Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ce site respecte la loi RGPD du 25 mai 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici
(+33) 02 47 61 20 22 Du lundi au vendredi de 10H à 16H30

La chronique / Critique de Juliette Le Dantec sur

Prénom : Juliette
Nom : Le Dantec
Statut : Etudiante en médecine - L3 Médecine (UVSQ) - M1 Biologie Santé
Ville : Versailles
Spécialité :
Niveau d'étude : Bac - Paces - 2 ans
Chroniqueur Juliette Le Dantec
« Les grilles à remplir, au début de chaque chapitre et chaque devoir, sont particulièrement appréciables, et permettent ainsi d’éviter de s’en créer une soi-même. A la fin de l’ouvrage, des devoirs à réaliser en une heure rajoutent un entraînement supplémentaire. »

Les qualités de l'objet livre

S’entraîner en anatomie est un livre de taille moyenne, ce qui permet de l’emporter facilement avec soi pour réviser. Il est facile à manipuler. Cependant, sa couverture n’est pas très épaisse, et pourrait éventuellement se plier si l’on n’y fait pas attention. L’impression est de bonne qualité.

L’objet livre présente une couverture souple, ainsi qu’une reliure dos carré. L’impression, réalisée dans des nuances de bleu uniquement, est de bonne qualité, sur un papier sur lequel il est agréable d’écrire.

Les qualités rédactionnelles

L’ouvrage est bien structuré en différents chapitres, organisés dans un ordre logique : vous pourrez retrouver tout d’abord l’anatomie générale, puis, pour chaque membre, l’ostéologie, la myologie, l’arthrologie, la vascularisation et l’innervation.

Viennent ensuite la tête osseuse, puis le dos et le thorax, permettant ainsi de balayer une bonne partie du programme d’anatomie de PACES.

Chaque chapitre est bien organisé, avec tout d’abord une grille à remplir avec les numéros de chaque QCM, puis les énoncés des QCM suivis des schémas à légender. Enfin, vous pourrez trouver à la fin de chaque chapitre les corrections concernant les QCM et schémas correspondants.

Le sommaire et l’organisation des chapitres permettent de retrouver facilement les points sur lesquels on souhaite s’entraîner. Les QCM sont par ailleurs bien rédigés, et sans ambiguïtés.

La qualité des illustrations

S’entraîner en anatomie est un ouvrage comprenant des schémas à légender. Ceux-ci se trouvent à la fin de chaque chapitre, en représentant les points vus dans celui-ci.
Les schémas sont complets et clairs : ils aident à visualiser, ainsi qu’à avoir une vue d’ensemble sur le point étudié, après avoir fait de nombreux QCM plus précis.

Il est très utile, particulièrement en anatomie, de savoir légender des schémas.
Il aurait peut-être été utile de rajouter des schémas de coupes des membres, mais les schémas présents sont déjà suffisamment clairs pour visualiser.

Le livre dans son environnement éditorial

Cet ouvrage s’adresse aux étudiants en Première Année Commune Aux Etudes de Santé (PACES), mais aussi aux étudiants en filière Kiné et Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS).
Il est centré particulièrement sur les membres, même s’il comporte une partie sur l’anatomie générale, la tête osseuse et le cou, ainsi que le dos et le thorax. En ce sens, il permet de s’entraîner particulièrement bien sur ces points, d’autant plus qu’il comprend plus de 2 000 QCM.

Les schémas corrigés sont un plus, car il est indispensable de bien visualiser en anatomie. Selon les facultés, il est également possible d’avoir des schémas le jour du concours, ce qui constitue alors un entraînement non négligeable.

Les grilles à remplir, au début de chaque chapitre et chaque devoir, sont particulièrement appréciables, et permettent ainsi d’éviter de s’en créer une soi-même.
A la fin de l’ouvrage, des devoirs à réaliser en une heure rajoutent un entraînement supplémentaire. Ils sont organisés de manière progressive : en effet, chaque devoir comporte un chapitre du livre en plus par rapport au précédent, permettant ainsi de faire le point sur son apprentissage.

Votre avis général sur l'ouvrage

S’entraîner en anatomie est un ouvrage permettant d’étudier de manière active l’anatomie, tout en s’habituant au format QCM.

Il s’adresse, comme dit précédemment, aux étudiants en début d’études en filières médicales, paramédicales ou bien en STAPS.
Ce livre ne se substitue pas à un cours, et les corrections ne sont pas détaillées. Il est donc nécessaire d’avoir son cours à côté de soi pour comprendre où l’on a eu « faux ». Une fois son cours appris, il constitue cependant un bon entraînement.

Je le recommanderais à toute personne souhaitant s’entraîner en anatomie, notamment concernant l’anatomie des membres. En effet, le nombre de QCM, leur précision, leur organisation logique, mais aussi la présence de devoirs progressifs et de grilles en font un ouvrage qui mérite d’avoir sa place dans la bibliothèque d’un PACES.
En revanche, il est nécessaire de faire la part des choses, et de toujours privilégier le cours de son professeur, qui rédige le concours, en cas de contradiction.

Quelles sont les pages, parties, illustrations qui sont pertinentes pour qualifier cet ouvrage

Pour qualifier cet ouvrage, nous pouvons par exemple regarder le chapitre concernant la myologie des membres (p. 101 à 189), une partie de l’anatomie indispensable pour la suite des études, et pourtant compliquée à mémoriser.

On y retrouve tout d’abord le sommaire du chapitre, ce qui permet de s’intéresser à un point en particulier, puis la grille à remplir pour les 295 QCM correspondants.
Après avoir fait tout ou partie des QCM en remplissant la grille, nous pouvons nous entraîner avec des schémas à légender. Il suffit alors de se corriger en regardant la correction à la fin du chapitre.

L’entraînement est alors complet.

Matériel protégé par le droit d'auteur. Ne pas reproduire sans l'accord explicite d'Unithèque.