aérée.
- Parfaite synthèse des différents référentiels traitant les items (médecine interne, pneumologie, rhumatologie).
- Arbres décisionnels particulièrement adaptés à ce genre d’items (informations en « liste »).
- Tableaux synthétiques (exemple p. 322 : maladies auto-immunes systémiques et spécifiques d’organes) reprenant très précisément les informations du référentiel.
- Iconographie (exemple page 324 : fluorescence).

Matériel protégé par le droit d'auteur. Ne pas reproduire sans l'accord explicite d'Unithèque.